Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Guerre en Ukraine : Moscou va réduire «radicalement» son activité militaire :

La Russie a promis mardi de "radicalement" réduire son activité militaire en direction de Kiev et Tcherniguiv en Ukraine, après des pourparlers russo-ukrainiens "substantiels" à Istanbul. "Les négociations sur un accord sur la neutralité et le statut non-nucléaire de l'Ukraine entrant dans une dimension pratique (...), il a été décidé, pour accroître la confiance, de réduire radicalement l'activité militaire en direction de Kiev et Tcherniguiv", a déclaré à Istanbul le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, à l'issue des discussions.

Le chef de la délégation russe et représentant du Kremlin, Vladimir Medinski, a fait état de "discussions substantielles" et dit que les propositions "claires" de l'Ukraine en vue d'un accord allaient être "étudiées très prochainement et soumises au président" Vladimir Poutine.

Selon lui, une rencontre des dirigeants ukrainien Volodymyr Zelensky et russe Vladimir Poutine, et de représentants d'Etats garants, serait possible en cas d'accord pour mettre fin aux hostilités. "En ce qui concerne une rencontre des deux présidents, nous avons dit depuis le début qu'elle sera possible lorsqu'il y aura un accord (...) La rencontre pourrait être multilatérale, avec la participation d'Etats garants", a-t-il dit. "Après la discussion substantielle d'aujourd'hui, nous nous sommes entendus et proposons que la rencontre se fasse pour parapher l'accord", a-t-il dit. "A condition d'(effectuer) un travail rapide sur l'accord, et de trouver les compromis nécessaires, la possibilité de conclure la paix se rapprochera", a dit M. Medinski.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Decathlon annonce suspendre ses activités en Russie :

 L'entreprise française spécialisée dans les articles de sport Decathlon, sous pression depuis le début de la guerre en Ukraine , a annoncé mardi dans un communiqué la suspension de ses activités en Russie, en raison de problèmes d'approvisionnement. "Respectant scrupuleusement les sanctions internationales, Decathlon constate que les conditions d'approvisionnement ne sont plus réunies pour poursuivre son activité en Russie. Decathlon est amené à suspendre l'exploitation de ses magasins", écrit dans son communiqué l'enseigne de la galaxie Mulliez.

Decathlon est l'une des trois enseignes de l'association familiale Mulliez à être active en Russie, avec Auchan et Leroy-Merlin, qui y poursuivent pour leur part leur activité. Les trois marques étaient la cible de critiques ces derniers jours à cause de leur volonté affichée de rester en Russie.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait notamment demandé le 24 mars devant le Parlement français à "Renault, Auchan, Leroy Merlin et autres" de "cesser d'être les sponsors de la machine de guerre de la Russie" en Ukraine. Decathlon est présent en Russie depuis 2006 avec 60 magasins et un site de commerce en ligne dans 25 villes russes. L'enseigne est notamment présente dans la région de Moscou, où sont situés 22 de ses magasins. "Nous continuerons à accompagner nos 2.500 coéquipiers russes", assure-t-elle dans son communiqué.

La suspension des activités avait été annoncée en fin de matinée via un mail aux salariés, dans lequel l'entreprise précise être "dans l'incapacité de maintenir 92% de (son) approvisionnement" en Russie du fait des "sanctions internationales". Egalement présent en Ukraine, Decathlon avait annoncé fin février avoir "gelé" son activité sur place, "dans la logique de ne pas exposer" ses quelques 125 salariés sur place "à une situation qui ne garantit pas totalement leur sécurité". Elle y exploite quatre magasins ainsi qu'un site de ventes en ligne. L'enseigne souligne dans son communiqué qu'une "cellule de solidarité" basée en Pologne a centralisé ses dons aux ONG locales, pour un montant total de 2,6 millions d'euros. Elle annonce aussi avoir "constitué un fonds de solidarité" doté d'un million d'euros afin de "soutenir les populations affectées".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Ukraine: Entretien  entre Macron et Poutine par téléphone mardi après-midi :

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine vont de nouveau se parler au téléphone mardi à 16H30 (14H30 GMT), a annoncé l'Elysée, notamment au sujet d'une opération humanitaire d'évacuation dans la ville ukrainienne assiégée de Marioupol organisée avec la France, la Grèce et la Turquie.

Le président français a déclaré qu'il voulait discuter avec son homologue russe "pour sécuriser l'opération humanitaire à Marioupol", précisant que l'objectif était de la lancer "dans les tout prochains jours", en reprochant à la Russie un "non-respect du droit humanitaire international".

Les autorités ukrainiennes s'inquiètent d'une aggravation de la situation dans le port assiégé de Marioupol , où au moins 5.000 personnes auraient déjà péri. Selon une conseillère de la présidence ukrainienne, Tetyana Lomakina, "environ 5.000 personnes ont été enterrées, mais les gens ne sont plus enterrés depuis dix jours à cause des bombardements continus". Elle a estimé qu'"au vu du nombre des personnes encore sous les décombres (...), il pourrait y avoir autour de 10.000 morts".

Plus d'un mois après le début de l'invasion russe, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait dénoncé dimanche un blocus total de cette cité portuaire stratégique sur la mer d'Azov, dont l'armée russe tente de s'emparer depuis fin février, et où environ 160.000 personnes sont toujours coincées, selon son maire Vadim Boïtchenko. "Toutes les entrées et sorties de la ville sont bloquées (...), il est impossible de faire entrer à Marioupol des vivres et des médicaments", a affirmé dimanche soir M. Zelensky, accusant les forces russes de bombarder les convois d'aide humanitaire. Et avec l'annonce vendredi par Moscou d'"une concentration de ses efforts sur la libération" du Donbass, un conseiller de la présidence ukrainienne a dit redouter une "aggravation" de la situation dans cette ville située au sud de ce bassin minier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Guerre en Ukraine : Un yacht appartenant à un oligarque russe saisi à Londres :

Un yacht de luxe avec piscine et cave à vin appartenant à un ressortissant russe a été saisi à Londres dans le cadre des représailles à l'invasion russe en Ukraine , a annoncé mardi l'agence britannique de lutte contre la criminalité (NCA). Une fois l'identité du propriétaire établie - un homme d'affaires russe dont le nom n'a pas été révélé -, l'information a été transmise au ministre des Transports Grant Shapps, qui a ordonné mardi la "première saisie d'un superyacht dans les eaux britanniques jamais réalisée", selon un communiqué de la NCA.

Le ministre a publié sur Twitter une photo de lui posant devant le Phi, troisième plus grand yacht construit par les chantiers navals néerlandais Royal Huisman, avec 58 mètres de long, d'une valeur de 38 millions de livres sterling (45 millions d'euros).

"Ce gouvernement continuera à prendre des mesures fortes contre quiconque bénéficie de connexions avec le régime de Poutine", a-t-il tweeté. Le navire a été saisi dans le port de Canary Wharf à Londres. Si son propriétaire n'est pas nommément visé par les sanctions britanniques, prises contre un millier de personnes et entités, la législation britannique permet la saisie de navires détenus, contrôlé, affrété ou opéré par des personnes liées à la Russie.

Selon l'agence britannique de lutte contre la criminalité (NCA) l'identité du véritable propriétaire du navire était "délibérément bien cachée", mais les enquêteurs sont parvenus à remonter jusqu'à lui.

Le bateau était enregistré à Saint-Kitts et Nevis, un paradis fiscal, et portait un drapeau maltais "pour cacher ses origines", selon la NCA, qui a souligné le "rôle vital" qui est le sien "dans le ciblage d'actifs suspects, la poursuite des facilitateurs de richesse illicite et le soutien aux partenaires gouvernementaux dans la mise en œuvre de la réponse à l'invasion russe en Ukraine".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Sondage de la présidentielle : Mélenchon au plus haut, légère baisse pour Macron :

Le candidat d’extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon gagne +0,5 pour atteindre 14,5% d’intentions de vote au premier tour. Emmanuel Macron, de son côté, est à 27,5% (-0,5), son score le plus faible depuis le début de la guerre en Ukraine dans l’ enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match-LCI-Sud Radio.

La gauche reprend confiance en elle. Jean-Luc Mélenchon réalise son plus beau score depuis le début de la campagne – 14,5% (+0,5) -, dans notre enquête Ifop-Fiducial . Le leader de l’Union Populaire gagne +7 chez les électeurs de Benoît Hamon de 2017, lesquels sont 20% à dire voter pour lui au premier tour. Après son meeting réussi place de la République à Paris, mais aussi ses bonnes prestations télévisées, le candidat d’extrême-gauche rassure ses ouailles : +2 chez les partisans France Insoumise qui sont 84% à voter pour lui.

Si l’on additionne le reste des candidats de gauche, ils réalisent le score de 26,5% d’intentions de vote au premier tour, une remontée plutôt encourageante malgré une campagne laborieuse. Le communiste Roussel est stable à 3,5%, l’écologiste Jadot reste à 5%, la socialiste Hidalgo perd 0,5 (2%), les révolutionnaires Poutou (+0,5 ; 1%) et Arthaud (0,5%) continuent de faire acte de présence.

A droite, Valérie Pécresse perd 0,5 pour atteindre 10,5% d’intentions de vote au premier tour. La candidate LR plafonne, depuis le 12 mars, entre 10,5 et 11,5%, et ne semble plus réussir à décoller. A «Reconquête!», pas d’«effet meeting», le candidat d’extrême-droite Eric Zemmour étant stable à 11%. Il gagne néanmoins +2 (17%) chez les électeurs Fillonistes de 2017. Peut-être la symbolique du Trocadéro? Pécresse, quant à elle, n’arrive toujours pas à dépasser la barre des 50% chez les électeurs de François Fillon : 46% (-1).

Le président-candidat, lui, perd 0,5 et signe son plus mauvais score depuis le 28 février, c’est-à-dire à l’aune de la guerre en Ukraine. Il reste toutefois stable à 27,5% et compte 6,5 points de sa concurrente principale Marine Le Pen. Il peut également se rassurer avec 83% de sûreté de vote au premier tour. De quoi consolider sa place de favori du scrutin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Yannick Jadot s'en prend de nouveau vivement à Mélenchon sur la Russie :

Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot s'en est de nouveau pris mardi à la position du candidat LFI Jean-Luc Mélenchon vis-à-vis de la Russie, l'accusant d'"abandonner les Ukrainiens à la tyrannie de Poutine (...) sous couvert de neutralité et de paix". "Ce moment de guerre est très révélateur des principes, des valeurs" de chacun: il y a "ceux qui défendent la démocratie partout", et "certains qui considèrent que la démocratie c'est important chez soi mais quand c'est les autres ça peut être relativisé", a estimé Yannick Jadot sur LCI. Alors que ses concurrents lui reprochent de défendre la livraison d'armes à la résistance ukrainienne, il a estimé au contraire que "les va-t-en-guerre (..), c'est ceux qui à chaque fois valident les conquêtes des tyrans, qui ont validé Grozny, la Tchétchénie, les bombardements à Alep" en Syrie.

Il a ciblé "tous ceux qui aujourd'hui disent: 'surtout on ne fait rien'", citant nommément "Marine Le Pen, Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon, (...) toute une série de candidats qui, sous couvert de neutralité et de paix, sont pour l'abandon des Ukrainiens à la tyrannie de Poutine".

Il s'en est tout particulièrement pris au candidat LFI qui le devance nettement dans les intentions de vote à gauche. "J'ai entendu Jean-Luc Mélenchon dire 'Poutine est en train de régler le problème en Syrie' parce qu'il bombardait. Mélenchon a toujours mis la communication de Bachar al-Assad (en regard de, NDLR) la communication de la presse internationale en disant 'on ne sait pas la vérité'", et "il a validé l'annexion de la Crimée par Poutine en disant que l'Ukraine était dirigée par des néonazis", a accusé Yannick Jadot.

L'écologiste et député européen a par ailleurs reproché au candidat Insoumis de "ne pas avoir voulu voter au parlement (français) la reconnaissance du génocide sur les Ouïghours" en Chine. "Toutes les images sont disponibles, je ne parle que de faits (...), je n'invective personne", a-t-il fait valoir. "Dans ces moments d'histoire, est-ce qu'on a besoin d'une Union européenne renforcée pour peser face aux dictatures comme face aux puissances économiques, ou est-ce qu'on a besoin de moins d'Europe ? Jean-Luc Mélenchon comme d'autres veulent moins d'Europe; je considère qu'il faut plus d'Europe pour faire face aux défis de ce monde", a encore argumenté le candidat.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Le moral des ménages français plombé en mars par l'angoisse de l'inflation :

Le moral des ménages a plongé en mars en France, pénalisé par les craintes liées à l'inflation qui ont atteint un niveau record, selon les données publiées mardi par l'Insee. L'indicateur s'est établi à 91 en mars, en baisse de six points sur un mois et près de dix points en dessous de sa moyenne de long terme, fixée à 100. Le moral des ménages a renoué en mars avec des creux inconnus depuis novembre 2020, lors du deuxième confinement.

Un pessimisme largement alimenté par les craintes liées à l'inflation, en nette hausse en février et qui devrait pâtir en mars de la guerre entre la Russie et l'Ukraine (l'Insee, qui doit dévoiler jeudi une estimation provisoire, s'attend à une inflation supérieure à 4%). La part des ménages qui anticipent une hausse des prix au cours des douze prochains mois s'est ainsi envolée de 50 points en mars pour atteindre son plus haut niveau depuis le début de la série en 1972.

En conséquence, détaille l'Insee, "le solde d’opinion des ménages relatif à leur situation financière future perd 16 points" en mars et "s'éloigne nettement" de sa moyenne de longue période. Les Français se montrent aussi très anxieux en ce qui concerne leur futur niveau de vie: la part des ménages qui anticipent une amélioration du niveau de vie sur les douze prochains mois a reculé de 21 points en mars, et s'établit désormais 34 points en dessous de sa moyenne de long terme. Les craintes liées au chômage progressent également, mais restent nettement inférieures à la moyenne de long terme.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Le président brésilien Bolsonaro hospitalisé après un malaise :

 Le président du Brésil, Jair Bolsonaro , a été admis lundi soir dans un hôpital militaire à Brasilia pour réaliser des examens après un malaise, conséquence de l'agression au couteau qu'il avait subie en 2018 pendant sa campagne électorale, selon un de ses fils, le sénateur Flavio Bolsonaro. "Les conséquences de la tentative d'homicide (...) continuent à causer des problèmes de santé à mon père", a tweeté Flavio Bolsonaro. "Mais le mal n'a jamais gagné et ne vaincra jamais le bien", a-t-il ajouté en demandant des prières pour son père.

Le président, âgé de 67 ans, était absent lundi soir d'une cérémonie organisée par le Parti républicain, une des formations qui le soutient, pour laquelle sa présence avait été annoncée. "Je suis sûr que le président va bien, on lui fait juste subir quelques examens, c'est pourquoi il n'est pas ici", a expliqué le président du parti, le député Marcos Pereira. Selon le site d'information G1, la première dame Michelle Bolsonaro, était quant à elle présente à la cérémonie et a affirmé que son mari "va bien". Le ministre de la Communication Fabio Faria a pour sa part évoqué un "malaise". D'après G1, M. Bolsonaro devait passer la nuit à l'hôpital. La présidence brésilienne n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Depuis l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime en septembre 2018, en pleine campagne électorale pour la présidentielle, Jair Bolsonaro a subi une succession d'alertes abdominales. Poignardé à l'intestin par un individu apparemment déséquilibré lors d'un bain de foule, il avait échappé de peu à la mort. Les séquelles de cette agression, qui lui a valu d'être opéré quatre fois de l'abdomen, ont émaillé son mandat. M. Bolsonaro a été hospitalisé quatre jours en juillet 2021 puis deux jours en janvier dernier pour des occlusions intestinales dont il s'est remis sans avoir besoin d'être opéré.

Le chirurgien Antonio Luiz Macedo, qui l'a opéré à plusieurs reprises depuis l'attentat, avait rappelé en janvier dans un entretien au journal O Globo que "le risque d'une nouvelle obstruction" était "considérable" s'il ne suivait pas ses recommandations. Au cours de son mandat entamé en 2019, le président d'extrême droite a par ailleurs subi une intervention chirurgicale pour un calcul rénal, et a contracté le Covid-19 avec de légers symptômes en juillet 2020. Outre ses problèmes de santé, Jair Bolsonaro aborde ses six derniers mois de mandat dans une position délicate, avec une cote de popularité au plus bas et des sondages le donnant largement battu au scrutin d'octobre par l'ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva. Le contexte économique au Brésil est également préoccupant, avec une inflation galopante et des prévisions de croissance guère optimistes pour 2022.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Soins critiques en hausse, Shanghai sous grande tension… le point sur le coronavirus

La situation en France

Le nombre de cas de Covid-19 a encore augmenté en moyenne glissante sur une semaine, et le nombre de personnes admises en soins critiques porteuses du coronavirus est lui aussi en hausse, selon les chiffres publiés lundi par les autorités sanitaires. Les laboratoires ont enregistré 29.455 cas de contamination, environ 5.000 de plus que lundi dernier (24.179). La moyenne glissante sur sept jours s'élève à 128.241, contre 127.488 la veille et 89.763 le lundi précédent.

La situation se dégrade légèrement dans les hôpitaux en ce qui concerne les admissions en soins critiques (174 contre 124 il y a une semaine). En revanche le nombre total de personnes positives au Covid se trouvant en soins critiques décroît par rapport à il y a une semaine (1.533 contre 1.632). Les hôpitaux recensent 21.073 malades ayant le Covid (20.706 lundi dernier), dont 1.694 nouvelles admissions (contre 1.401). 149 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures à l'hôpital (162 il y a sept jours). Au total 141.821 personnes sont décédées du Covid en France depuis le début de l'épidémie. En ce qui concerne la vaccination, 54,25 millions de personnes au total ont reçu au moins une injection (80,5% de la population totale), 53,34 ont un schéma vaccinal complet (79,1%) et 39,49 millions ont reçu une dose de rappel.

Shanghai sous tension

Shanghai a fait état mardi d'une nouvelle flambée des cas de Covid-19, en dépit du confinement partiel de la capitale économique chinoise qui a provoqué une ruée des habitants vers les supermarchés. La métropole est devenue ces derniers jours l'épicentre d'une nouvelle vague de contaminations, liée au variant Omicron, qui a commencé à s'accélérer début mars et met à rude épreuve la stratégie chinoise du zéro Covid.

Le ministère de la Santé a rapporté mardi 4.477 nouveaux cas positifs à Shanghai, contre 3.500 la veille. Un nombre très faible à l'échelle mondiale mais élevé pour la Chine, où le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes dépassait rarement la centaine depuis le printemps 2020. Depuis lundi, la moitié orientale de Shanghai est confinée pour quatre jours. Le 1er avril, ce sera au tour de la partie ouest de la ville. Les autorités justifient ce confinement en deux temps par l'impact économique qu'aurait une mise sous cloche totale de la ville. L'annonce soudaine de cette mesure dimanche soir a provoqué un afflux des habitants dans les supermarchés de la moitié ouest encore ouverts jusqu'à jeudi. Etals et rayons vides, de nombreux commerces semblaient avoir été dévalisés.

"Le prix des marchandises augmente et les gens paniquent", a indiqué à l'AFP M. Yang, un retraité qui n'a pas souhaité donner son nom complet. A plus de 2.000 km de Shanghai, des millions d'habitants sont également confinés dans le nord-est de la Chine. La province du Jilin, frontalière de la Corée du Nord, est l'une des régions les plus durement touchées par l'épidémie. Selon les médias locaux, 19 hôpitaux temporaires y ont été construits ces dernières semaines.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Pour Eric Zemmour, il est «le seul candidat qui se soucie de la fin de la France» :

Le candidat « Reconquête ! » était invité, mardi 29 mars, sur Europe 1. Après avoir commenté son meeting du Trocadéro, il a appelé à une union des droites et a dit croire encore au second tour.

Sur Europe 1, Éric Zemmour a démarré par se défendre du slogan « Macron assassin ! » crié par certains militants en marge de son meeting dimanche 27 mars, glissant un tacle à Emmanuel Macron au passage : « Je ne l’ai vraiment pas entendu. Macron ne le sait peut-être pas car il n’a jamais fait de meeting en plein air devant cent mille personnes, mais on n’entend rien là où on est. Sur le fond, car il a beau employer un ton railleur témoignant d’un mépris des Français, je parlais de victimes de la délinquance et de l’islamisme. »

Il a ensuite poursuivi son attaque contre le président-candidat : « Il n’a rien à faire de la souffrance des Français, il se moque […] Oui il y a des cris excessifs, évidemment. Ce que je dis, c’est que c’est grave pour ce qu’il est et ce qu’il n’a pas fait. » Le candidat d’extrême-droite a ensuite ajouté : « Je m’arrête car j’entends des vagues bruits et cela interrompt mon rythme et je m’adapte. Macron a décidé de se moquer de la souffrance des Français massacrés par des djihadistes et des clandestins car la justice française n’a pas condamné comme il fallait. »

Pour lui, les Français ont « des raisons d’être furieux » et il a aussi répondu aux journalistes qui ont relayé ce slogan en déclarant : « Cette polémique est complètement surdimensionnée. J’ai été un journaliste pendant trente ans et je comprends pourquoi les gens détestent les journalistes […] On s’accroche à des mots, mais il y a des faits. »

Éric Zemmour a fait un distinctif entre les meetings en plein air de ceux dans les salles : « En général, je les arrête. J’aurais arrêté et continué ensuite. Comme dans les salles fermées. Je comprends que les médias tentent de protéger Emmanuel Macron alors que je me fais insulter quotidiennement. Quand mes militants sont agressés, qui s’insurge ? Qui demande à Mélenchon de ne pas les cautionner et les condamner ? »

La journaliste Sonia Mabrouk l’a également interrogé sur la « droite Trocadéro », ce à quoi l’ancien journaliste a rétorqué qu’il parlait « aux Français » et que « la droite Trocadéro est une droite de droite, qui en a assez d’être trahie par des dirigeants soi-disant de droite et qui sont en vérité des centristes. J’ai écrit là-dessus et je peux le constater chaque jour. » Pour lui, c’est « le seul candidat de droite […] Madame Pécresse appellera à voter Macron et Madame Le Pen est une socialiste en économie et n’ose pas dire un mot qui déplaise à la doxa médiatique. »

Croit-il au second tour ? Pense-t-il que c’est encore possible malgré des sondages de plus en plus mitigés à son sujet ? « Je parle avec des sondeurs et ils sont perdus car l’abstention fausse complètement leurs prévisions. Je suis celui qui fait les plus gros et les plus beaux meetings, celui qui fait le plus d’audience à la télévision, ça compte. Le meeting de François Fillon, il y avait moins de monde que chez moi et il a fait 20%.

Tablant sur une candidature qui défend « le pouvoir d’achat et la fin du mois », le candidat « Reconquête ! » a dit qu’il était « le seul candidat qui se soucie de la fin de la France ». Il a aussi fait un appel du pied aux déçus du RN : « Je leur dit que je suis le seul qui mettra en œuvre mon programme. Marine Le Pen n’accepte pas de dire les mots, donc elle ne fera rien. Imaginons qu’elle arrive au second tour le 10 avril. A-t-elle un ralliement de la droite LR ? Non, donc ça va recommencer comme en 2017 : Macron va battre Le Pen et LR va garder sa boutique. »

Pour lui, c’est simple : « Le soir du premier tour, des gens comme Ciotti, Bellamy, appelleront à voter pour moi car ils ne pourront pas appeler à voter Macron. C’est la grande crainte de LR par ailleurs et nous ferons un grand mouvement avec le RN et LR. Il y aura une recomposition de la droite. »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  A Marseille, un ferry transformé en hôtel flottant pour réfugiés ukrainiens :

Dans le port de Marseille, dans le sud-est de la France, un ferry qui reliait habituellement la cité méditerranéenne au Maghreb a été transformé en hôtel flottant afin d'accueillir jusqu'à 1.600 réfugiés ukrainiens. Loué par l'Etat à la compagnie maritime Corsica Linea, pour un montant non dévoilé, le bateau rouge et blanc "Méditerranée" s'apprêtait à recevoir mardi après-midi ses premiers réfugiés.

Salle de cinéma, crèche, salle de jeu pour les enfants: le navire, dont les panneaux d'orientation ont été traduits pour l'occasion, dispose de 500 cabines pouvant accueillir jusqu'à 1.600 personnes pendant deux mois, avant de reprendre ses rotations habituelles. "Ce projet d'intégration", a souligné le préfet Christophe Mirmand, permettra aux réfugiés d'avoir accès à bord aux services d'aide à la recherche d'emploi, à des banques, des propositions de formations en français, ainsi qu'à un accompagnement psychologique. Le but est "que les gens arrivent à renouer avec une vie aussi normale que possible", a expliqué M. Mirmand. "Marseille s'est fabriqué par ses réfugiés, ceux qui fuyaient la misère. Dès les premiers jours de la guerre, nous nous sommes mobilisés. Quelqu'un qui fuit la guerre, on ne lui demande pas ses papiers, sa couleur de peau", a souligné le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan.

Le projet mis sur pied grâce à la mobilisation d'entreprises, de collectivités locales et d'associations fait partie des mesures développées par la France pour accueillir des Ukrainiens fuyant l'invasion russe. Depuis le début de celle-ci le 24 février, près de 3,9 millions d'Ukrainiens ont été contraints de quitter leur pays, selon l'ONU.

L'Etat français s'est engagé à proposer au moins 100.000 places d'hébergement. Au total, 12.636 autorisations provisoires de séjour ont été délivrées en France, pour une population composée à 83% de femmes et d'enfants, selon les chiffres fournis par le gouvernement le 24 mars.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2085) : MARDI 29 MARS 2022

Mardi 29  Mars 2022 –  Le prince Harry et sa femme Meghan Markle étaient assurément les grands absents,

ce mardi 29 mars 2022, de la cérémonie religieuse en l’honneur du prince Philip. Le duc et la duchesse de Sussex ont prétexté leur manque de sécurité en Angleterre -le petit-fils de la souveraine a lancé une action en justice pour pouvoir bénéficier d'une protection policière au Royaume-Uni, bien qu’il ait quitté la famille royale britannique- pour ne pas faire le voyage. En revanche, presque tous les autres membres de la «Firme» étaient aux côtés de la reine Elizabeth II en cette fin de matinée très éprouvante pour elle. Etait célébré en l’abbaye de Westminster, en présence de 1800 personnes, un service d’action de grâce en mémoire du duc d’Edimbourg, presqu’un an après son décès, survenu à l’âge de 99 ans, le 9 avril 2021.

La monarque, qui fêtera ses 96 ans dans un peu moins d’un mois, y a fait sa première apparition publique depuis six mois. Encore ce matin, en raison de son état de santé, le doute planait sur sa venue à Londres depuis son château de Windsor. Finalement, elle était bien là, accompagnée de son fils le prince Andrew.

Aux membres senior de la famille royale britannique -enfants, petits-enfants, neveux et plusieurs cousins de la monarque, en compagnie de leurs conjoints et de leurs enfants- s’ajoutaient cinq de ses arrière-petits-enfants. Les plus grands de ses sept arrière-petites filles et ses cinq arrière-petits-fils sont arrivés tenus par la main par leurs parents. Ainsi Kate Middleton et le prince William étaient avec le prince George , 8 ans et demi, et la princesse Charlotte , bientôt 7 ans, Peter Phillips avec Savannah, 11 ans, et Isla, 10 ans aujourd’hui, et sa sœur Zara Phillips et son mari Mike Tindall avec Mia, 8 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens