Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 07:00

Hollande-et-Moscovici-rebond-croissance-2eme-trimestre-2013.jpg 

 

Personne ne ne s'y attendait ou presque : la France est sortie de la récession au deuxième trimestre avec un rebond d'une ampleur inattendue de son produit intérieur brut de 0,5%, le plus important enregistré depuis le premier trimestre 2011, a annoncé mercredi 14 août l'Insee.

Une bonne surprise pour l'économie française. La croissance du produit intérieur brut, que tous les observateurs voyaient poursuivre son parcours atone, a rebondi de façon inattendue au deuxième trimestre, selon des chiffres publiés mercredi 14 août par l'Insee. La croissance rebondit de +0,5% sur les mois de mai, juin et juillet. C'est donc la fin de la récession observée ces derniers trimestres (-0,2% fin 2012 et début 2013) et le taux de croissance le plus fort observé depuis le premier trimestre 2011.

Des indicateurs au vert

Ce sursaut est largement lié au rebond de la consommation des ménages (0,4% au deuxième trimestre contre -0,1% au premier). L'investissement a diminué moins fortement qu'en début d'année (-0,5% après -1,0%). Au total, la demande intérieure a généré 0,3 point des 0,5 points de croissance du trimestre.

Plus spectaculaire encore, les exportations ont augmenté de 2% (après -0,5%) et les importations de 1,9% (après +0,1%). En clair, la France n'a pas perdu d'argent sur ce trimestre entre ce qu'elle a vendu à l'étranger et ce qu'elle a acheté à l'étranger, après avoir observé un repli du solde commercial de 0,2% au trimestre précédent.

L'Insee a noté que la production totale des biens et services avait également retrouvé un certain dynamisme, notamment portée par le rebond de 8,2% de la production de matériel de transport dans les industries automobiles et aéronautiques. Les dépenses des ménages sont restées soutenues dans l'énergie, en raison d'un printemps maussade, et d'une reprise des achats automobiles (+2,1% après -5,5%) pour la première fois depuis fin 2011, a encore expliqué l'Insee. A noter, la croissance est aussi dopée par une dépense publique en augmentation de 0,5%.

Moscovici : « des signes encourageants de reprise.. »

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a immédiatement salué "ce très net rebond de la croissance". "Ce chiffre, supérieur aux prévisions disponibles, confirme la sortie de récession de l'économie française, que laissaient déjà entrevoir les dernières enquêtes de conjoncture et les chiffres récents de la production industrielle, de la consommation des ménages et du commerce extérieur, il amplifie les signes encourageants de reprise déjà soulignés précédemment", a déclaré le ministre dans un communiqué.

Si ce chiffre de l'Insee est une bonne nouvelle pour le gouvernement - François Hollande voit ainsi validés ces paris du 14-Juillet ("la reprise est là") et du 6 août ("Quelque chose se passe dans l'économie") -, c'est parce que l'estimation de croissance de +0,1% sur laquelle a été construit le budget de 2013 est déjà atteinte, dès le milieu de l'année. Selon l'Insee, l'acquis de croissance annuelle à mi-année est de 0,1%, c'est-à-dire que si la croissance devait être nulle aux troisième et quatrième trimestres, le PIB augmenterait de 0,1% en 2013. Et avec la reprise économique, peut venir la baisse du chômage, tant voulue par François Hollande. Mais les économistes estiment qu'il faut atteindre 1% de croissance pour obtenir des résultats durables.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens