Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 11:00
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : UNE VERRUE !....

 

 

Excroissance disgracieuse au caractère envahissant n’ayant aucun rapport avec le milieu qui l’héberge.

Notre village avait la sienne, petite d’une couleur ocre crème, et n’avait sur l’environnement et le paysage local qu’une incidence relative minime.

Point de repère de la limite urbaine sud de notre village, pour les touristes ayant gravi la cote du « Castera ».

 

Une verrue, pas soignée, pas surveillée, et c’est l’infection……

 

Sortie de terre en quelques mois, elle a proliférée sans autre forme de procès

Hideuse, absorbant le soleil et le restituant tel un prisme multiplicateur, elle accapare seule, la vue magnifique que procurait notre bastille …..

Finie la perspective sublime de notre église, son clocher, et la bastide qui se niche à ses pieds.

Finie les cartes postales que le touriste ne se lassait pas d’admirer du haut du « Château d’Allard » du « Baraillas » ou de la table d’orientation…

Le cancer est là…

 

Il faut vivre avec son temps me direz-vous ….

Certes, Mais…..

N’est-ce pas à nos édiles de protéger notre cadre de vie

Ne les avons-nous pas élus pour qu’ils agissent avec nous, en nos noms, et en toute transparence …..

Vaches à lait, nous sommes pour les taxes et les impôts.

Moins que rien, serions-nous, pour une information, une concertation, un avis sur l’avenir de la qualité de vivre dans notre village …. ?

 

La loi exige

Le législateur, sans la formuler  y ajoute « l’esprit de la loi ».

Il y adjoint même des « gardes fous »

Qui, résident du centre-ville, ou proche,  après avoir déposé son dossier au « service Urbanisme » n’a-t-il pas senti le poids, du ministère de la culture  « Architectes des Bâtiments de France » pour une couleur, une façade, un mur, une clôture, dénaturant à leurs yeux l’harmonie de notre village …. ?

La limite des 500 mètres s’appliquant alors avec fermeté ;

Mais là, « 100 mètre plus à gauche », une super structure …

4 870 m3 de produit (la limite de déclaration est 5 000 m3… !)

60 mètres de long

30 mètres de large

10 mètres de haut

D’un inox flamboyant et …..Rien.

 

Cependant le simple bon sens « paysan » qui fait le terreau de notre contrée, oblige ces simples questions :

--  Les Montesquiviens ont-ils été informés de l’importance de ces installations

--  Les riverains ont-ils été conviés (comme cela a été fait pour la D627) à une réunion d’information

--  Une réunion publique (évidente pour le caractère spécifique et dangereux) a-t-elle été programmée

    Je rappelle ici que les réunions des « Conseil Municipaux»

    Du 23 novembre 2015  et 21 décembre 2015,

    ne spécifiaient qu’une modification administrative de PLU.

 

C’est une question du « Parti Minoritaire » qui en séance a obligé le Maire à préciser que ces modifications étaient prises pour permettre à la société CAPLA l’implantation des silos supplémentaires

L’attente de renseignements complémentaires sur ces implantation étant sous entendues,

puisque non inscrites pas à l’ordre du jour.

 

L’attente se prolonge et devient l’Arlésienne…

Il semble incroyable qu’une telle construction (même d’ordre privée, mais impactant la commune)

n’est pas en elle-même nécessité un débat détaillé, public ou tout au moins en  C.M.

 

Continuons nos questions ….

--  Quelles seront les amplitudes de nuisances sonores… ?

         Des ventilateurs tourneront de jour comme de nuit, noria de camions….

--  Environnemental (Poussières, avicole, pigeons, vapeurs de carburant)

--  Sécuritaires (phénomènes de surchauffe, explosion)

--  Nos services de Pompiers sont-ils équipés et formés pour intervenir sur ce genre de sinistre

 

Surprenant aussi :

Dans leurs réponses à la demande de modification présentée

Les organismes  RTE (Transport d’électricité Haute tension)

                              ARS (Agence Régional de santé) émettent 2 remarques

Pour la RTE, prise en compte des servitudes liées à la liaison aérienne haute et très haute tension

L’ARS  note la possible nuisance sonore suite à une absence de « zone tampon »

 

Ces 2 remarques seront balayées comme ne concernant pas le texte de modification du PLU.

Mais sont très importantes pour la conformité des installations qui y seront réalisées

La « zone tampon » est à ce titre exemplaire

Une création de ligne d’arbres, un talus, une palissade devrait apparaître dans les documents de construction.

 

N’oublions pas de citer aussi que depuis plusieurs année les riverains de la CAPLA de Daumazan ont œuvré pour la création sur leur site d’atténuateurs de bruits…… 

Que cette société n’a toujours pas mis en place ………

 

Financier enfin

--  Une telle construction amènera combien d’emplois sur Montesquieu…. ?

--  Quelle part financière retombera dans les caisses de la commune … ?

--  Vivre à la campagne c’est un choix, enlaidir notre village, apportera-t-il un surcroit de population, constructive et intéressée, par son cadre de vie…. ?

 

Que de questions, ne trouvez-vous pas… ?

Questions que Mr. le Maire s’est empressées d’occulter, réalisant sans concertation, et à marche forcée une opération dont il ne pouvait ignorer les parts d’inquiétudes qu’elle provoquerait.

 

Gouverner c’est choisir, nous ne remettons pas en cause cet adage

Mais, gouverner sans transparence, seul dans ces certitudes, c’est………. ?

 

Je vous laisse répondre à cette dernière question……

 

Nous sommes à l’écoute de vos réponses, profitez de ce blog pour diffuser vos avis.

 

  1. Gautier

Conseiller Municipal

Groupe « Montesquieu c’est vous »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans information MONTESQUIEU
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens