Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 15:00

 

 

bateau-gaza.jpg

 

La marine israélienne a arraisonné samedi 5 juin le cargo d'aide «Rachel-Corrie» qui tentait de forcer le blocus de la bande de Gaza et a pris le contrôle sans violence du navire.Le cargo irlandais se dirigeait en début d'après-midi vers le port israélien d'Ashdod, au sud de Tel-Aviv, où sa cargaison sera déchargée, selon l'armée.

 

 «Nos forces sont montées à bord du bateau et en ont pris le contrôle sans rencontrer de résistance de la part de l'équipage et des passagers. Tout s'est passé sans violences», a affirmé un porte-parole. L'abordage a eu lieu dans les eaux internationales, a-t-elle précisé, alors que la zone d'exclusion maritime de la bande de Gaza décrétée par Israël est de 20 milles (37 km). «Les activistes à bord seront pris en charge par les services de l'immigration israélienne et renvoyés par avion vers leurs pays d'origine aussitôt que possible», a précisé la diplomatie israélienne. Le chargement du «Rachel-Corrie» devrait être transféré à Gaza par les autorités israéliennes via le terminal routier frontalier de Kerem Shalom.

 

Du matériel médical, scolaire et du ciment

 

Selon les organisateurs, le cargo transporte un millier de tonnes d'aide humanitaire, dont du matériel médical ou scolaire, ainsi que des jouets et du ciment. La radio publique israélienne a indiqué que 500 tonnes de ciment étaient à bord. Israël interdit la livraison de matériaux de construction à Gaza de crainte qu'ils servent au mouvement islamiste Hamas, qui contrôle le territoire, à reconstituer ses infrastructures militaires.

 

Le cargo avait été pris en filature tôt samedi matin par la marine israélienne au large de la bande de Gaza, dans le but de l'escorter vers le port israëlien d'Ashdod. Selon l'armée israélienne, le «Rachel-Corrie» n'a pas répondu aux ordres de se dérouter vers Ashdod et c'est pour cela qu'il l'ont abordé.

 

Le «Rachel-Corrie» qui se dirigeait vers Gaza, quatre jours après l'interception meurtrière d'une flottille en route pour le territoire palestinien, transporte 15 personnes, de nationalité irlandaise et malaisienne, dont Mairead Maguire, 66 ans, ancien prix Nobel de la Paix et Denis Halliday, ancien haut responsable de l'ONU, ainsi qu'un millier de tonnes d'aide, selon les organisateurs. Le bateau devait initialement faire partie de la flottille humanitaire internationale arraisonnée lundi.

 

Israël veut inspecter le bateau

 

Le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman, avait réaffirmé vendredi que son pays entendait interdire l'accès au port de Gaza de ce cargo, «sans être préalablement inspecté», a-t-il affirmé à la première chaîne publique de la télévision israélienne.

 

Auparavant, son ministère avait publié un communiqué indiquant: «Nous n'avons aucun désir d'aborder le navire. Si le bateau décide d'aller jusqu'au port d'Ashdod, alors nous ne l'aborderons pas». Israël voudrait inspecter la cargaison pour s'assurer que le navire ne transporte pas d'armes ou de matériel de guerre et est prêt à livrer ensuite tout le chargement à Gaza, selon le texte. «Nous sommes partis pour livrer cette cargaison à la population de Gaza et ce que nous souhaitons faire, c'est briser le siège de Gaza», avait expliqué Mme Maguire. «Nous n'avons pas peur».

 

Des militants déterminés à refuser l'inspection d'Israël

 

«On nous a bien averti que les Israéliens avaient l'intention de nous stopper et de nous intercepter», a déclaré de son côté Denis Halliday, ancien haut responsable de l'ONU, également à bord. «Nous sommes donc prêts au pire mais en espérant que, peut-être, il y aura une exception et qu'Israël nous autorisera à amener cette cargaison à Gaza».

 

Mme Maguire avait estimé acceptable l'éventualité que le cargo soit contrôlé par l'ONU ou un organisme indépendant pour vérifier qu'il ne transporte aucun matériel dangereux. «Mais nous ne sommes pas disposés à autoriser Israël à le faire. Notre cargaison a été inspectée par des responsables du gouvernement irlandais, des responsables syndicaux à Dundalk (port d'Irlande du Nord) et des responsables du parti écologiste», a-t-elle relevé.

 

Le ministre irlandais des Affaires étrangères, Micheal Martin, avait pressé Israël de pas intercepter le bateau et l'avait appelé à la retenue.

 

 

Source : leParisien.fr   05-06-2010

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens