Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – point sur le Coronavirus le 21 Décembre au soir :

La France a comptabilisé 5.797 nouveaux cas de contamination au Covid-19 au cours des dernières 24 heures et plus de 350 morts, selon les chiffres des autorités sanitaires publiés lundi. Ce bilan est en baisse par rapport à dimanche (12.799 nouveaux cas) et samedi (17.565 cas), les chiffres de début de semaine marquant toujours un creux car moins de tests sont réalisés le week-end. Le taux de positivité des personnes testées s'établit à 4,7% contre 5,2% la veille, précise Santé publique France (SpF). Cet indicateur clé s'élevait à 6,4% le 8 décembre, date à laquelle un nouveau mode de comptabilisation a été introduit.

Le nombre de malades du Covid-19 actuellement traités en réanimation poursuit sa lente décrue, avec 2.737 patients (dont 179 admis au cours des dernières 24 heures) contre 2.745 dimanche, précise la base de données de l'agence sanitaire. Cette baisse est marquée depuis le pic de la deuxième vague, atteint le 16 novembre avec plus de 4.900 malades en réanimation. Quelque 25.201 personnes atteintes de la maladie sont actuellement hospitalisées, avec 1.284 nouvelles admissions en 24 heures.

La maladie a fait 354 morts dans les hôpitaux dans les dernières 24 heures, contre 131 dimanche et 190 samedi, portant le bilan total des décès à 60.900 depuis le début de la pandémie, selon SpF. Les autorités sanitaires craignent que les fêtes de fin d'année entraînent un rebond de l'épidémie, en favorisant la promiscuité sociale. En France, les premiers vaccins contre le Covid-19 seront administrés dimanche, a annoncé le gouvernement après le feu vert de l'Agence européenne du médicament au vaccin développé par l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech. La stratégie française prévoit de vacciner en priorité les personnes âgées en Ehpad et les travailleurs de ces résidences présentant des facteurs de risque, soit environ 1 million de personnes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Covid-19 : La campagne de vaccination en France commencera dimanche :

Les premiers vaccins contre le Covid-19 seront administrés dimanche en France, soit le premier jour du lancement dans l'Union européenne de cette campagne d'une ampleur inédite, ont annoncé lundi Gabriel Attal et Olivier Véran. "Début de la campagne de vaccination française et européenne dimanche!" après "les premières livraisons (...) cette semaine", a tweeté le ministre de la Santé Olivier Véran, juste après l'avis favorable de l'Agence européenne du médicament au vaccin développé par l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech.

"Ce sera un début très progressif", avait-il précisé auparavant sur Europe 1. "Nous ne nous précipitons pas (...) c'est une vaccination qui prend le temps de s'assurer que les conditions sont réunies pour que la confiance soit au rendez-vous", a-t-il insisté. "Nous pourrons lancer la campagne de vaccination en France avec une coordination européenne à la fin de cette semaine", a précisé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, à la sortie du Conseil des ministres. "Cela débutera notamment par les maisons de retraite", pour le personnel et les pensionnaires, a-t-il détaillé.

La stratégie française prévoit de vacciner en priorité les personnes âgées en Ehpad et les travailleurs de ces résidences présentant des facteurs de risque, soit environ 1 million de personnes. L'établissement où auront lieu les premières vaccinations "n'est pas encore arrêté", a indiqué le ministère de la Santé à l'AFP.

Après l'autorisation de mise sur le marché, que la Commission européenne devrait désormais accorder dans la foulée, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait indiqué jeudi que la vaccination contre le Covid-19 commencerait à partir du 27 "à travers l'Union européenne". Mais une incertitude subsistait concernant le coup d'envoi en France, en raison notamment du calendrier de l'avis de la Haute autorité de santé, étape nécessaire avant les premières vaccinations. Cet avis sera donné "soit le 23, soit le 24" décembre, a précisé le ministère à l'AFP. Egalement sollicité, le Conseil consultatif national d'éthique (CCNE) a lui rendu lundi son avis.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Alexeï Navalny affirme avoir piégé un agent du FSB ayant participé à son empoisonnement :

L'opposant russe Alexeï Navalny a affirmé lundi avoir piégé au téléphone un agent des services de sécurité russes (FSB) pour lui faire admettre qu'il avait bien été la victime d'un empoisonnement cet été en Sibérie.

L'ennemi juré du Kremlin, qui a publié sur son blog la conversation, explique avoir déguisé son numéro de téléphone et s'être présenté comme un assistant du Secrétaire du Conseil de sécurité russe et proche de Vladimir Poutine, Nikolaï Patrouchev.

Il aurait ainsi fait croire à Konstantin Koudriavtsev, présenté comme un expert des armes chimiques travaillant pour le FSB, avoir besoin de son témoignage pour rédiger un rapport sur la tentative d'assassinat de l'opposant.

M. Navalny n'apporte pas de preuve de l'identité de son interlocuteur, indiquant dans son blog que "toute expertise vocale démontrera qu'il s'agit bien" de M. Koudriavtsev.

La Russie a toujours démenti que l'opposant ait été empoisonné à Tomsk le 20 août, affirmant que la substance toxique de type Novitchok détectée par des laboratoires occidentaux après son hospitalisation en Allemagne n'était pas présente dans son organisme lorsqu'il était traité en Russie.

Se montrant hésitant au départ, l'interlocuteur de l'opposant finit par discuter pendant plus de 45 minutes avec M. Navalny, qui se trouve toujours en Allemagne. L'individu juge que le détracteur du Kremlin a survécu grâce au pilote de l'avion à bord duquel il était lorsqu'il a fait son malaise et des urgentistes qui l'ont pris en charge.

Alexeï Navalny s'est senti mal à bord d'un vol le ramenant de Tomsk, en Sibérie, à Moscou. Mais le commandant de bord a décidé d'atterrir à Omsk pour permettre sa prise en charge. "S'il avait volé un peu plus longtemps et n'avait pas atterri soudainement, peut-être que tout se serait déroulé autrement", dit l'homme présenté comme M. Koudriavtsev, selon l'audio et la vidéo diffusés par M. Navalny.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Le Royaume-Uni isolé, le virus mutant "n'est pas hors de contrôle", selon l'OMS... :

La nouvelle variante du coronavirus découverte au Royaume Uni, à la contagiosité plus élevée, "n'est pas hors de contrôle", a affirmé lundi l'Organisation mondiale de la santé, appelant à appliquer les mesures sanitaires ayant fait leurs preuves. "La variante actuellement à l'étude a été signalée (par le Royaume-Uni, ndlr) à l'OMS le 14 décembre", a déclaré Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion de la pandémie à l'OMS, en conférence de presse. "Ce qu'ils nous ont dit, c'est qu'ils étudiaient une augmentation du taux de reproduction du virus (R0, ndlr) de 1,1 à 1,5", a-t-elle détaillé.

Le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, a estimé dimanche que "la nouvelle souche du coronavirus était hors de contrôle", semant l'inquiétude dans toute l'Europe, même si rien ne démontre à ce stade que cette variante entraîne des formes plus graves ou résistera aux vaccins selon les experts. A Genève, l'OMS s'est voulue rassurante, martelant son message sur le respect des gestes barrière. "Nous avons eu un R0 (taux de reproduction du virus, ndlr) beaucoup plus élevé que 1,5 à différents moments de cette pandémie et nous l'avons maîtrisé. Cette situation n'est donc pas, en ce sens, hors de contrôle", a déclaré le responsable des situations d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan, aux journalistes. "Même si le virus est devenu un peu plus efficace en matière de propagation, il peut être arrêté", a-t-il insisté. Le haut responsable de l'OMS a jugé que les mesures actuellement en place étaient "les bonnes". "Nous devons continuer à faire ce que nous avons fait" jusqu'à présent, a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Le comédien Claude Brasseur s'est éteint :

Le comédien Claude Brasseur, qui a marqué des générations en incarnant François Vidocq à la télévision et plusieurs grands rôles au cinéma, dont "Un éléphant ça trompe énormémement", est décédé mardi à l'âge de 84 ans, a annoncé son agent à l'AFP. "Claude Brasseur est décédé ce jour dans la paix et la sérénité entouré des siens. Il n’a pas été victime du Covid. Il sera inhumé à Paris dans le respect des règles sanitaires et reposera aux côtés de son père (le comédien Pierre Brasseur: ndlr), au cimetière du Père-Lachaise à Paris", a annoncé Elisabeth Tanner, à la tête de l'agence Time Art.

Issu d'une longue lignée de comédiens, fils de Pierre Brasseur et d'Odette Joyeux, et père d'Alexandre, cet acteur au regard vif et au sourire qui le rendait immédiatement sympathique, était populaire et polyvalent, aussi à l'aise dans le film policier que dans la comédie. Il appréciait autant le cinéma et la télé que le théâtre.

En 1977, il a reçu le César du meilleur acteur dans un second rôle pour la comédie "Un éléphant ça trompe énormément", puis la consécration trois ans plus tard, avec le César du meilleur acteur pour "La guerre des polices". Au total, en plus de 60 ans de carrière il aura tourné dans plus de 110 films, et restera notamment associé au père de Sophie Marceau dans "La Boum". Il continuait d'apparaître régulièrement à l'écran, jusqu'aux trois volets de la comédie "Camping" dans les années 2000.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – L'état de santé d'Emmanuel Macron "demeure stable" par rapport à lundi :

Lors d’une courte vidéo, postée sur les réseaux sociaux vendredi, Emmanuel Macron donnait en personne des nouvelles de sa santé, après avoir été testé positif au coronavirus la veille. «Je vais bien, déclarait-t-il, se filmant à bout de bras. J’ai les mêmes symptômes qu’hier (jeudi) c’est-à-dire de la fatigue, des maux de tête, une toux sèche», expliquait-il, promettant de rendre «compte chaque jour de l’évolution de la maladie». «Il n’y a normalement pas de raisons que ça évolue mal mais je fais l’objet d’une surveillance médicale et je vous en rendrai compte de manière totalement transparente», insistait-il.

C’est chose faite ce mardi. L’Elysée a indiqué que son état de santé «demeure stable» par rapport à lundi.

La veille, c’est le porte-parole du gouvernement qui avait donné quelques nouvelles, alors qu’Emmanuel Macron venait de présider en visio-conférence - depuis la Lanterne où il est isolé depuis jeudi dernier- un Conseil des ministres. Emmanuel Macron présente «encore des symptômes» du virus, selon un bilan effectué lundi matin par son médecin, avait précisé Gabriel Attal, indiquant que son état de santé était «stable».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – RN et droite alertent sur une possible restriction de liberté conditionnée à la vaccination :

Le Rassemblement national et la droite ont alerté mardi sur une possible restriction à la liberté de déplacement, qui pourrait dans certains cas être conditionnée à une vaccination, aux termes du projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires.

"Nous avons découvert un projet de loi dans lequel il y a quelques lignes qui vous indiquent que si vous n'êtes pas vacciné, alors vos libertés vont se restreindre", a expliqué le porte-parole du RN Sébastien Chenu sur France 2. "Tout ça est très dangereux, c'est juridiquement complètement ridicule, parce que, évidemment, ça voudrait dire qu'il faut que la vaccination soit obligatoire dans ce cas-là", a ajouté le député du Nord. "Je pense que le gouvernement joue un peu aux apprentis sorciers et que peu à peu s'installe cette espèce de dictature sanitaire", a-t-il encore déploré.

Le président de la République Emmanuel Macron et le gouvernement ont assuré très clairement que la vaccination anti-Covid, qui débute dimanche, ne serait pas obligatoire. Lors du conseil des ministres lundi, le Premier ministre Jean Castex a présenté un projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires. "L'objectif de ce texte est de nous préparer à la fin de l'état d'urgence sanitaire, le 1er avril 2021, et d'établir un cadre juridique durable face aux crises sanitaires", a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Dans son article 3131‑9, au 6e paragraphe, le projet prévoit que "le Premier ministre peut, le cas échéant (...) subordonner les déplacements des personnes, leur accès aux moyens de transports ou à certains lieux, ainsi que l'exercice de certaines activités à la présentation des résultats d'un test de dépistage établissant que la personne n'est pas affectée ou contaminée, au suivi d’un traitement préventif, y compris à l'administration d’un vaccin, ou d'un traitement curatif".

"La vaccination ne sera pas 'obligatoire' sauf pour avoir le droit de vivre comme avant", a réagi Jordan Bardella

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Les braqueurs du chômage partiel : La police judiciaire enquête sur les fraudes les plus épineuses et les plus rentables.

Un dispositif doté de 30 milliards d’euros, des contrôles préalables allégés pour répondre à l’urgence, et un afflux massif de demandes. Tout était réuni pour que le chômage partiel activé par l’Etat au premier confinement attire les escrocs. A fin novembre, 14 100 suspicions de fraude ont été recensées par le ministère du Travail. Parmi les resquilleurs, des dirigeants d’entreprise qui y ont vu l’occasion de faire payer par l’Etat le travail de leurs salariés confinés, mais aussi des groupes criminels organisés. Le montant total des fraudes dépasse les 225 millions d’euros –dont 128 millions qui ont pu être bloqués à temps, selon le parquet de Paris.

Quand, en mai dernier, les enquêteurs de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) à la police judiciaire ont commencé à se pencher sur les premiers cas, ils identifient un mode opératoire : des demandes de versement d’indemnités faites à l’agence de services et de paiement, en usurpant le nom et le numéro SIRET d’entreprises et renseignant des coordonnées de comptes bancaires ne leur appartenant pas. Souvent, la victime met du temps à s’en rendre compte et à se signaler. Il a fallu par exemple qu’elle sollicite le chômage partiel pour s’apercevoir que les versements n’arrivaient pas, ou que leur compte avait été bloqué. Un retard qui se répercute sur les enquêtes.

L’office, installé à Nanterre, travaille sur une trentaine de ces dossiers et a récupéré 2,7 millions d’euros. Si aucune arrestation n’a eu lieu pour l’instant, le profil des escrocs a été dressé. Ils l’ont bien compris, ce type de fraude est plus rentable et moins risqué que l’attaque à main armée. La commissaire divisionnaire à la tête de l’OCRGDF, Anne-Sophie Coulbois, détaille : «Deux catégories ont été repérées, des escrocs de moyenne envergure, parfois d’anciens trafiquants de stupéfiants, qui agissent à petite échelle et utilisent des sociétés factices ou usurpent l’identité de sociétés pour récupérer les fonds; et la criminalité organisée, qui a appliqué au chômage partiel ses techniques rodées de fraude massive, déjà utilisées pour les faux placements, l’arnaque au président ou la taxe carbone.» Ce «savoir-faire» donne du fil à retordre aux policiers. Pour empêcher ces derniers de remonter aux commanditaires, les empreintes sont effacées. Les connexions sont intraçables, les systèmes d’information pour formuler les demandes d’indemnités ont été anonymisés. Suivre les flux financiers mène vers de nombreux comptes de rebond, ouverts dans des banques en ligne par des mules bancaires et laissés inactifs, fait souvent passer par des pays de l’est de l’Europe pour atterrir hors de l’Union européenne, où récupérer les fonds est fastidieux. Le commandant Thierry Pezennec explique : «Le système de blanchiment est souvent sous-traité, les comptes servent à différents groupes criminels. En l’occurrence, le mode opératoire nous oriente vers ceux établis en Israël, pays avec lequel nous coopérons efficacement.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Le père et la mère Noël positifs au covid-19, 50 enfants placés en quarantaine :

En Géorgie, le père Noël n’a -peut-être- pas distribué seulement cadeaux et joie de vivre. Dans cet Etat du sud-est des Etats-Unis, 50 enfants ont été placés en quarantaine après avoir participé à un défilé de Noël, pendant lequel ils ont confié leurs souhaits et pris des photos avec le père et la mère Noël. Problème : deux jours après l’événement, l’homme et la femme déguisés pour l’occasion ont tous les deux été testés positifs au covid-19.

«Ils ne présentaient aucun symptôme au moment des célébrations», a précisé dans un message publié sur Facebook Robert Parker, président du comité des délégués du comté de Long. «Je peux affirmer à tout le monde qu'ils [les comédiens] n’auraient jamais fait sciemment quelque chose qui mette les enfants en danger. Cela fait de nombreuses années qu’ils jouent ce rôle afin d’apporter de la joie aux enfants pendant les vacances», a-t-il ajouté.

D’après Vice, les autorités locales ont demandé aux familles des enfants concernés de se mettre en isolement pendant deux semaines. Ce n'est pas la première fois qu'une visite au père Noël propage le virus. La semaine dernière, un père Noël a infecté malgré lui au moins 75 personnes dans une maison de retraite en Belgique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Un pilote qui a menti aux autorités, contamine une Taïwanaise, premier cas local depuis 253 jours :

Un mensonge qui va lui coûter très cher. Un pilote néo-zélandais qui travaillait pour une compagnie taïwanaise et était porteur du Covid-19 a contaminé une femme. Cette trentenaire est devenue le premier cas de transmission locale depuis 253 jours à Taïwan. Jusque-là, l’île avait été érigée en exemple dans la gestion de la pandémie de Covid-19, alors que ses voisins asiatiques ont connu plusieurs pics de contaminations. Les autorités sanitaires ont expliqué que le pilote qui a contaminé la jeune femme a menti sur ses activités et les personnes qu’il a côtoyées alors qu’il était malade. Il a été révélé qu’il se se serait rendu dans plusieurs lieux publics lorsqu’il était porteur du virus, notamment dans un grand magasin. Il risque une amande de 8700 euros.

L’île de 23 millions d’habitants avait rapidement pris des mesures efficaces pour contrer l’épidémie. Les frontières ont été fermées très tôt et une quarantaine très stricte a été imposée, permettant de limiter les cas à 770 contaminations et sept décès. CNN rappelle que Taïwan a commencé à contrôler les passagers venant de vols directs depuis Wuhan –où le virus a été découvert– dès le mois de décembre 2019, alors que le virus n’avait pas encore explosé dans le monde et qu’il était seulement l’objet de nombreuses rumeurs.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Eruption du volcan Kilauea à Hawaï :

Le volcan Kilauea sur l'île d'Hawaï est entré en éruption dimanche soir, ont rapporté les autorités, qui ont mis en garde contre la possibilité d'importante émission de cendres volcaniques dans l'atmosphère. «Une éruption a débuté dans la caldera du sommet de Kilauea», peu après 21h30 locales (07h30 GMT lundi), a indiqué l'Institut de géophysique américain (USGS). «La situation évolue rapidement», a ajouté l'USGS, qui a fait passer son code d'aviation à rouge, recommandant aux pilotes d'éviter la zone.

Notant que le vent pourrait pousser les nuages de cendres vers les zones d'habitations au sud-ouest de l'île, la plus grande de l'archipel, les services météorologiques américains ont recommandé aux personnes atteintes de troubles respiratoires de prendre des précautions supplémentaires. L'USGS a fait état d'un séisme peu profond de magnitude 4,4 près du volcan, peu après l'éruption.

Destination touristique populaire, le volcan Kilauea est l'un des volcans les plus actifs du monde et a régulièrement fait l'objet d'éruptions depuis les années 1950.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – Défaite électorale : Donald Trump s'obstine et invite des complotistes à la Maison-Blanche

Les mots de Rudy Giuliani sont forts, mais Donald Trump les a-t-il entendus ? Lundi, l'avocat personnel du président américain, chargé de mener la riposte judiciaire après la défaite du milliardaire à l'élection présidentielle, a de nouveau pris ses distances d'avec Sidney Powell. L'avocate assure qu'il n'a perdu qu'à cause d'un complot ourdi par le défunt président vénézuélien Hugo Chavez, avec la complicité de certains élus républicains qui auraient été corrompus. Une théorie complotiste qui va trop loin, même pour l'ancien maire de New York qui assure que l'élection «a été volée» et que «cela peut être prouvé», notamment en ayant accès aux machines de vote, dont il est persuadé qu'elles ont été truquées : «Laissez-moi vous dire que Sidney Powell ne fait pas partie de notre équipe de défense, elle ne l'a pas été depuis cinq semaines, elle n'est pas une procureure spéciale du président, elle ne parle pas au nom du président, ni au nom de l'administration. Elle parle pour elle-même», a-t-il assuré à Sean Spicer, ancien porte-parole de la Maison-Blanche devenu animateur sur la chaîne conservatrice Newsmax. «Sidney Powell pratique le droit toute seule. Elle n'est pas membre de l'équipe de défense Trump. Elle n'est pas une avocate pour le Président personnellement», avait-il déjà déclaré fin novembre.

Mais la distance mise entre l'équipe «officielle» de Donald Trump et Sidney Powell est mise à mal par... Donald Trump lui-même. Lundi, l'avocate a été reçue à la Maison-Blanche, pour la troisième fois depuis vendredi, rapport le «Washington Post». Ce jour-là, elle était venue avec Michael Flynn, son ancien client, ex-conseiller à la sécurité nationale gracié par le président américain après avoir admis avoir menti au FBI sur ses liens avec l'ambassadeur russe durant la campagne. Parmi les sujets évoqués vendredi, la possibilité de déployer l'armée dans certains États-clés de l'élection, perdus par Donald Trump, et d'y organiser de nouveaux scrutins. Une stratégie rejetée par les conseillers de Donald Trump lors d'une réunion tendue au cours desquelles des cris ont été entendus depuis le Bureau ovale, mais qui n'a pas empêché Sidney Powell d'avoir l'oreille du président, qui a encore partagé sur Twitter ses doutes sur l'élection, se plaignant d'avoir gagné davantage de comtés que Joe Biden à travers le pays -sans préciser que les comtés remportés par le démocrates comptent davantage d'habitants que ceux qu'il a remportés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1670) : 22 DECEMBRE 2020

Mardi 22 Décembre 2020 – La Chine lance une fusée SpaceX "made in China" :

La Chine a annoncé avoir effectué mardi le vol inaugural d'une nouvelle fusée nommée Longue-Marche 8, première étape d'une stratégie visant à développer le premier lanceur réutilisable du pays. La réutilisation permet de réduire le coût des lancements et ainsi de les rendre plus viables commercialement. Elle est notamment utilisée par la firme privée américaine SpaceX avec sa fusée Falcon 9. La Longue-Marche 8 a décollé à 12H37 locales (04H37 GMT) du centre de lancement de Wenchang sur l'île de Hainan (sud) et a mis cinq satellites sur l'orbite prédéterminée, a indiqué l'agence spatiale chinoise (CNSA).

"Le test est couronné de succès", a-t-elle souligné dans un communiqué, se félicitant que cette fusée "comble un vide" dans la gamme des lanceurs Longue-Marche. De moyenne capacité, elle peut transporter des charges utiles d'au moins 4,5 tonnes en orbite héliosynchrone, selon la CNSA. Assemblable relativement rapidement selon les experts, elle est de ce fait réputée compétitive pour les lancements commerciaux.

"La fusée Longue-Marche 8 lancée aujourd'hui n'est pas réutilisable", précise à l'AFP Chen Lan, analyste indépendant pour le site GoTaikonauts.com, spécialisé dans le programme spatial chinois. "Mais une version réutilisable est en cours de conception et sera prête dans quelques années. Elle sera similaire à la fusée Falcon 9 de SpaceX, propriété du fantasque Elon Musk, souligne-t-il. Le vol de mardi vient couronner une année faste pour le programme spatial chinois.

La Chine a lancé cet été une sonde vers Mars (où elle devrait se poser en mai 2021) et a rapporté sur Terre la semaine dernière des échantillons de Lune (une première pour un pays depuis 1976).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens