Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 11:00

 

panneau-solaire.jpg 

On en avait pourtant entendu des cocoricos après que le gouvernement ait difficilement mis sur pied une charte de l’écologie promise par le candidat Nicolas Sarkozy. Le ministre en charge de ce projet nous avait expliqué que l’ensemble de ces mesures allaient mettre la France dans les pays les plus en pointe en matière le lutte contre le réchauffement climatique !.. Et puis il y a eu la petite phrase de Président aux agriculteurs qui montrait à l’évidence que ce qui, peut être, avait été une priorité, ne l’était plus tout à fait ..

Aujourd’hui ce ne sont plus des petites phrases mais des faits qui montrent que l’on est en train de faire volte face dans certains domaines, la production de l’énergie par exemple.

 

EDF baisse son prix d’achat pour l’électricité photovoltaïque

 

Mauvaise nouvelle pour les entreprises qui avaient misé sur l'énergie solaire. Les ministères de l'Economie et de l'Ecologie ont annoncé lundi 6 septembre dernier dans un communiqué leur intention de baisser de 12% le prix auquel EDF leur rachète l'électricité photovoltaïque. Et ce dès le 1er septembre.

Seuls les projets professionnels et les installations supérieures à 30 mètres carrés sont concernés. Les particuliers peuvent donc se rassurer: ils ne sont pas visés par cet ajustement et continueront à vendre leur énergie à 58 centimes d'euro le kWh.

Les industriels, les artisans et surtout les agriculteurs qui ont lourdement investi dans cette énergie parce qu’ils ont cru aux discours vont se retrouver le bec dans l’eau. Pour les agriculteurs, qui sont les plus nombreux, ils n’ont vraiment pas besoin de ce nouveau coup dur !..

 

Pourquoi un tel revirement?

 

Hier, afin d'encourager les énergies propres, et d'atteindre les objectifs du Grenelle de l'Environnement, l'Etat proposait à ceux qui investissaient dans le solaire de leur racheter leur électricité. Or, du fait de la baisse des coûts des panneaux solaires en 2009, le prix de rachat proposé est devenu de plus en plus incitatif. Résultat, 850 mégawatts ont été installés à la fin de l'année 2010, contre 81 mégawatts fin 2008, une multiplication par dix en deux ans. De nombreux particuliers seraient même sur liste d'attente, selon le gouvernement. "Les projets déposés à ce jour représentent plus de 3.000 mégawatts",assure le communiqué qui dit redouter "un effet d'aubaine".

 

Puisque les objectifs du Grenelle sont presque atteints (1.100 MW en 2012, 5.400 MW en 2020), l'Etat ne voit donc plus d'obstacle à baisser ses prix de rachat. D'autant que les économies sont bienvenues en cette période de restrictions budgétaires.

 

Aux défenseurs de l'environnement, qui auraient pu se réjouir de cette hausse de production d'énergie solaire, l'IGF prévient donc : si rien n'est fait, les charges supplémentaires pour l'Etat pourraient être répercutées sur la facture des particuliers. Pour sa défense, le ministère rappelle aussi que "même après cette évolution, les tarifs de rachat du photovoltaïque resteront parmi les plus favorables en Europe". De fait, l'Allemagne et l'Espagne viennent elles aussi de diminuer leurs tarifs de 15%.

 

Les crédits d’impôts accordés aux particuliers qui réalisent des travaux d’économie d’énergie ou installent des panneaux solaires devraient être revus à la baisse.

 

Les économies d’énergie dont on a cessé de nous clamer qu’elles étaient indispensables sont aussi victimes de la rigueur. Dans le cadre du plan de réduction des déficits et notamment de la suppression de certaines niches fiscales, Matignon aurait en effet décidé de revoir les avantages accordés aux particuliers qui limitent leurs dépenses d’énergie domestique, annonce Les Echos . Le premier coup de rabot viserait notamment les travaux d’isolation et d’installation de chaudières plus économes: pour toutes les dépenses engagées après le 1er janvier 2011, le crédit d’impôt serait abaissé de 10%. L'installation de double vitrage, par exemple, donnera lieu à un crédit de 22,5 %, au lieu de 25 %. Des chiffres qui devraient être confirmés courant septembre par le ministère de l’Ecologie.

 

Plus dur encore serait le coup asséné aux installations photovoltaïques, croit savoir le quotidien: le gouvernement devrait réduire de moitié le crédit d’impôt associé à leur installation, qui atteignait jusqu’ici 50% des investissements.

 

La filière du photovoltaïque pourrait bien mettre la clé sous la porte

 

L’objectif de ces mesures: économiser 600 millions par an à l'Etat. Mais aussi mettre un frein au développement du solaire domestique qu’EDF peine aujourd’hui à gérer. Grâce à la baisse des coûts d’achats de ces panneaux, la vente d’énergie solaire à EDF est en effet devenue de plus en plus attractive ces deux dernières années, créant des listes d’attente et un goulot d’étranglement.

Cette révision de la fiscalité verte s’inscrit donc dans la même logique. A l’avenir, toujours selon Les Echos, le crédit d’impôt accordé au solaire pourrait même être supprimé. De quoi susciter la colère des acteurs de cette filière industrielle, qui ne manqueront pas de rappeler au gouvernement le retard de la France dans le domaine par rapport à nos voisins Allemands ou Espagnols.

 

On cherche vainement une logique dans tout cela ? 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens