Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 05:00



bayrou-MoDem.jpg



Une semaine après la lourde défaite essuyée aux élections régionales, le MoDem était réuni samedi en conseil national.

François Bayrou persiste et signe. Le président du MoDem a annoncé samedi lors d'un conseil national que son parti avait à l'unanimité réaffirmé sa ligne d'indépendance vis à vis de la droite et de la gauche. Il a également approuvé un nouvel organigramme, avec la création d'un secrétariat général.

 


Cent-quarante conseillers nationaux du parti centriste ont participé aux débats du Conseil national qui ont, pendant près de cinq heures, tenté d'analyser l'échec des régionales (4,2%) et de tracer des perspectives d'avenir. Lors d'un point presse à l'issue des débats, François Bayrou est revenu sur cette déroute, l'imputant aux «divisions internes», qui ont, selon lui, «coûté extrêmement cher» à son parti lors des élections. «Untel et Unetelle, surtout Unetelle, qui faisaient entendre leurs critiques, volonté de soutenir d'autres listes, d'aller quelquefois sur d'autres listes», a expliqué le président du MoDem. Allusion claire à la présidente du mouvement écologiste Cap21, Corinne Lepage, vice-présidente du parti qui avait annoncé dans l'entre-deux tours qu'elle quittait le Mouvement démocrate. Elle n'avait alors pas ménagé la direction du parti, jugée «incapable de changer de mode de fonctionnement, d'entendre les militants comme les électeurs».

 

«Il n'y a pas de mouvement politique qui puisse se faire entendre dans un climat de division internes», a martelé François Bayrou. «C'est pourquoi j'ai dit: je combattrai les divisions et s'il le faut les diviseurs». Soucieux cependant de répondre aux critiques sur sa gouvernance en solo, il a annoncé des changements dans l'organigramme de son parti. Le député Jean Lassalle, seul chef de file MoDem à avoir passé la barre des 10% aux régionales, et l'eurodéputé Robert Rochefort, ont été nommés vice-présidents du parti. Autre changement, moins attendu, la nomination de Marc Fesneau, qui fut tête de liste aux régionales en région Centre, comme secrétaire général du MoDem, un poste nouvellement créé.

 

 

Pas d'«antisarkozisme personnel»

 

Pour conclure le conseil national, François Bayrou a salué «une réunion particulièrement approfondie, sérieuse et unanime», expliquant qu'une seule personne s'était exprimée dans des «conditions un peu choquantes». Un conseiller, Remy Daillet, qui enregistrait en douce les débats, a été exclu du Conseil en fin de matinée et accompagné vers la sortie par un groupe de cadres expliquant à la presse qu'il ne représentait que lui-même. «Le conseil national a souligné l'unité du mouvement et sa volonté de reconstruction civique», a insisté François Bayrou en expliquant que les conseillers avaient voté à l'unanimité pour «le choix stratégique de l'indépendance».

 

Revenant sur le positionnement du MoDem, il a expliqué qu'il ne faisait pas de «l'antisarkozisme personnel» mais combattait «des choix politique conduisant à un grave délabrement du pays». Il a ajouté qu'il n'y a jamais eu «d'alignement» du MoDem «sur la gauche», comme cela a été perçu par certains. «Nous sommes, depuis le début, convaincus qu'il n'y aura pas de réponse juste à la crise de la France portée par la logique du bloc contre bloc», a-t-il réaffirmé. Et d'assurer : «On ne va rien céder, pas un centimètre, pas un pouce, à notre vision de la société».

 

Source : lefigaro.fr  27-03-2010



Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens