Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2018 3 05 /12 /décembre /2018 08:00
TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

 

 

CARROUGES  (ORNE)

LE CHATEAU

 

 

Le château de Carrouges est un château du XIVème siècle situé dans le département français de l'Orne.

D’abord oppidum défensif (place forte en hauteur) situé à la frontière méridionale du duché normand de Guillaume le Conquérant, vainement assiégé par les Plantagenêt en 1136 et détruit au début de la guerre de Cent Ans, il fut reconstruit dans la vallée au milieu des étangs entre Maine et Normandie par les seigneurs de Carrouges qui se le virent confisquer pour insurrection par le roi d’Angleterre. Jean de Carrouges (IV), à l’origine du château dont subsiste le donjon, était chambellan du comte Pierre II d'Alençon et devint chevalier d’honneur du roi Charles VI à la suite d'un duel judiciaire où il avait mis en jeu sa vie pour sauver son honneur et celui de son épouse Marguerite de Thibouville, laquelle avait été violée pendant son absence. Lui et ses hoirs se tiendront aux côtés des rois de France pendant la durée de la guerre de Cent Ans et contribueront à bouter les Anglais hors du royaume.

Le nouveau château fut remonté au XVème siècle par Jean Blosset, seigneur du lieu et grand sénéchal de Normandie, qui ajouta aux éléments d'origine une aile complète. Jean Blosset fit édifier, sur les prières de son épouse Marguerite de Derval, une chapelle qu’elle voulut placer sous le vocable de Notre-Dame-de-Bon-Confort et qu'il transformera en chanoinerie en 1493, juste après sa mort. Cette collégiale, fondée sous Louis XI, abrite maintenant le siège du parc naturel régional Normandie-Maine.

Blosset n'ayant pas eu d’héritier, c’est sa sœur Marie qui transmettra le domaine à son fils Jean Le Veneur.

Jean Le Veneur, évêque-comte de Lisieux (fils de Philippe Le Veneur, baron de Tillières, et de Marie Blosset), est le bâtisseur du pavillon d'entrée (châtelet) de style Louis XII. Proche de François Ier, il siège à son conseil. Il devient grand aumônier de France en 1525 et est fait abbé (comandataire) du Mont-Saint-Michel. Il devient cardinal en 1533. Depuis un an déjà il tente de convaincre son roi d'envoyer le navigateur malouin Jacques Cartier (parent d'un moine du Mont-Saint-Michel) à la découverte d'une nouvelle route vers les Indes et la Chine, et cela "en considération de ses voyages en Brésil et en Terre-Neuve". À la demande du monarque français, peu intéressé à vrai dire, il intercède auprès du pape Clément VII afin qu'il revienne sur le partage des Amériques qui a été convenu par le traité de Tordesillas entre Espagnols et Portugais, et qu'une bulle de Jules II a entériné en 1506. Ayant obtenu gain de cause auprès du souverain pontife, Jean Le Veneur participe même au financement de l’expédition qui aboutira un an plus tard, en 1534, à la prise de possession de la Nouvelle-France (qui s'étendra sur la plus grande partie de l'Amérique du Nord, du Canada jusqu'à la Louisiane) par Jacques Cartier. Cette prise de possession se concrétisera par l’érection à Gaspé d’une croix surmontée d’un drapeau à trois fleurs de lys marqué d’un « Vive le Roi » (et depuis 1984 d'une plaque au Mont-Saint-Michel), mais ne sera guère suivie d'effet avant les expéditions de Samuel de Champlain (lequel a fondé la ville de Québec en 1608), dont Jean Le Veneur n'aura jamais connaissance, étant mort en 1543.

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU

 

 

 

Au XVIIème siècle, Tanneguy II Le Veneur, comte de Tillières, est dépêché en Angleterre pour négocier le mariage d'Henriette de France, sœur de Louis XIII, avec le futur roi Charles Ier. Tanneguy II vécut sur ses terres de Tillières et laissa Carrouges à son frère Jacques, abbé de Silly. En 1637, Jacques Le Veneur de Tillières se démit de son abbaye pour se consacrer entièrement à Carrouges. Il fit aménager et décorer le château et le parc à partir de plans et dessins de Maurice Gabriel, architecte à Argentan. Mais la famille s'insère également dans la vie locale en favorisant la prospérité des maîtres de forges.

À la fin du XVIIIème siècle, Alexis Le Veneur, vicomte de Tillières, est militaire et partisan des idées progressistes. Époux d'Henriette de Verdelin (1757-1834), fille de la marquise de Verdelin (1728-1810) qui est une correspondante et une protectrice de Jean-Jacques Rousseau, il prend position pour l'abandon des privilèges avant la Révolution et participe à plusieurs campagnes militaires qui lui valent le grade de lieutenant général puis de général de division. Il est élu maire de Carrouges et administrateur du département de l'Orne, puis 1er président du Conseil général de l'Orne et enfin député de l'Orne au Corps Législatif. Il est fait comte d'Empire avec majorat par Napoléon Bonaparte. Il meurt en 1833 à l'âge de 86 ans.

Le château sera resté cinq siècles propriété de la noble famille Le Veneur, très exactement jusqu’au 23 avril 1936, date à laquelle Marie Gaston Tanneguy IX, comte Le Veneur de Tillières, n’ayant pas de descendance mâle et subissant le déclin de l'économie rurale de cet entre-deux-guerres, se verra contraint de céder le château à l’État qui, dès 1927, l’avait classé parmi les monuments historiques, et ce pour la modique somme de 200 000 francs.

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Chemin d’accès

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Vue d’ensemble château et châtelet

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Grille d’entrée

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Le châtelet du château

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Le châtelet du château

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Cour intérieure

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Cour intérieure

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Cour intérieure

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Cour intérieure

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Cour intérieure

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Les cuisines

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU

(Photo Romain BREGET)

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU - Salon

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Salle à manger

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Salle à manger

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Salle de jeux

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Salle de jeux

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE : CARROUGES  (ORNE) - LE CHATEAU

CARROUGES : LE CHATEAU – Chambre

(Photo Romain BREGET)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens