Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2021 3 11 /08 /août /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Le point du coronavirus le 9 août  au soir :

Bars, restaurants, cinémas, hôpitaux, transports: le pass sanitaire élargi est entré lundi dans la vie quotidienne des Français, pour une semaine de rodage d'abord, malgré la contestation dans la rue. Un pass valide témoigne d'un schéma vaccinal complet, du rétablissement de la maladie au cours des six mois précédents ou d'un test négatif de moins de 72 heures. Son objectif est d'inciter à la vaccination et d'éviter un nouveau confinement.

L'île de la Martinique, dans les Antilles françaises, en proie à un sévère rebond de l'épidémie, va entrer dans une "deuxième phase de confinement", impliquant notamment la fermeture des plages et l'invitation faite aux touristes de "quitter le territoire", a indiqué lundi le préfet. Les Martiniquais sont astreints à des déplacements d'une distance maximale d'un kilomètre autour de leur domicile. Les hôtels et locations saisonnières, les lieux de loisirs et de culture, les commerces --sauf alimentaires et pharmacies-- sont fermés.

Avec 230 nouvelles admissions en soins critiques en 24 heures, le nombre des malades dans ces services qui traitent les cas les plus graves a atteint 1.667, soit 111 de plus que la veille. Ils étaient 1.232 il y a une semaine. Les hôpitaux accueillaient lundi 9.022 personnes dont 833 admises au cours des dernières 24 heures, au plus fort depuis le 27 juin. Entre dimanche et lundi, 68 décès du Covid ont été enregistrés à l'hôpital portant le bilan à 112.318 morts depuis le début de l'épidémie.

Les autorités sanitaires font état de 5.775 nouveaux cas de Covid détectés en 24 heures contre 5.184 il y a une semaine. Cet indicateur est plus bas lundi en raison d'un nombre moins important de tests durant le week-end. Le taux de positivité remonte légèrement à 4,3%. Côté vaccination, depuis le début de la campagne en France, 44.980.791 personnes ont reçu au moins une injection (soit 66,7% de la population totale) et 37.514.388 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 55,6% de la population totale).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 – Covid : les Etats-Unis déconseillent à leurs ressortissants de voyager en France :

Les autorités américaines ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre en France en raison d'une hausse du nombre de cas de Covid-19 dans l'hexagone. Dans un communiqué, le Département d'Etat américain a émis tard lundi un avis de "niveau 4", invitant à "ne pas voyager" vers la France, sur la base d'une mise en garde des centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC). La principale agence sanitaire des Etats-Unis a déconseillé tout voyage à destination de la France tout en invitant toute personne devant s'y rendre à "à être complètement vaccinée avant de voyager".

Le pass sanitaire est entré lundi dans la vie quotidienne des Français alors que le pays fait face à une quatrième vague de cas de Covid-19. Le nombre de malades hospitalisés ne cesse de s'accroître dans le pays, qui a enregistré depuis le début de la pandémie plus de 111.000 morts et 6 millions de cas. Le nombre de contaminations quotidiennes s'élève à nouveau à environ 20.000, cependant le nombre de décès demeure faible par rapport aux précédents pics de la pandémie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Prêtre tué en Vendée: "S'en prendre à un homme d'église, c'est s'en prendre à la France" :

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) après le meurtre d'un prête de 61 ans.

«S’en prendre à un homme d’église c’est s’en prendre France», a expliqué à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, également en charge des Cultes. Ce dernier a également critiqué ceux qui ont «cédé à la tentation de la polémique, de la démagogie» «Le contact que j’ai eu pendant plus d’une heure (avec les autorités catholiques) n’était pas de ce même esprit», a-t-il ajouté. Gérald Darmanin a ensuite détaillé non pas l'enquête en cours mais le dossier du suspect, Emmanuel A, «réfugié» rwandais depuis son son arrivée en France en 2012. «Deux décisions d'obligation de quitter le territoire français ont été prises par les préfets ont été cassées par le tribunal administratif de Nantes», a ajouté le ministre.

«Nous ne pouvons pas exécuter la troisième demande d’expulsion du suspect, qui était sous contrôle judiciaire avant son procès». «L’Etat a été au rendez-vous, il n’a pas confié de papiers à cette personne», a-t-il encore expliqué. «Je regrette ces polémiques infondées pour faire naitre la démagogie»

Le magistrat a déclaré qu'une enquête était ouverte pour "homicide volontaire" et qu'en l'état, "aucun mobile lié à un motif terroriste" n'apparaissait dans cette affaire. De source proche du dossier, on souligne que "le criminel était catholique. Loin du terroriste islamiste…" Le drame a été annoncé par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter, confirmant une information de Valeurs Actuelles. "Tout mon soutien aux catholiques de notre pays après le dramatique assassinat d’un prêtre en Vendée", a tweeté le ministre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Vaccin obligatoire et basta !

C’est à la fois le charme, la force et la faiblesse de notre Vieux Continent. Tous nos peuples ne baissent pas l’échine au même rythme. Pour nos dirigeants, avoir conscience de ces singularités est le b.a.-ba. En Biélorussie, par exemple, tout est interdit même ce qui est permis. En Angleterre, tout est permis sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit sauf ce qui est permis. Et, en France, tout est permis même ce qui est interdit.

Chez nous, c’est même devenu un proverbe : l’exception confirme la règle. C’est du reste très sage : la vie enseigne vite qu’on obtient plus facilement un pardon qu’une autorisation. Tous les Français le savent. Tous, sauf notre classe politique. Elle refuse absolument de comprendre que les petits règlements ne sont pas faits pour nous. C’est bien triste mais les Français traversent les rues sans attendre que le feu soit rouge pour les automobilistes. Ils ne comprennent pas qu’on doit se mettre en file pour prendre l’autobus. Ils se garent n’importe où. Ils téléphonent au volant. A croire que le mot le plus précieux de notre langue est « non ». C’est comme ça même si les élus, eux, l’ignorent.

Nos élus ont un vrai don pour inventer des règlements et fixer des interdits. L’épidémie de Covid aura été leur nirvana. On patauge dans le flot des règles émises, ajournées, suspendues, rétablies par une municipalité et reportées par un département. Cela relève de la manipulation génétique. Parlant de masques et de passes, ordres et contrordres fonctionnent comme des roulements à billes. Je ne parle même pas de cette idée loufoque de licencier des gens pour raison sanitaire ! A force, nos têtes de « Gaulois réfractaires » s’échauffent. Et c’est là que ça commence à tourner mal. Nos dirigeants devraient prendre un peu l’autobus ou se promener dans les bureaux de leurs administrations. Ils verraient que l’harmonie n’y règne plus. C’est fou ce qu’il y a chez nous de petits rebelles à la gomme mais aussi d’auxiliaires de police potentiels. Si vous oubliez votre masque là où il est recommandé, faites confiance à la sûreté générale : il y a toujours une bonne conscience pour rappeler la loi. Dans ce pays où tout le monde fait n’importe quoi, un nombre inouï de gens étaient nés pour être magistrats. Je vous jure que si les prisons avaient une bouche, elles convoqueraient des foules. Résultat : la tension monte. C’est malsain. Le gouvernement devrait vite en finir avec ses demi-mesures et ses allers et retours auxquels on ne comprend rien. Que, pour une fois, il ait le courage d’être impopulaire et rende la vaccination obligatoire. Pour tous. Et, après, basta ! On parlera plus tard des rappels.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - L'Australie rejette les objectifs en matière de lutte contre le changement climatique :

Le Premier ministre conservateur australien a rejeté mardi les appels à fixer des objectifs plus ambitieux en matière de lutte contre le changement climatique, au lendemain d'un rapport alarmant de l'ONU, estimant suffisante la politique menée par son pays. Quelques heures après la publication du rapport des experts climat de l'ONU (Giec), qui mettent en garde contre un réchauffement pire et plus rapide que prévu, le Premier ministre Scott Morrison a averti qu'il ne souhaitait pas fixer d'objectifs en matière de neutralité carbone. "L'Australie fait sa part", a estimé M. Morrison. "En l'absence de projets, je ne signerai pas un chèque en blanc au nom des Australiens afin d'atteindre ces objectifs", a-t-il mis en garde.

L'immense île-continent est un des plus importants importateurs au monde de charbon et de gaz naturel. Les récents incendies, la sécheresse et les cyclones d'une rare intensité qui ont frappé le pays sont, selon des scientifiques, aggravés par le changement climatique. L'Australie, l'un des plus grands exportateurs de combustibles fossiles au monde, est en première ligne de la crise climatique mondiale. Les récents incendies, la sécheresse et les cyclones d'une rare intensité qui ont frappé le pays sont, selon des scientifiques, aggravés par le changement climatique. A quelques mois d'un sommet international sur le climat, M. Morrison a rejeté les appels - y compris de la part d'alliés comme les États-Unis - à adopter un objectif officiel de réduction ou de compensation des émissions de carbone.

L'Australie a laissé entendre qu'elle atteindrait des émissions de carbone nulles "dès que possible", et de préférence d'ici 2050, mais n'a pris aucun engagement en ce sens. Le chef du gouvernement semble vouloir détourner l'attention vers les pays en développement et les nouvelles technologies, qui, à ses yeux, sont la solution à la crise. "Nous devons adopter une approche différente. Nous devons nous concentrer sur les avancées technologiques nécessaires pour changer le monde et notre mode de fonctionnement", a déclaré M. Morrison. De nombreux responsables politiques de la coalition conservatrice du Premier ministre entretiennent des liens étroits avec l'industrie minière et nient l'existence du changement climatique ou cherchent à en minimiser les risques. Le parti libéral du Premier ministre ainsi que le parti travailliste, dans l'opposition, sont tous deux favorables à la poursuite de l'exploitation des mines de charbon.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Quand Dubaï fait tomber la pluie artificiellement :

L’Émirat a provoqué à l’aide de drones des précipitations rarement vues dans cette partie du désert. De la géo-ingénierie prometteuse.

Une chaussée inondée, des hallebardes de pluie tombant sans discontinuer… Une scène banale en Asie du Sud-Est en période de mousson, mais incroyable dans une des régions les plus arides du globe. Cet été, face aux montées d’un thermomètre qui dépasse régulièrement les 48 °C, Dubaï a choisi de provoquer, artificiellement, des précipitations qui se sont révélées diluviennes.

Depuis 2017, les EAU (Émirats arabes unis) financent 9 projets de géo-ingénierie des pluies, dont celui de l’université de Reading en Angleterre. C’est la méthode de cette dernière qui a été utilisée cette fois-ci. Pas question d’ensemencement chimique aux particules de sodium, technique employée notamment par les Chinois, mais l’utilisation de drones, chargés d’envoyer des décharges électriques dans les molécules d’air des nuages. Car il est un préalable tout de même : pas de nuages, pas de pluie possible ! Et d’après le professeur Ambaum, responsable de l’étude à l’université de Reading : « Les EAU disposent de suffisamment de nuages pour créer les conditions propices. »

Pendant le vol du drone, ses capteurs analysent la température, le taux d’humidité et la charge électrique à l’intérieur des nuages. Et choisissent le moment opportun pour déclencher des impulsions. L’électricité ainsi envoyée pousse les gouttes d’eau à s’agréger entre elles (« selon le même principe qu’un cheveu sur un peigne », dit le professeur Ambaum), donc à grossir au point de se détacher et de tomber sur terre. Car un des problèmes dans les zones arides à très forte chaleur, où les nuages sont hauts, c’est que les gouttes sont bien là, dans les nuages, mais trop fines pour résister à l’évaporation, durant leur chute.

Mais déjà les critiques « pleuvent ». On dénonce les apprentis sorciers qui ne maîtrisent ni la quantité ni la durée des pluies déclenchées. C’est vrai. Mais ils ne sont pas les seuls. La Chine et huit États américains tentent également de faire tomber de la pluie. Face aux périodes de sécheresse qui reviennent de plus en plus régulièrement, aura-t-on bientôt d’autre choix que de jouer les druides ? Pas sûr…

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Londres: le pont de Tower Bridge coincé en position levée :

 C'est la deuxième fois en un an que l'ouvrage construit à la fin du XIXe siècle et devenu symbole de Londres se trouve immobilisé, après une panne de plus d'une heure en août 2020. Le pont basculant de Londres, Tower Bridge, restait coincé en position levée mardi matin au lendemain d'un "incident technique", perturbant fortement le trafic dans la capitale anglaise.

Les deux parties du pont restaient remontées depuis le milieu de l'après-midi lundi, lorsqu'il a dû s'ouvrir pour laisser passer un imposant voilier, le Sailing Vessel Tenacious, selon le calendrier du pont. C'est la deuxième fois en un an que l'ouvrage construit à la fin du XIXe siècle et devenu symbole de Londres se trouve immobilisé, après une panne de plus d'une heure en août 2020.

"Le Tower Bridge est actuellement fermé à la circulation et aux piétons à cause d'un incident technique. Evitez la zone, s'il vous plaît", a tweeté lundi la police londonienne. Le pont connecte le quartier financier de Square Mile à Southwark, de l'autre côté de la Tamise et sa fermeture a provoqué lundi de longs embouteillages sur les deux rives.

Construit entre 1886 et 1894, l'ouvrage était considéré à cette époque comme "le pont basculant le plus long et le plus sophistiqué jamais construit", selon son site internet.

Les bascules montent et descendent, environ 800 fois par an, grâce à quatre grandes roues dentées de chaque côté, activées initialement par la vapeur avant l'installation d'un système hydraulique dans les années 1970.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Covid-19: les Antilles en alerte rouge, les touristes invités à quitter la Martinique :

Les autorités ont annoncé lundi des mesures strictes, et invité les touristes, notamment ceux qui sont "vulnérables", à quitter l'île.

Taux d'incidence du Covid vertigineux, explosion des cas en Guadeloupe, confinement strict en Martinique: la situation sanitaire est de plus en plus alarmante aux Antilles où le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu débute mardi une "visite de crise".

En Martinique, soumise à un confinement partiel depuis le 30 juillet, les autorités ont annoncé lundi des mesures strictes, et invité les touristes, notamment ceux qui sont "vulnérables", à quitter l'île.

Sont fermés les commerces (sauf les commerces alimentaires et les pharmacies), les locations saisonnières et les hôtels (sauf pour l'accueil de professionnels et résidents), les lieux de culture et de loisir dont les plages.

Les déplacements restreints à un kilomètre maximum autour du domicile, contre 10 km jusque-là. Ces règles "strictes" seront "levées dès que la situation sanitaire le permettra", a indiqué le préfet, Stanislas Cazelles, lors d'une conférence de presse, en évoquant une "clause de revoyure dans 15 jours".

Car dans ce territoire peu vacciné (22% de la population a reçu une première dose), où le variant Delta représente 40% des contaminations, le taux d'incidence s'est envolé à 1.162 cas pour 100.000 habitants, selon l'Agence régionale de Santé.

La Martinique est passée de 410 cas le 6 juillet à 4.171 la première semaine d'août, et 35 décès. En quatre semaines, 350 personnes ont été hospitalisées. "Il faut comprendre que nous accueillons au moins 15 patients chaque jour: c'est l'équivalent d'une unité d'hospitalisation de médecine", rappelle Jérôme Viguier, le directeur général de l’ARS.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Vaccins contre le Covid-19 : L'appel du patron de Sanofi aux Français indécis :

Le patron de Sanofi France a encouragé les Français indécis à se faire vacciner au plus vite contre le Covid-19, sans attendre le sérum de son laboratoire, qui ne sera pas disponible avant «plusieurs mois».

«Attendre ne fait qu’augmenter le risque et prolonger la circulation du virus». Olivier Bogillot, président de Sanofi France, a encouragé les Français non vaccinés à ne plus attendre le sérum de son laboratoire et à faire confiance aux vaccins déjà sur le marché afin de contrer l'épidémie, qui connaît une recrudescence depuis plusieurs semaines à cause du variant Delta. «N’attendez pas pour vous faire vacciner - J’entends certains dire qu’ils préfèrent attendre le vaccin de Sanofi pour se faire vacciner. Je remercie ceux qui font confiance à Sanofi mais, notre vaccin n’arrivera pas avant plusieurs mois», a-t-il écrit dans un message publié sur son compte LinkedIn lundi, soulignant que les «vaccins autorisés par les Autorités Sanitaires sont sûrs et efficaces».

«Ils sauvent des vies, épargnent de graves conséquences de la Covid-19, et ralentissent sa circulation. Ils préservent également les hôpitaux d’une nouvelle vague d’hospitalisations évitables, ce qui leur permet, ne l’oublions pas, de se concentrer sur les malades non Covid-19 qui nécessitent des soins, a-t-il insisté. Les semaines qui viennent seront déterminantes pour la rentrée de septembre».

Sanofi a promis de mettre sur le marché en décembre -après des mois de retard- un premier vaccin contre le Covid-19 élaboré selon les méthodes traditionnelles. Le laboratoire travaille en parallèle avec le groupe américain Translate Bio à un deuxième vaccin anti-Covid-19 à ARN Messager, la même technologie utilisée pour les vaccins de Pfizer et Moderna.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Rassemblements de soignants à Paris et Marseille contre l'obligation vaccinale :

Plusieurs dizaines de personnels hospitaliers se sont rassemblés mardi à Paris et Marseille contre l'obligation vaccinale à laquelle seront soumis à la rentrée les agents des établissements de santé, ont constaté des journalistes de l'AFP. "On est contre l'obligation vaccinale", a souligné Pascale Jourdan, secrétaire générale de la CGT des Hôpitaux de Marseille (AP-HM), lors d'un rassemblement devant la Timone.

Les personnels des établissements de santé ou intervenants auprès de personnes fragiles ont jusqu'au 15 octobre pour présenter un schéma vaccinal complet, et jusqu'au 15 septembre pour la première dose. "Chaque personne doit avoir la liberté de ne pas se faire vacciner", a aussi estimé Vincent Martin, secrétaire général adjoint du syndicat Force ouvrière (FO), devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) avant une réunion du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) central.

Ce responsable syndical a dénoncé une pression qu'exerceraient des cadres sur le personnel pour les amener à la vaccination. "Peut-être que je perdrais ma place le 15 septembre. Mais le vaccin, j'en ai peur", a confié Yael Dos Santos, aide-soignante depuis trente ans à la Pitié-Salpêtrière et militante FO. Elle s'est dite prête à faire un test de dépistage toutes les 72 heures afin d'éviter la piqûre.

Au total, plus de 80.000 personnels de l'AP-HP ont reçu au moins une dose de vaccin sur "une cible à 100.000 personnes", a indiqué dans une déclaration transmise mardi à l'AFP Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP. La réticence est plus forte chez les aides-soignants, vaccinés à 49%, contre 94% pour les médecins, selon ces chiffres. "Le CHSCT central de l'AP-HP s'est tenu dans un climat particulièrement constructif, avec le souci partagé d'une mise en oeuvre de la loi qui ne soit ni culpabilisante, ni stigmatisante pour les personnels", a assuré M. Hirsch.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Drôle de poisson pêché en Caroline du Nord :

Un poisson avec un dentier ? C’est en quelque sorte ce qu’a pêché début août un homme en Caroline du Nord, alors qu’il se trouvait sur la jetée de Jennette's Pier. La prise, qui a beaucoup fait rire le pêcheur, a été photographiée avant d’être dévoilée sur la page Facebook d’une école de pêche. Les images ont estomaqué les internautes. Il s’agissait d’un rondeau mouton (Archosargus probatocephalus), une espèce de poissons marins de la famille des Sparidés. Il est également appelé spare tête-de-mouton. D’après le pêcheur, le spécimen débusqué pesait neuf livres, soit quatre kilos.

D’après le ministère des Ressources naturelles du Maryland, l’animal peut atteindre un mètre de long et possède «plusieurs rangées de dents trapues -les frontales ressemblant étroitement à des dents humaines- qui l’aident à écraser les carapaces de proies». Le spare tête-de-mouton se trouve dans les eaux côtières le long de l'Atlantique ouest, de la Nouvelle-Écosse au Brésil, mais la plus grande concentration se situe autour du sud-ouest de la Floride. Sa présence dans ces eaux ne représente aucune menace pour l’homme, qui l’aime pour sa chair.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1867) : MARDI 10 AOUT 2021

Mardi 10  Août 2021 - Pancarte antisémite à Metz : l'enseignante jugée en septembre pour "provocation à la haine raciale" :

L'enseignante, interpellée lundi pour avoir brandi une pancarte antisémite dans une manifestation anti-pass sanitaire samedi à Metz, sera jugée pour «provocation publique à la haine raciale» le 8 septembre, a annoncé mardi le parquet de Metz.

«Elle y répondra du délit de provocation publique à la haine raciale par affiches ou placards», a précisé, dans un communiqué, le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri. Elle encourt un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

Cassandre Fristot, 34 ans, ancienne élue locale et ex-candidate FN aux législatives de 2012, a été interpellée lundi dans la commune d'Hombourg-Haut en Moselle et son domicile perquisitionné.

Le parquet de Metz avait ouvert dimanche une enquête de flagrance sur cette «pancarte au message manifestement antisémite», selon la préfecture. Les noms de plusieurs responsables politiques, hommes d'affaires et intellectuels, dont la plupart sont juifs, y étaient ciblés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens