Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 07:00

Reunion-de-crise-Elysee-10-aout.jpg

 

 

Nicolas Sarkozy est monté à Paris… avant de redescendre illico au Cap Nègre. Nicolas Sarkozy a écourté ses vacances pour animer une réunion de crise à l'Elysée, mercredi 10 août dernier, avec tous les ministres concernés par la crise financière. Au sortir de cette entrevue, François Baroin a annoncé que la France adoptera, le 24 août, de nouvelles mesures destinées à atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés en matière de réduction des déficits publics. Le Ministre de l’Economie et la Ministre du Budget on donc du pain sur la planche dans les huit jours qui viennent pour préparer un train de mesures complémentaires.

Nicolas Sarkozy s'applique donc à lui-même les consignes données à ses ministres. Invités à partir en vacances en France pour rester disponible le cas échéant, les membres du gouvernement ont pu constater la bonne logique du chef de l'Etat. Après François Baroin - qui a délaissé la Creuse - et Valérie Pécresse - le Cotentin ne l'aura pas vue longtemps -, Nicolas Sarkozy a en effet quitté en urgence le cap Nègre, mercredi 10 août, pour animer une réunion d'urgence à l'Elysée. Objectif : rassurer les marchés et montrer le volontarisme de la France. Le chef de l'Etat repartira ensuite dans la journée vers la maison de la famille Bruni.

Au sortir de cette réunion où étaient présents François Fillon, Alain Juppé (Affaires étrangères), François Baroin (Economie), Valérie Pécresse (Budget), mais aussi Jean Leonetti (Affaires européennes) et le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer, le ministre de l'Economie a annoncé dans la cour du palais de l'Elysée que  la France adoptera le 24 août de nouvelles mesures destinées à atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés en matière de réduction des déficits publics.

Le PS demeure inflexible sur la « règle d’or »

"Le président de la République a réaffirmé à cette occasion la détermination absolue de la France d'atteindre les objectifs en matière de déficits publics", a déclaré François Baroin. "Ce qui est intangible, c'est ce qui est fixé pour l'exercice du budget 2011. Ce qui est intangible, c'est ce qui est fixé dans le cadre de la loi triennale pour la perspective 2012. Ce sont ces objectifs de déficits publics qui constitueront la matrice des mesures que nous serons amenés à prendre." Une réunion gouvernementale sera organisée le 24 août, a précisé le ministre de l'Economie. C'est lors de cette réunion que de nouvelles mesures seront annoncées pour lutter contre les déficits. Nicolas Sarkozy et François Fillon auront toutefois les propositions des ministres sur leurs bureaux dès le 17 août. La situation impose d'aller vite, et le chef de l'Etat espère que l'opposition ne sera pas un frein à son activisme.

Le président a ainsi "appelé à la responsabilité de chacun, au-delà des clivages partisans, pour que l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous", dit la présidence dans un communiqué. Une allusion à peine voilée à la règle d'or qu'il entend inscrire dans la constitution. Mais du côté de l'opposition, on continue à voir dans cette idée une manœuvre électoraliste. "Le responsable de l’aggravation des finances publiques s’appelle Nicolas Sarkozy. Il aurait dû s’appliquer à lui-même la règle d’or qu’il propose à ses successeurs", expliquait ainsi Guillaume Bachelay, la plume de Martine Aubry.

 

 

Source : leJDD.fr  10-08-2011

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens