Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 08:00

 

Silvio-Berlusconi.jpg

 

Silvio Berlusconi a échappé à la motion de censure qui le menaçait ce mardi 14 décembre. Le Sénat puis la Chambre des députés ont renouvelé leur confiance en son gouvernement. Mais il a eu très chaud puisqu’à la Chambre des députés il s’en est fallu de trois voix !.. Nul doute que ceux qui ont voulu l’abattre aujourd’hui vont fourbir leurs armes pour renouveler l’opération « motion de censure ». L’Italie de Berlusconi n’a malheureusement pas de solution de rechange mais le Président du Conseil italien sait que le miracle ne se produira pas à chaque fois !.. 

   

Inoxydable Silvio Berlusconi. Promis à une pathétique mort politique si le Parlement lui retirait sa confiance mardi, le sulfureux président du Conseil italien a finalement réussi à surmonter l'obstacle. Au Sénat d'abord (par 162 voix contre 135), puis à la Chambre des députés, il Cavaliere a su décrocher les voix nécessaires pour éviter la honte de la censure et de la destitution. Au terme d'une séance houleuse au sein de la chambre basse du Parlement, le "Caïman" a récolté 314 suffrages contre 311. Une véritable "victoire à la Pyrrhus", s'est écrié Pier Luigi Bersani, le chef de file du Parti démocrate, mais une victoire tout de même, malgré les soupçons d'achat de voix qui ont pesé - et pèsent plus que jamais - sur le scrutin.

 

Politiquement sauvé, alors que sa chute l'aurait vraisemblablement conduit directement dans le bureau d'un juge, Silvio Berlusconi, 74 ans, a certes sauvé les meubles, mais reste encore extrêmement fragilisé. Décrédibilisé par ses frasques à répétition et, plus récemment, par les révélations du site WikiLeaks - les diplomates américains le dépeignent en dirigeant "incapable, vaniteux et inefficace" - le richissime président du Conseil Italien a perdu le soutien de ses alliés nationalistes de la Ligue du Nord. A la tête d'un pays durement frappé par la crise économique, il Cavaliere a également vu sa cote de popularité dans l'opinion dégringoler en un an. Mardi, pendant que le Parlement prenait ses responsabilités, la police a dû bloquer le centre de Rome et a affronté des manifestants qui ont lancé des pétards et des bombes de peinture sur le Sénat ainsi que des oranges sur le ministère de l'Economie.

 

Dans un environnement aussi hostile, comment Silvio Berlusconi compte-t-il poursuivre sa mission, censée durer jusqu'en 2013? Ecartant toute idée d'élections législatives anticipées - qui, paradoxalement, placent la coalition du Peuple de la liberté (PDL) et de la Ligue du Nord en tête des sondages - le président du Conseil a, lundi, tendu la main aux centristes et modérés. " Il faut reconstruire l’alliance de toutes les forces modérées ", a-t-il proposé, offrant " un pacte de législature " aux troupes de l'UDC (Union de centre). " Nous avons besoin de continuité, d’une parfaite efficacité, de capacité de décision, de tout sauf d’une crise avec saut dans l’inconnu ", a-t-il encore argué en référence au contexte économique dégradé de l'Italie. Dans l'attente du vote de mardi, les dirigeants centristes, qui ont rompu avec Berlusconi en 2008, ont réservé leur réponse. Elle se trouve aujourd'hui au centre du jeu politique transalpin.

 

            

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens