Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 18:00

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_101.JPG

 

Présenté en 1933, le modèle sportif Mercedes-Benz 380 a été lancé pour combler le vide entre le modèle 290 équipé du six cylindres et le modèle massif 770. La Mercedes 380 présentait par ailleurs bon nombre d’innovations. En particulier c’était la première voiture, dans cette catégorie, à bénéficier d’une suspension à quatre roues indépendantes. Le moteur 8 cylindres en ligne était dérivé de celui de la 290 et pouvait être commandé, au choix du client, soit en version aspiration naturelle soit avec un turbocompresseur débrayable. Mais dans aucune des deux versions le huit cylindres ne produisait assez de puissance pour donner à la Mercedes 380 les performances d’une véritable voiture de sport. Les clients ne s’y sont d’ailleurs pas trompés car le modèle n’a jamais eu le succès commercial escompté.

Mercedes-Benz a réagi assez vite en remplaçant le modèle 380 par le 500K en 1934. Comme son nom l’indique, le nouveau modèle sportif et luxueux de la gamme Mercedes était motorisé par un 8 cylindres dont la cylindrée avait été portée à 5 litres. Il était livré en série avec le turbocompresseur débrayable. Quand ce dernier était engagé, le moteur passait d’une puissance maxi de 100 cv à 160 cv. Comme le modèle précédent, la 500 K était dotée d’une suspension à quatre roues indépendantes et de freins à assistance hydraulique.

A l’inverse de beaucoup de ses concurrents, Mercedes-Benz livrait à ses clients des voitures complètes et non pas seulement des châssis roulants. Pour satisfaire une large clientèle le constructeur allemand a donc décliné ses modèles dans une grande variété de silhouettes qui toutes étaient fabriquées dans son usine de Sindelfingen. Le plus célèbre de ces modèles est sans doute le « spezial roadster » 2 places facilement reconnaissable à la forme en V de son pare-brise. Ce modèle était l’un des cabriolets parmi d’autres mais la gamme comprenait également des berlines dont le plus célèbre est l’ « Autobahnkurier ».

Le modèle 500K est présenté officiellement au salon de l’Automobile de Berlin en 1934. C’est en effet dans cette ville que Mercedes-Benz compte trouver la majorité de ses clients : des membres du gouvernement pour leurs voitures officielles, des hauts fonctionnaires des grandes administrations, des célébrités et aussi quelques riches industriels. La voiture n’est toujours pas une voiture qualifiée de sportive car, malgré ses 160 cv, elle est toujours handicapée par un poids total à vide qui dépasse les deux tonnes. La vitesse de pointe à 160 km/heure est déjà une véritable prouesse pour un tel engin.

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_102.JPG

 

La production de la 500K va durer deux ans et va être remplacée par le modèle 540k qui dispose du même huit cylindres en ligne mais avec une cylindrée encore augmentée : 5401 cc. La Mercedes-Benz 540K est présentée au salon de l’Automobile de Paris en 1936. L’augmentation de cylindrée a apporté un gain en puissance maxi de 15 cv et même 20 cv lorsque le turbocompreseur est engagé. La puissance maxi est maintenant de 180 cv à 3400 t/mn et le couple maxi de 432 Nm à 2200 t/mn. Le moteur est couplé à une boite de vitesses manuelle à quatre rapports. La voiture est toujours présentée dans une assez large variété de silhouettes mais elle reste handicapée par son poids : 2400 kg pour le cabriolet A présenté ici. Ce qui fait que la vitesse maxi n’est que de 170 km/heure. Mercedes construira, juste avant le début de la deuxième guerre mondiale un autre modèle 580K équipé du moteur 8 cylindre porté à 5,8 litres. Mais seuls quelques exemplaires pourront être produits.

Si les deux modèles Mercedes-Benz 500K et 540K sont plus populaires que les modèles qui les ont précédés, la production reste tout de même asse modeste. Pendant les six années de fabrication 342 exemplaires de 500K et 319 exemplaires de 540K sont sorties des usines Mercedes. Le style est remarquable d’élégance mais les voitures sont trop lourdes, difficiles à conduire et assez peu rapides. Elles font aujourd’hui le bonheur des amateurs de Concours d’Elégance où c’est finalement le style qui l’emporte sur tous les autres paramètres caractérisant la voiture.

Le modèle présenté ici est un modèle unique construit sur la base d’un châssis standard 540K et dont le style est du au designer Hermann Ahrens. L’aventure de cette voiture commence en 1937. Plusieurs constructeurs européens se sont donnés un défi de taille: construire un véhicule pour participer à une course allant de Berlin jusqu’à Rome programmée en 1939. Les participants devaient non seulement proposer un produit rapide, mais aussi capable de mener ses passagers à bon port dans un environnement confortable. Les dirigeants de Mercedes-Benz n’ont pas pris cette course à la légère. Ils ont développé un véhicule excessivement massif, mais tout de même capable de battre des records de vitesse pour l’époque. Le moteur est le 8 cylindres en ligne implanté longitudinalement à l’avant dont la cylindrée est de 5401 cc. Doté d’une suralimentation il développe une puissance maxi de 180 cv à 3400 t/mn et un couple maxi de 432 Nm à 2200 t/mn.

La carrosserie est faite de panneaux d’aluminium montés sur un treillis métalliques. Malgré cela la voiture est lourde : son poids à vide avoisine les 2,5 tonnes. Et pourtant les performances sont impressionnantes puisque les premiers tests montrent une vitesse de pointe de 185 km/heure !..

Bien sur la fameuse course Berlin-Rome sera annulée pour cause de guerre et la voiture sera partiellement démontée, dans les ateliers de Mercedes-Benz au début de 1940. Puis la Streamliner est vendue au fabricant de pneu Dunlop, qui va s’en servir en piste pour tester ses produits. Après tout, une voiture de ce poids et de ce gabarit est un excellent test pour les pneus! La guerre terminée, ne sachant plus quoi  faire de la voiture, Dunlop l’a renvoyé à Mercedes-Benz en 1951. Elle va alors être entreposée pendant plusieurs décennies.

On a cru longtemps qu’elle était perdue jusqu’au jour où l’archiviste de Mercedes-Benz trouve une référence au châssis dans une liste de près de 900 voitures en stock. Le châssis original est donc retrouvé et l’on décide de reconstruire l’unique 540K Streamliner avec la mécanique originale et les quelques panneaux de carrosserie retrouvés. Le travail commence début 2013 et la voiture fera sa première apparition publique au Concours d’Elégance de Pebble Beach en Californie en 2014.

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_103.jpg 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_104.jpg

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_105.JPG

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_107.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_106.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_108.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_110.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_111.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_117.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_116.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_118.jpg

 

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_120-copie-1.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_121.jpg

 

 

mercedes_benz_540k_streamliner_1938_124.jpg 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 



 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens