Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Le point du corona virus le 18 décembre au soir :

Des manifestations contre le pass sanitaire ont été organisées samedi en France pour le 23e week-end consécutif, mobilisant un peu plus avec 25.000 personnes environ dans les rues de différentes villes, selon les autorités. Le ministère de l'Intérieur a recensé 131 actions dans toute la France et à Paris, selon la préfecture de police, les manifestants étaient 5.500, dont 4.900 à l'appel d'un mouvement d'extrême droite, les Patriotes de Florian Philippot.

Le Conseil scientifique a appelé le gouvernement français à instaurer des «restrictions significatives» face au risque de transmission de l'épidémie à l'occasion du réveillon du Nouvel An, dans un avis publié samedi. La mairie de Paris a annoncé l'annulation du feu d'artifice et des concerts du Nouvel An prévus sur les Champs-Elysées. «Si tout va bien», la vaccination des 5-11 ans devrait commencer mercredi en France, selon le ministre de la Santé Olivier Véran. La dose de rappel sera rendue obligatoire pour les soignants et les pompiers à partir du 30 janvier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Guéant paie sa dette au Trésor public et demande sa remise en liberté :

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, incarcéré depuis lundi car il n'avait pas versé dans les temps de l'argent dû à la justice, a payé jeudi sa dette au Trésor public et demandé sa remise en liberté, a indiqué dimanche son avocat, confirmant une information d'Europe 1. M. Guéant, 76 ans, a payé jeudi 292.000€ pour solder la dette due au Trésor public, selon un bordereau consulté par l'AFP, à la suite d'une condamnation de 2017 dont la justice a estimé qu'il ne respectait pas les obligations.

Dans le détail, "Claude Guéant a payé 133.315,95 euros pour placer sa dette à zéro" mais a aussi réglé celle d'"un des co-condamnés (qui) n’avait pas payé toute sa part et il s’agit d'une dette solidaire donc due à 100% par chaque condamné", selon son avocat, Me Philippe Bouchez El-Ghozi. D'après lui, cela a été fait grâce à des prêts consentis par des proches.

M. Guéant a aussitôt fait une demande d'aménagement de peine visant à sa libération, pour laquelle aucune date d'audience n'a été fixée. "Ce paiement complet permet de justifier une sortie immédiate de prison", d'après Me Bouchez El-Ghozi. M. Guéant avait été placé lundi en détention au centre pénitentiaire de Paris-La Santé en application de la condamnation de 2017, une première pour un ancien ministre de l'Intérieur.

Dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur, l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait été condamné le 23 janvier 2017 en appel à deux ans d'emprisonnement dont un an avec sursis probatoire et 75.000 euros d'amende. Il purgeait cette peine - devenue définitive deux ans plus tard après le rejet de son pourvoi en cassation - sous le régime de la liberté conditionnelle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Covid-19: face à Omicron, restrictions en vue pour le Nouvel An :

Dans un avis publié samedi, le Conseil scientifique estime que "des mesures de restriction significatives doivent pouvoir être prises par les autorités à l'occasion du réveillon".

Noël devrait être tranquille, mais attention au Nouvel An, alerte le Conseil scientifique, qui appelle le gouvernement à limiter strictement les rassemblements face au Covid-19, à l'image de Paris qui annule son emblématique feu d'artifice sur les Champs-Elysées. Dans un avis publié samedi, le Conseil estime que "des mesures de restriction significatives doivent pouvoir être prises par les autorités à l'occasion du réveillon (y compris le cas échéant sous la forme de limitation d'activités collectives ou de couvre-feux), avec la possibilité d'une déclinaison territoriale".

La soirée du 31 décembre, où traditionnellement les fêtards sont plus exubérants, inquiète l'instance chargée de donner des recommandations à l'exécutif au regard des connaissances sur l'épidémie. Alors que "nos concitoyens auront à cœur de passer cette fête de Noël 2021 en nombre plus limité", d'après ces experts, "pour les festivités du Nouvel An, le Conseil scientifique alerte sur un comportement des citoyens qui pourrait être différent avec une activité festive plus ou moins contrôlée".

Il "souhaiterait une démarche pour éviter qu'à l'occasion du Jour de l'an, se constitue une série de mini-clusters à Omicron, qui pourraient diffuser rapidement dans les jours qui suivent sur l'ensemble du pays, compte tenu des mouvements de populations à cette période". Le Premier ministre, Jean Castex, avait déjà souligné ce risque en recommandant vendredi aux mairies de renoncer aux concerts et feux d'artifice de la Saint-Sylvestre. Il annonçait que la consommation d'alcool sur la voie publique serait interdite dans toute la France ce soir-là.

"Si c'est 10% des cas de variant Omicron aujourd'hui dans notre pays, ça veut dire que la semaine prochaine c'est 25 ou 30%, et ça veut dire que dans quinze jours il est majoritaire", a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran samedi sur France Inter. À Noël, "on ne met pas de jauge parce que les gens ont très bien compris. La jauge, c'est: tout le monde vacciné à table. (...) Avoir conscience que si vous avez une grand-mère qui n'est pas vaccinée, à table, et que vous êtes vingt, vous prenez un risque, je le dis, un risque énorme", a estimé le ministre. Il a toutefois précisé que les autotests ne seraient pas rendus gratuits comme beaucoup s'y attendaient.

Le 31 décembre, a décrit M. Véran, "ce sont des moments de très fort brassage de populations qui ne se connaissent pas". Le Conseil scientifique exhorte donc, pour ce Nouvel An 2022, à la "responsabilité individuelle" des Français. Cela implique de "limiter la taille des évènements festifs", de "se faire tester largement le 31 décembre", de "ne pas multiplier les différents lieux de sorties pour une même personne qui, si elle est infectée, serait à l'origine de plusieurs clusters" et "d'éviter de voir des personnes âgées de plus de 65 ans durant la première semaine de janvier" si on a croisé beaucoup de monde au réveillon.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - La crise s'aggrave pour Boris Johnson, qui perd son ministre du Brexit :

Deux ans après son triomphe électoral sur la promesse de réaliser le Brexit, Boris Johnson se trouve cerné par les scandales et a essuyé cette semaine une fronde de son camp à propos des mesures contre le Covid-19 puis la perte d'un bastion conservateur à l'occasion d'une élection partielle en Angleterre.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est enfoncé un peu plus dans la crise dimanche, après la démission surprise de son ministre du Brexit, au terme d'une semaine marquée par une fronde dans son propre camp et un fiasco électoral. Le départ immédiat de David Frost, 56 ans, précipité par la révélation de l'information samedi soir par le Mail on Sunday, laisse un vide côté britannique alors que les difficiles négociations avec l'Union européenne sur la mise en oeuvre des dispositions post-Brexit en Irlande du Nord ne sont pas achevées.

Dans sa lettre de démission, publiée samedi soir par Downing Street, David Frost a invoqué les nouvelles restrictions pour lutter contre le coronavirus, la hausse des impôts et la politique suivie pour parvenir à la neutralité carbone d'ici à 2050 pour expliquer son départ. "Vous connaissez mes préoccupations au sujet de la direction actuelle des choses", a-t-il écrit à Boris Johnson, soulignant que, le Brexit assuré, "le défi pour le gouvernement est à présent de réaliser les opportunités qu'il nous donne".

Boris Johnson s'est dit "désolé" de la démission de David Frost, lui exprimant sa gratitude pour le travail qu'il a accompli. Dimanche, le ministre de la Santé, Sajid Javid, a dit sur la chaîne Sky News "comprendre les raisons" qui ont conduit David Frost, "un homme de principes", à partir. Sur Times radio, l'ancienne Première ministre nord-irlandaise Arlene Foster, poussée au départ en avril car considérée comme trop modérée, a jugé le départ de David Frost "très, très décevant", estimant qu'il "comprenait" les problèmes créés par les nouvelles dispositions post-Brexit en Irlande du Nord.

La cheffe adjointe de l'opposition travailliste, Angela Rayner, a réagi sur Twitter en estimant que le gouvernement était "dans le chaos total précisément quand le pays traverse des semaines d'incertitude". "@BorisJohnson n'est pas à la hauteur de la tâche. Nous méritons mieux que cette bouffonnerie", a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Un homme battu à mort en Inde pour avoir tenté de profaner un temple sikh :

Un homme a été battu à mort samedi en Inde car il aurait essayé de commettre un acte sacrilège dans le Temple d'Or, le sanctuaire le plus sacré de la religion sikhe, selon des médias locaux. Un homme non identifié a sauté par-dessus une balustrade dans le sanctuaire intérieur du temple pendant les prières du samedi soir dans la ville d'Amritsar, située dans l'Etat septentrional du Pendjab, ont raconté des médias indiens.

La télévision NDTV rapporte que l'homme a essayé d'attraper une épée posée devant le Guru Granth Sahib, livre saint sikh, avant d'être arrêté par des fidèles puis battu à mort. Le ministre en chef du Pendjab, Charanjut Singh Channi, a condamné «l'acte extrêmement regrettable et odieux» de cet homme dans une série de tweets émis depuis son bureau samedi soir.

M. Channi a aussi ordonné une enquête pour découvrir «le motif sous-jacent et les véritables conspirateurs derrière cet acte ignoble». La défense du Guru Granth Sahib et des sanctuaires sikhs contre la profanation est une question très sensible pour la communauté.

L'ancienne Première ministre indienne Indira Gandhi a été assassinée par ses gardes du corps sikhs en 1984 après avoir ordonné à son armée un assaut violent contre le Temple d'Or pour débusquer des séparatistes. Son assassinat avait provoqué des pogroms dans la capitale New Delhi, faisant près de 3.000 morts parmi les sikhs.

En 2015, un film biographique controversé sur le fondateur du sikhisme, Guru Nanak, a été retiré après les protestations suscitées par sa représentation sous une forme humaine, qui est contraire aux principes de la religion.

Et un groupe de Nihang - un ordre guerrier au sein de la foi sikhe - a torturé et tué un homme dans la banlieue de New Delhi en octobre dernier après l'avoir accusé de profaner le livre saint.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Le Texas construit son propre «mur» à la frontière avec le Mexique :

Le Texas a commencé à ériger son propre «mur» - d'énormes barres en acier - à la frontière avec le Mexique, a déclaré samedi son gouverneur, le républicain Greg Abbott, en fustigeant l'administration Biden qui selon lui n'en fait pas assez contre l'immigration clandestine.

«Le Texas prend ce qui est réellement une mesure sans précédent de la part de n'importe quel Etat» du pays, a dit M. Abbott lors d'une conférence de presse, à savoir construire «un mur sur notre frontière pour sécuriser et sauvegarder la souveraineté des Etats-Unis ainsi que notre propre Etat».

Une mesure «nécessaire pour une seule et unique raison: l'administration Biden a échoué à faire son travail», a-t-il lancé depuis Rio Grande City, devant une grue et des barres en acier. Le gouverneur, à qui sont prêtées des ambitions bien au-delà des frontières de son Etat, a dénoncé les «conséquences meurtrières» des politiques du président démocrate Joe Biden.

«Ce mur frontalier que vous voyez derrière nous est une réplique du mur frontalier que le président Trump a érigé. Même matériau, même concept», a-t-il ajouté. La construction d'un mur «anti-migrants» à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis était l'une des principales promesses de campagne de Donald Trump pour l'élection présidentielle de 2016. De longs tronçons ont été construits sous M. Trump, puis les travaux ont été stoppés sous Joe Biden.

M. Abbott a assuré sur Fox News que son Etat avait été capable «d'aller aussi vite» dans la construction parce que la barrière est en train d'être érigée sur des terrains relevant du Texas ou appartenant à des propriétaires fonciers «qui en ont (...) marre de l'administration Biden». Cette dernière est vivement critiquée pour sa gestion de l'immigration clandestine : la gauche reproche au président sa dureté, la droite conspue ce qu'elle considère être du laxisme provoquant un appel d'air migratoire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Jungle, la première ferme verticale de France :

C’est une drôle de ferme qui a poussé, du côté de Château-Thierry, non pas sur les terres fertiles des Hauts-de-France, mais dans les airs… ou, plus précisément, au sein d’une tour, opaque, qui s’élève sur 10 mètres de haut. À l’intérieur, on se croirait dans un film de science-fiction : sur des étagères, des pots de basilic, de coriandre, de persil, de ciboulette alignés et empilés jusqu’au plafond, dont les graines – à 80 % d’origine française – ont été semées par des robots, également chargés des récoltes.

Dans les allées, pas d’agriculteurs aux bottes couvertes de boue, mais des ingénieurs agronomes vêtus de blouses blanches. Un prototype de la ferme du futur ? Un laboratoire de recherche ? Pas tout à fait. « Ici, pas moins de 400 000 plantes sont produites chaque année », assure Gilles Dreyfus, son créateur. Même production attendue dans la tour voisine, construite en mai. Bienvenue chez Jungle, la première ferme agricole verticale de France. Il en existe en Allemagne, aux États-Unis, au Japon, et, si le concept reste peu répandu, le marché s’annonce, lui, prometteur : « Il devrait atteindre 20 milliards d’euros en 2025 », assure l’homme d’affaires de 38 ans, qui a levé 42 millions d’euros pour créer, entre autres, une vingtaine de tours et produire 8 millions de plantes d’ici à 2022.

Autant dire que cet ex-requin de la finance, passé chez Carmignac Gestion, a eu du flair. C’est en lisant un article du « Financial Times » en 2015 qu’il a eu la « révélation » : « Alertant sur une prochaine crise alimentaire, avec 9 milliards d’humains à nourrir en 2050, il évoquait l’agriculture verticale comme possible solution », se souvient-il. Intrigué, il réalise des recherches, tombe sur les travaux d’un professeur américain de Columbia, précurseur de la « vertical farming », qu’il contacte. Et le voilà invité à un colloque à Vegas, au milieu de spécialistes venus du monde entier. « Pour la première fois, j’avais le sentiment d’être au bon endroit au bon moment », confie-t-il. De retour à Paris, il décide de « tout plaquer », rencontre son associé, un « ex de la mode », et lance sa première ferme au Portugal en 2016, attirant bientôt l’attention de l’enseigne Auchan. Il s’installe en France fin 2019, séduit Intermarché, Monoprix, Grand Frais…

Sa force ? Ce sont les rendements trois fois plus élevés qu’ailleurs, sur une surface réduite, avec des économies en eau de 98 %, grâce à l’hydroponie et à un système de récupération des eaux de pluie. Son secret ? Cette technologie de pointe qu’il a développée, capable de reproduire à l’intérieur les éléments extérieurs : l’eau qui, mélangée aux nutriments, irrigue les racines, sans terre ; la lumière, grâce à des LED reproduisant les cycles du soleil et même le climat, avec des variations de température, de CO2… Ici, tout est sous contrôle. « Nos ingénieurs agronomes jouent sur des spectres lumineux, agissant sur le goût des plantes, les taux de concentration en vitamines. » L’intérêt ? Tendre vers la souveraineté alimentaire, si précieuse en temps de crise.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Un accident de château gonflable provoque la mort d'un sixième enfant :

Un sixième enfant, un garçon de 11 ans, est mort à l'hôpital quelques jours après qu’un château gonflable s'est envolé en Australie, a annoncé dimanche la police.

«C'est avec le coeur très lourd que je confirme qu'un garçon de 11 ans est décédé à l'hôpital cet après-midi», a déclaré le commissaire de police de Tasmanie Darren Hine. «Nos pensées continuent d'aller à sa famille et aux familles et aux proches de tous les enfants impliqués pendant une période extrêmement difficile».

L'enfant a succombé à ses blessures trois jours après qu'un grand château gonflable a été soulevé par le vent lors d'une fête de fin d'année d'une école primaire dans la ville de Devenport en Tasmanie.

Avant lui, deux garçons de 12 ans et deux filles, de 11 et 12 ans, étaient morts dans la tragédie. Deux autres enfants sont toujours hospitalisés en état critique et un autre a pu rentrer chez lui. Le drame a suscité une profonde émotion dans tout le pays. Des fleurs ont été déposées devant l'école et un appel aux dons en ligne a récolté 1,2 million de dollars australiens (760.000 euros) pour les familles des victimes.

Les témoins ont raconté que les enfants avaient été projetés à environ dix mètres du sol. Une enquête a été lancée, qui devrait «prendre un certain temps», selon les autorités tasmaniennes.

Des policiers du pays sont arrivés en renfort sur l'Etat insulaire afin d'aider à interroger les personnes présentes à la fête, à laquelle participaient quelque 40 élèves d'école primaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Mondial-2021 de hand : éternels regrets pour les Françaises, trop courtes contre la Norvège :

L'occasion de marquer encore un peu plus l'histoire de leur sport en réalisant un rare doublé international était belle pour les handballeuses françaises, mais les Norvégiennes les ont renversées...

Après avoir dominé pendant près d'une demi-heure, les handballeuses françaises se sont effondrées en finale du Mondial-2021 29 à 22 dimanche contre la Norvège, mais rentrent toutefois en France avec une nouvelle médaille autour du cou, la septième lors des huit dernières compétitions. L'occasion de marquer encore un peu plus l'histoire de leur sport était belle pour les coéquipières de Coralie Lassource. Elles avaient la possibilité de réaliser un très rare doublé international en l'espace d'un peu plus de quatre mois, après avoir conquis l'or olympique à Tokyo en battant la Russie en finale. Mais pour imiter les Danoises (1996) et les Norvégiennes (2008), les seules qui sont parvenues à un tel exploit par la passé (à l'époque, il s'agissait d'un doublé JO-Euro), il leur faudra malheureusement retenter leur chance une autre fois.

Le scénario de la finale va laisser des regrets éternels aux joueuses d'Olivier Krumbholz, car elles ont réalisé une première partie de match quasiment parfaite. Quasiment seulement, parce qu'après avoir mené 16-10 (28e), elles ont cafouillé leur fin de mi-temps: une exclusion temporaire pour Méline Nocandy, une faute de changement pour Lucie Granier, un temps-mort posé alors que Laura Flippes partait inscrire le 17-10, et une grosse faute d'Estelle Nze Minko. Ces erreurs ont permis à la Norvège de reprendre espoir (16-12, 30e). Et le retour des vestiaires a été fatal aux Bleues qui ont encaissé un 7-2 impossible à renverser.

Terminer un tournoi sur un revers laisse toujours un goût d'inachevé, alors que l'or semblait à portée de mains. La défaite contre la Norvège ne doit cependant pas faire oublier l'extraordinaire série des Françaises ces dernières années. Mis à part le raté du Mondial-2019 au Japon (élimination dès le 1er tour), les joueuses d'Olivier Krumbholz ont toujours atteint le dernier carré depuis les Jeux de Rio en 2016. Elles ont ramené sept médailles sur huit possibles, se sont hissées six fois en finale et ont décroché trois titres (Mondial-2017, Euro-2018 et Jeux de Tokyo en 2021).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1989) : DIMANCHE 19 DECEMBRE 2021

Dimanche 19  décembre  2021 - Présidentielle : plus de 1.500 élus appellent à l'union de la gauche :

Plus de 1.500 élus locaux de gauche, dont les soutiens de la candidate PS Anne Hidalgo comme Martine Aubry ou Carole Delga, appellent à une candidature unique à gauche via l'organisation d'une primaire ouverte, dans une tribune publiée dimanche par le JDD. "Nous soutenons l'initiative d'organiser une primaire ouverte, citoyenne et populaire, pour redonner l'envie, recréer de l'espoir et désigner la candidate ou le candidat qui fera gagner la République sociale et écologique en 2022", déclarent ces élus qui veulent que la gauche "se rassemble pour gouverner ensemble comme nous le faisons dans nos territoires".

"L'automne est passé et aucune candidate, aucun candidat n'a fait la démonstration qu'il pouvait faire l'économie du rassemblement", constatent ces élus face aux sondages qui placent les candidats de gauche loin d'un accès au second tour. "Pire, l'absence de débouchés positifs conduit à la fuite progressive d'une part significative de celles et de ceux qui prévoyaient de voter à gauche", estiment-ils.

Parmi les signataires, des socialistes à la tête de grandes collectivités: les maires de Lille Martine Aubry, Nantes Johanna Rolland et Rennes Nathalie Appéré, la présidente d'Occitanie Carole Delga, ou encore Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis où s'est rendue samedi Chritiane Taubira qui "envisage" d'être candidate et a twitté la tribune. Une liste initiale publiée samedi soir ne comportait pas tous ces noms, des signataires ayant été rajoutés dimanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens