Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 11:06

jean-vincent-Place-EELV.jpg

 

 

Après huit jours d’une cacophonie que nous n’avions encore jamais vécue,  les Français craignent réellement que ce Gouvernement soit incapable de régler leurs problèmes. Alors que l'Elysée veut étouffer la fronde provoquée par l'affaire Leonarda, l'écologiste Jean-Vincent Placé souffle sur les braises. Le président du groupe des sénateurs encourage les lycéens à poursuivre leur mouvement entamé deux jours avant le début des vacances scolaires. «Il faut se mobiliser», a-t-il lancé mardi 22 octobre au matin sur RTL, les invitant à manifester à la rentrée. Lui comme d’autres dans son camp sont totalement irresponsables. Comment ont-ils pu faire pour arriver aux places qu’ils occupent ?....

Après une semaine mouvementée, François Hollande a tenté samedi de calmer le jeu en invitant la collégienne expulsée à revenir sur le territoire, mais seule. Une solution mi-figue mi-raisin, loin de contenter tout le monde, y compris au sein de la gauche. «Est-ce c'est normal que le président de la République, tout seul, annonce, un samedi à midi : voilà, c'est ça l'arbitrage, circulez, y'a rien à voir, et la petite Leonarda, elle peut revenir toute seule» ? «Ce n'est pas généreux, ce n'est pas un bon équilibre» a commenté l'élu Europe-Ecologie-Les Verts.

Et d'insister : «Des Leonarda, en vérité il y en aura plusieurs dizaines, qu'on va expulser» et «qui vont revenir de façon illégale», prévient-il. «Il ne faut pas fermer les yeux, il faut assumer», donc «il reste la mobilisation (...). Heureusement qu'on fait de la politique avec le cœur» a-t-il ajouté, appelant à «la maintenir, cette émotion». 

Une «affaire réglée», pour le gouvernement

«L'affaire est réglée, elle est derrière nous» assure de son côté la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. Déplorant «l'emballement» autour de ce dossier, la ministre du droit des femmes a vanté, sur France 2, l'arbitrage de François Hollande, saluant un «équilibre extrêmement bienvenu». «L'émotion provoquée par ce cas particulier méritait que le président vienne siffler la fin» a-t-elle jugé. Et de fustiger les détracteurs du chef de l'Etat, condamnant «certaines déclarations, réactions intempestives de la part de certains responsables politiques - dont j'espère qu'ils ne commettront pas à nouveau ce type d'erreurs». Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë a lui aussi dit sa confiance en François Hollande. «Je le trouve courageux, à la hauteur de la situation, mais rien n'est facile», a-t-il commenté sur RFI.

Même volonté de tourner la page pour Arnaud Montebourg. Le ministre du Redressement productif juge, dans «Le Parisien-Aujourd'hui en France», que cette affaire a «pris une dimension disproportionnée». Après avoir critiqué le mois dernier les déclarations controversées de Manuel Valls sur les Roms, il apporte cette fois un soutien appuyé à son collègue de l'Intérieur, qui s'est retrouvé sous le feu des critiques la semaine dernière. «Manuel Valls a une mission difficile. Il s'en acquitte avec beaucoup d'engagement. Je veux lui rendre hommage, parce que l'exaspération est très forte sur le terrain. Il essaie d'obtenir des résultats, je crois qu'il en obtient», défend le ministre du redressement productif.

 

Source : LeParisien.fr  22-10-2013

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens