Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 11:00

 

ministres-des-finances.jpg

 

Les ministres européens des Finances ont donné leur accord lundi 17 mai à un examen des projets de budgets nationaux par Bruxelles. Beaucoup d'entre eux s'étaient montrés sceptiques, voire totalement opposés à la demande faite par le Président de la Commission. Après réflexion ils semble que les plus opposés à la mesure aient changé d'avis..Un pas supplémentaire dans une gouvernance économique européenne.

 

Bruxelles veut introduire un regard plus sévère dans les comptes des Etats. Les ministres des Finances ont accepté lundi l'idée d'un examen des budgets nationaux par l'Union européenne. Cette mesure avait été proposée par la Commission. Au premier semestre de chaque année, elle organisera un examen contradictoire des projets de budgets. Cette nouveauté découle de la crise grecque et vise à renforcer la gouvernance économique de l'Europe.

 

"C'est un progrès, c'est une des leçons de la crise, je souhaitais depuis longtemps cette évolution vers davantage de gouvernance économique et budgétaire économique", s'est félicité Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur, mardi sur France Inter. "On a la même monnaie, on est dans le même marché, on est totalement interdépendants", a-t-il fait valoir.

 

"Propositions vertueuse"

 

Mais cette nouvelle disposition peut faire craindre aux parlements nationaux un transfert de leur compétence vers Bruxelles. Gérard Larcher, président du Sénat, avait déclaré la semaine dernière que le contrôle du budget relevait de la "souveraineté nationale". Il avait estimé cette mesure "inapplicable constitutionnellement". Mardi, c'était au ministre du Budget d'exprimer des réserves. "La Commission , institution respectable, formule des propositions mais c'est le choix politique qui doit primer", a souligné François Baroin sur LCI.

 

Les comptes nationaux sont déjà soumis à des contraintes européennes, notamment à travers le pacte de stabilité. Les déficits ne peuvent dépasser 3% du PIB et la dette 60%. Les nombreuses remontrances de la Commission n'ont cependant pas empêché la France de franchir largement ces limites. Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, a défendu la nouvelle disposition confiée à Bruxelles. "Il nous importe que les parlements nationaux puissent prendre leurs décisions en connaissance de cause. Les Etats membres se soumettront à un examen contradictoire de leurs politiques budgétaires. C'est une proposition vertueuse que celle émise par la Commission", a salué le Luxembourgeois. La crise de la zone euro devrait modifier les institutions.

 

           

Source : lejdd.fr  19-05-2010 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens