Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 19:00

 

Nicolas-Hulot-toujours-plebiscite-par-les-Francais.jpg

 

Selon un sondage Ifop-JDD, l’animateur de télé est de loin (61 %) le candidat des Verts favori. Un coup dur pour la magistrate Eva Joly, après huit mois de campagne. Les résultats de ce sondage expliquent en tous cas la charge, virulente, lancée par la candidate Ségolène Royal, la semaine dernière à l’encontre de l’animateur télé qu’elle considère comme un rival de poids.  

 

Le coup de grâce. Le sondage Ifop-Le Journal du Dimanche est sans appel. La candidature d’Eva Joly à la présidentielle part en vrille et celle, plus que probable, de Nicolas Hulot séduit les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts. Selon l’enquête Ifop, le match entre les deux figures écolos semble "plié": 61 % des Français plébiscitent une candidature Hulot, contre 30 % pour Joly. Le résultat est encore plus rude chez les sympathisants Verts puisque l’animateur de TF1 réunit 64 % des suffrages tandis que l’ex-magistrate n’en convainc que 34 %. La primaire, si primaire entre eux deux il y a, sera donc vite vue. Dans le détail, Hulot séduit en majorité les jeunes, les couches populaires, les provinciaux et les électeurs de Nicolas Sarkozy (71 %). Il plaît aussi à 54 % des sympathisants socialistes. Eva Joly est battue presque partout. Elle fait toutefois presque jeu égal en région parisienne. Maigre consolation.

Les Verts avaient tous pris fait et cause pour Eva Joly

 

Car le reste du sondage est sévère pour la Franco-Norvégienne. La comparaison des traits d’image entre Joly et Hulot révèle quelques surprises. Si l’animateur d’Ushuaïa incarne mieux les valeurs de l’écologie (81 %), il apparaît plus honnête (63 %), comprend mieux les problèmes des gens (57 %) et a plus l’étoffe d’un président (47 %). Seule la maîtrise des dossiers économiques et sociaux offre un point positif (59 %) à l’eurodéputée. Voilà qui ne fait pas les affaires d’Europe Ecologie. Tous ont plus ou moins pris fait et cause pour Joly. De Daniel Cohn-Bendit, son promoteur, à Cécile Duflot (qui s’est désistée pour elle), en passant par les ex-candidats Noël Mamère, Dominique Voynet et José Bové. En coulisses, ils admettent que la candidature "’Eva" ne décolle pas, certains la surnommant "Eva dans le mur"…

 

Voté dans la précipitation, le calendrier de la primaire va être rediscuté. Interrogée hier par le JDD, Cécile Duflot confie: "Mon objectif est que la désignation du candidat soit une nouvelle étape de notre rassemblement. Je veux être la garante qu’on sera à la hauteur de l’enjeu. Le soutien doit dépasser Europe Ecologie-Les Verts. " Figure tutélaire des Verts, Daniel Cohn-Bendit prévient: "Eva comme Nicolas doivent démontrer qu’ils peuvent être candidats à la présidentielle." Quant à Jean-Vincent Placé, chargé des primaires, il assure au JDD: "Je suis pour des primaires et je suis pour Eva Joly. On va rediscuter, je ne veux pas donner à Nicolas Hulot un prétexte pour dire qu’il n’y va pas à cause des Verts."

 

Reste à Nicolas Hulot à convaincre dirigeants et militants écolos. Ce à quoi il s’emploie. Mais cela passera par quelques réglages politiques et environnementaux. Il devra mettre une grosse dose d’antisarkozysme dans son discours et se ranger, sans états d’âme, dans le camp des antinucléaires. Une obligation pour concourir à la présidentielle sous les couleurs d’Europe Ecologie.

 

 

 

Source : lejDD.fr  06-02-2011 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Philippe de Tilbourg 13/02/2011 18:03


Nicolas Hulot, le Crozemarie de la forêt amazonienne
Je me doutais bien un peu que cette présidentielle s'annonçait encore plus baroque que la précédente mais quand j'ai appris que le patron de la marque de gel-douche qui trône dans ma salle de bain
envisageait sérieusement de se présenter à l'élection présidentielle, j'en suis quand même resté légèrement sonné
.
Nicolas Hulot !

Mais si !

Rappelez-vous, ce type qui faisait du parapente au dessus des hippopotames sous les caméras de TF1 dans les années 80 en commentant tout ça avec une voix d'asthmatique en fin de vie, avant de se
reconvertir avec un succès certain dans l'industrie cosmétique.
C'est qu'à l'époque, 1993, se présente une opportunité rare ; L'Oreal est absent du secteur gel-douche et souhaite y investir. Le pur coup de chance comme le raconte Patrick Le Lay, l'homme qui
gère nos temps de cerveau disponibles : "On n'a jamais retrouvé une marque de la puissance d'Ushuaïa" (1).

Un partenariat est donc signé entre L'Oreal, TF1 et Nicolas Hulot dans le but de produire des gels-douche et des produits cosmétiques.
Que la composition et le mode de fabrication de ces gels-douche n'aient strictement rien à voir avec les notions de développement durable est bien sûr un détail anecdotique dans cette belle
success-story à la française :
la société Eole, qui gère les intérêts de Nicolas Hulot, et qu'il possède à concurrence de 498 parts sur 500 tire plus des deux-tiers de ses revenus nets (env.2MF en 2000) de la vente des produits
dérivés.

Il est difficile d'obtenir des chiffres plus récents que 2006 ( soit 707.200 € de CA) puisque depuis cette date les comptes d'Eole ne sont plus publiés, comme l'y oblige pourtant l'article R-247-3
du code de commerce. Nicolas Hulot doit juger préférable d'acquitter l'amende prévue (minime : 3000 €) plutôt que d'exposer au grand jour les profits moralement discutables que ses partenariats
avec l'Oréal et TF1 lui rapportent... 3000€ c'est rien par rapport au risque que la ménagère de plus de 50 ans s'aperçoive que Hulot n'est pas le chevalier blanc qui se bat pour sauver la planète
et les gentils dauphins mais un triste affairiste..




La candidature Hulot signe la mort de l'écologie politique
et annonce l'avènement d'une écologie soft, syncrétique, voire anomique, qui fait le lit de cet oxymore débile de croissance verte que les think-tanks US essaient de nous vendre :

Une écologie au delà du bien et du mal, au delà de la gauche et de la droite ; mais quand l'écologie oublie l'idéologie pour croire qu'elle se suffit à elle seule, on sait où déjà où ça mène, il y
a des précédents : la législation sur la protectionde la nature du IIIe Reich fut la plus contraignante jamais édictée à ce jour ...

et Marine l'a déjà parfaitement bien compris, elle, qui vient d'infléchir sa ligne politique en ndirectrion de l'écologie...

Nicolas Hulot, candidat du courant 'marketing gel-douche', essaie de nous vendre un ideal bobo qui financera généreusement des caprauducs avec le 0,00000000001% des profits que M. Bouygues, Mme
Bettencourt et M. Hulot auront généré avec cette escroquerie morale qui s'appelle Ushuaïa.

De grâce, ne rajoutons pas une imposture politique à une escroquerie commerciale !



__________________________________________________
notes :
(1) Sain Nicolas, Porte Bérengère, Editions du Moment , pp 185-211, Paris, 2010


Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens