Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 14:59

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

 

 

 

 1957

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 801 F1

 

90_1957.jpg

UNE ANNEE BLANCHE POUR FERRARI

Le courant n’est jamais passé entre Juan Manuel Fangio et Enzo Ferrari. Aussi, malgré le titre conquis l'année précédente chez Ferrari, avec l’aide de ses coéquipiers, Fangio a décidé de rejoindre Maserati. C’est l’un des transferts majeurs de l’inter-saison. Mais il y en a un autre : Stirling Moss a quant à lui décidé de quitter Maserati pour rejoindre Vanwall, jeune écurie qui s'est révélée en 1956. Il sera épaulé par son compatriote Tony Brooks.

Chez Ferrari, outre Luigi Musso, Eugenio Castellotti et Peter Collins la grande révélation de 1956, on compte sur le retour de Mike Hawthorn pour faire oublier le départ de Fangio et conserver le titre mondial. Il y aura également en pilotes d’appoints Volfgang Von Trips, Cesare Perdisa, Alonso de Portago ainsi que Jose Frollan Gonzalez et Maurice Trintignan de retour dans la Scuderia.

Pas de modifications majeures sur la voiture dont la base reste la Ferrari Lancia D50 de la saison précédente. Quelques aménagements mineurs, tant sur le moteur que sur le châssis, incitent Ferrari à changer le nom de baptême : ce sera 801 F1.

Huit grand Prix au programme de la saison 1957 : avec une nouveauté le Grand Prix de Pescara qui d’ailleurs ne durera qu’une seule saison et qui s’ajoute aux sept épreuves de l’année précédente.

Comme à l’habitude c’est le GP d’Argentine qui ouvre la saison. Une course que Juan Manuel Fangio ne peut laisser passer. Il remporte la victoire et 4 Maserati sont aux 4 premières places. C’est la consternation dans le camp Ferrari. Quatre mois plus tard c’est le GP de Monaco et le moral de Ferrari est encore à la baisse : Le jeune pilote Eugenio Castellotti, espoir italien de 26, ans s’est tué aux essais quelques temps plus tôt. Quelques jours après cet accident c’est un deuxième pilote Ferrari Alonso de Portago qui se tue aux Mile Miglia.

 91_1957.jpg

C’est Fangio qui remporte le GP de Monaco à la faveur d’un carambolage qui va éliminer ses principaux adversaires. Il remporte également le GP de France malgré un retour des Ferrari. Avec trois victoires en trois courses le titre mondial ne semble pas devoir échapper au pilote argentin. En Angleterre, les Maserati faiblissent et la victoire revient à Stirling Moss et sa Vanwall. Fangio remporte le GP suivant en Allemagne au terme d’une course poursuite avec les Ferrari que les spécialistes classent dans les anthologies. La farouche détermination de Fangio lui permet d’enlever son cinquième titre mondial, le quatrième consécutif !..Il faudra attendre près de 50 ans pour que Michael Schumacher batte ces deux records légendaires.

Stirling Moss rempote alors brillamment les deux dernières épreuves de la saison les GP de Pescara et d’Italie.

Pour Ferrari l’année 1957 est à oublier : aucune victoire en Grands Prix et une troisième place au Championnat du Monde. On est bien loin des ambitions d’Enzo Ferrari !..

 Principales victoires Ferrari

Rien !..

 

Le classement final

1er Juan Manuel Fangio Argentine  Maserati  40 points

2e Stirling Moss  Royaume-Uni  Vanwall  25 points

3e Luigi Musso Italie  Ferrari   16 points

 

 

92_1957.jpg

 

 

93_1957.gif

 

 

 

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde : Juan Manuel FANGIO sur MASERATI 250 F

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

juan_manuel_fangio_champion_du_monde_1957_monaco_1957_019.jpg

 Juan Manuel FANGIO  Grand Prix de MONACO 1957

 

 

 

Maserati-250F_1957-copie-1.jpg

  MASERATI  250 F

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens