Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 15:30

Capital-M6-Francois-Hollande.jpg

 

Sur le plateau de Capital, François Hollande est revenu sur la situation économique actuelle. Le chef de l'Etat en a profité pour défendre sa politique en matière de logements, pour laquelle il a tout de même avoué que l’objectif ne serait pas atteint,  ou encore de lutte contre le chômage. Sans oublier d'évoquer le dossier des retraites.

Son intervention était attendue. Invité de l’émission « Capital » sur M6 dimanche 16 juin au soir, François Hollande souhaitait défendre ses choix économiques devant les Français. "La France a pris du retard et depuis longtemps (…) Ma mission est de la faire avancer", a déclaré au début de l'émission le chef de l'Etat, tout en disant "comprendre les impatiences". "Il faut valoriser nos atouts et régler nos handicaps", a expliqué le Président, qui a énuméré les mesures prises depuis sa prise de fonction il y a un peu plus d'un an. "On a pris la mesure (des difficultés) et on a pris les mesures", a assuré François Hollande.

Pendant plus de deux heures, le locataire de l'Elysée est revenu sur plusieurs dossiers. Le logement d'abord. Sur ce point, François Hollande a reconnu que l'objectif de 500.000 logements ne sera pas atteint en 2013. "On y arrivera pas. On sera autour de 300.000 / 350.000 en 2013. Et si rien ne change, ce sera la même chose en 2014", a-t-il déclaré. Alors pour remplir cet objectif, le gouvernement va "rendre plus incitatif la mobilité, la fluidité du marché". Le chef de l'Etat a ainsi annoncé la mise en place d'un abattement exceptionnel pour l'année 2014 sur les plus-values de cessions immobilières. "On n'aura plus besoin d'attendre 30 ans pour être exonéré d'impôt (lors d'une cession immobilière). On va ramener ça à 22 ans - ce qui était le système précédent - et il y aura même un abattement exceptionnel pour l'année 2014", a-t-il indiqué face au journaliste Thomas Sotto.

François Hollande a précisé que la mesure sur l'exonération sera inscrite en loi de finance pour l'année prochaine, "donc dès 2014". "Comme je l'annonce, et pour éviter que les transactions soient ralenties, et si le gouvernement informe correctement le Parlement, on pourra même avoir une application dès le 1er septembre", a-t-il précisé.

"C'est ici en France que vous devez réussir"

Autre sujet : le chômage. Et, une nouvelle fois, le Président a réitéré sa promesse d'inverser la courbe du chômage fin 2013. Un "objectif majeur pour le pays". Sur ce point, François Hollande a rappelé les mesures prises par le gouvernement : emplois d'avenir, contrats de génération, loi sur la sécurisation de l'emploi… "Il n'y aura pas de réduction durable du chômage, sans croissance durable", a toutefois déclaré le chef de l'Etat. Et si l'inversion n'est pas d'actualité à la fin de l'année? "Je suis élu pour cinq ans, je ne me défausserais pas (…) Je continuerai à mettre d'autres mesures en place", a-t-il assuré. Avant de poursuivre : "Tout est fait (…) pour qu'on facilite l'embauche." François Hollande souhaite notamment "rapprocher" demandeurs d'emploi et employeurs et rendre Pôle emploi "plus efficace". Un engagement que, malheureusement, on entend depuis plusieurs années sans voir la moindre amélioration !..

A une jeune diplômée de Sciences-Po, qui ne trouvant pas d'emploi en France va rejoindre l'Australie, François Hollande a lancé : "Mon devoir, c'est de dire à cette jeune fille 'c'est ici en France que vous devez réussir'. Nous devons lui offrir une perspective."

Par ailleurs, le Président a exclu un éventuel coup de pouce au Smic. "Aujourd'hui, on est plutôt dans la prise en compte du coût de la vie et de l'augmentation des salaires" pour aider à regagner du pouvoir d'achat, a précisé François Hollande, qui a rappelé que le gouvernement avait déjà revalorisé le Smic l'année dernière (de 2%, dont 1,4 d'inflation et 0,6% de "coup de pouce").

Pas de changement de l'âge légal de départ à la retraite

Au cours de l'émission, les prises de parole de François Hollande ont alterné avec les reportages. Sur le quotient familial, dont le plafond va être abaissé, il a affirmé avoir "pris la mesure la plus juste, efficace et rapide". Alors que la conférence sociale s'ouvre jeudi prochain, le locataire de l'Elysée a longtemps évoqué le dossier des retraites, sensible à gauche. Pourquoi une nouvelle réforme? "Parce qu'on doit donner de la visibilité." "Nous vivons plus longtemps, dès lors notre durée de cotisation doit suivre", a lancé le Président, confirmant la piste d'une augmentation de la durée de cotisation. "Le rythme sera discuté avec les partenaires sociaux", a-t-il fait valoir, évoquant "2025 ou 2030". Par contre, François Hollande s'est dit défavorable à un report de l'âge légal de départ à la retraite. "L'âge légal nous bougera pas (…) C'est par la durée de cotisation que nous devons agir", a-t-il martelé. Côté calendrier, "le gouvernement prendra ses responsabilités à la fin de l'été" et le texte sera voté "en décembre".

A la fin de l'émission, François Hollande est revenu sur sa relation avec le monde de l'entreprise. Le chef de l'Etat a évoqué une possible "confusion" autour de la taxe à 75%. "Cela a pu être compris comme une forme de taxation du travail, du talent, de la réussite", a-t-il reconnu. Ce n'était pas son souhait, a-t-il poursuivi, expliquant avoir voulu dire aux entreprises : "Vous avez des dirigeants de très grande qualité, mais vous devez faire attention à l'image et à des rémunérations extravagantes." "On gagnera cette bataille ensemble (…) Bâtir ensemble, telle est la vision que je veux donner aux Français", a lancé le Président aux chefs d'entreprise.

 

Source : leJDD.fr  16 juin 2013

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens