Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Le point du corona virus le 2 octobre au soir :

Selon les chiffres de Santé publique France communiqués samedi 2 octobre 2021, 4.948 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures, soit un total de 7.023.315 cas confirmés depuis le début de l’épidémie. Le taux de positivité des tests est descendu à 1,1% (contre 2,6% début septembre)

Par ailleurs, le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en France continue de diminuer. Samedi, 7.294 personnes étaient hospitalisées, contre 7.410 la veille et 11.000 début septembre. Parmi ces patients, 1.325 sont hospitalisés dans les services de soins intensifs réservés aux cas les plus graves, contre 1.355 vendredi. Du côté des décès, 31 personnes ont succombé au coronavirus à l'hôpital. Le bilan total s'élève à 116.789 morts depuis le début de l'épidémie, dont 89.954 à l'hôpital.

Enfin, 75% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, soit 50.285.691 personnes.

Dans le pays, plusieurs milliers de personnes ont manifesté pour protester contre le pass sanitaire imposé par le gouvernement.

La Guadeloupe entamera sa première phase de déconfinement le 8 octobre au vu d'une "diminution des indicateurs de l'épidémie depuis près de 6 semaines consécutives", a annoncé le préfet de l'île française dans les Antilles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Bernard Tapie est décédé ce dimanche 3 octobre, à l'âge de 78 ans.

Bernard Tapie est mort à 78 ans d'un cancer dont il souffrait depuis plusieurs années, a annoncé la famille au groupe de presse La Provence, dont l'homme d'affaires était l'actionnaire majoritaire : «Dominique Tapie et ses enfants ont l'infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8h40, des suites d'un cancer», précise le communiqué envoyé à la Provence.

Sur son compte Twitter, Stéphane Tapie, l'un des fils de l'ancien homme d'affaires, a confirmé l'information d'un court message, «Au revoir mon Phénix», en légende d'une photo en noir et blanc de lui et son père.

Très rapidement une pluie de réactions a afflué, à commencer par le Premier ministre Jean Castex qui a salué «un combattant», «très engagé contre l'extrême droite, mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie».

L'Olympique de Marseille, dont les supporters multipliaient ces derniers jours les soutiens à celui qu'ils surnommaient le «boss», a estimé sur Twitter qu'il «laissera un grand vide dans le cœur des Marseillais et demeurera à jamais dans la légende du club». Bernard Tapie est décédé un jour où son ancienne équipe allait jouer, à 17 heures, sur la pelouse des Dogues lillois.

Le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a lui promis que la ville «sera au rendez-vous pour lui rendre un hommage populaire à sa hauteur», ajoutant: «Bernard Tapie, à jamais Marseillais».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - "Combattant", "meneur d'hommes": la classe politique rend hommage à Bernard Tapie :

De nombreuses personnalités politiques ont rendu hommage à l'homme d'affaires et politique Bernard Tapie, mort ce dimanche à l'âge de 78 ans.

Jean Castex (Premier ministre, à la presse): "La première image qui me vient, c'est celle du combattant, pour ses idées, ses convictions. Il a toujours été très engagé contre l'extrême droite mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref, un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie. Il a lutté pied à pied, comme le combattant qu'il a toujours été."

Nicolas Sarkozy (ancien chef de l'Etat, sur les réseaux sociaux): "Bernard Tapie aura vécu jusqu’au bout avec une passion intacte, une énergie indomptable, et une grande empathie pour les gens. Tout au long de sa cruelle maladie, il aura donné à chacun une leçon de courage et de dignité."

François Bayrou (président du MoDem, à la presse): "C'est une figure qui a incroyablement marqué la société française, avec à la fois ses côtés discutés, polémiques, et en même temps cette espèce d'énergie comme un soleil."

Xavier Bertrand (président ex-LR des Hauts-de-France, sur Twitter): "Personne ne pouvait rester insensible à l’homme, son énergie et son franc parler. Bernard Tapie a vécu mille vies. Amoureux du football, engagé pour Marseille, meneur d’hommes, self-made-man, je garde de lui l’image d’un combattant acharné. Pensées à ses proches."

Jordan Bardella (président par intérim du RN, sur Twitter): "Sa gouaille et son tempérament ne manquaient pas de panache. Cette époque qui s’en va avait résolument du caractère."

Christophe Castaner (chef des députés LREM, sur Twitter): "Bernard Tapie. Je pense à sa famille, à ses proches. Il aura marqué notre région, et notre pays. Il restera, pour toujours, dans les cœurs de ceux qui l’ont connu. Tant de tristesse."

Christian Estrosi (maire LR, de Nice, sur Twitter): "Bouleversé par la disparition de mon ami Bernard Tapie. Il était pour moi un exemple de dépassement de soi. Au travers de cette force incroyable, il nous aura donné, à tous, une extraordinaire leçon de vie malgré l'acharnement qu'il a subi de toute part. Un véritable phoenix."

Anne Hidalgo (maire de Paris, candidate à la présidentielle, sur Twitter): "Le courage, l’audace, la passion, les excès. Quelle incroyable vie que celle de Bernard Tapie !"

Fabien Roussel (candidat du Parti communiste à la présidentielle, sur Twitter): "Bernard Tapie s'en est allé. Je pense à son épouse, ses enfants et ses proches. Par delà nos divergences, je salue son énergie inouïe, y compris dans son combat contre la maladie. Il fut un président de l'OM remarquable."

Jean-Louis Borloo, avocat historique de Bernard Tapie : "Quel ultime combat ! Courage, force, panache, entouré des tiens, les amours de ta vie, et malgré ceux qui, à défaut d’avoir ta gueule, ton talent, ton charisme, ta générosité, ta bonté, ton humour, tes fulgurances, n’ont cessé hélas de te harceler".

"Les amoureux du foot, bateau, vélo, ski, théâtre, cinéma, musique, aventure, ceux qui luttent contre une maladie, ceux qui veulent changer leur destin, t’embrassent et te saluent, toi l'éblouissant chef d’un orchestre dont tu jouais toi-même de tous les instruments", poursuit Jean-Louis Borloo, qui était un intime de Benard Tapie et de sa famille.

"Là où tu t’es échappé, ton honneur lavé par la justice, tu ressens cette explosion d’affection et d’amitié qui monte vers toi de tous les foyers français". "Merci Bernard, tu es énorme, tu es hors-norme. A bientôt mon frère".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Environ 3000 pédocriminels dans l'Eglise en 70 ans selon une commission d'enquête :

La commission d'enquête indépendante sur la pédocriminalité dans l'Eglise catholique, qui rend mardi son rapport, évoque entre 2900 et 3200 pédocriminels en 70 ans en France.

Entre 2900 et 3200 pédocriminels dans l'Eglise en 70 ans en France: c'est l'un des premiers constats d'une commission d'enquête indépendante sur la pédocriminalité dans l'Eglise catholique qui rend mardi, son verdict, inédit et très attendu.

Après deux ans et demi de travaux, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise (Ciase) depuis 1950, présidée par Jean-Marc Sauvé, va dévoiler son rapport et ses nombreuses annexes, une somme qui atteint finalement "2500" pages, selon ce dernier.

Il sera publiquement remis à la Conférence des évêques de France (CEF) et à la Conférence des religieuses et religieux des instituts et congrégations (Corref), qui l'avaient commandé. Cela se déroulera lors d'une conférence de presse à laquelle ont été invités des représentants d'associations de victimes . "Cela va être une déflagration", assure à l'AFP un membre de la Ciase, sous couvert d'anonymat. "Cela va faire l'effet d'une bombe", renchérit Olivier Savignac, du collectif Parler et Revivre. "Il ne va pas être complaisant", assure le sociologue Philippe Portier, autre membre de la Commission.

Mgr Eric de Moulins-Beaufort, le président de la CEF, a dit craindre que le rapport "ne rende des chiffres considérables, effrayants", lors d'une réunion avec des paroissiens de son diocèse.

Sa publication "va être une épreuve de vérité et un moment rude et grave", peut-on aussi lire sur le message diffusé par l'épiscopat en direction des prêtres et des paroisses pour les messes du week-end. Un message qui appelle "à une attitude de vérité et de compassion".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Hongrie : le grand bond en arrière :

Sous le régime de Viktor Orban, porter un sac aux couleurs LGBT devient un acte de résistance. Au pouvoir depuis plus de dix ans, le Premier ministre s’est employé à façonner la société à l’aune de ses valeurs conservatrices, nationalistes et antieuropéennes. Pourtant, nombre de ceux qui votent pour lui le font sans enthousiasme. Y compris dans son bastion le plus fidèle, Debrecen.

Comment un pays entre-t-il dans l’ombre ? Il faut quitter Budapest, ses bars à la mode, son maire écolo, pour rencontrer ceux qui soutiennent Viktor Orban, applaudissent à ses lois liberticides en dépit des admonestations de l’Union européenne. La Commission a annoncé, le 15 juillet, avoir lancé des procédures d’infraction contre la Hongrie à propos de la loi interdisant la « promotion de l’homosexualité auprès des mineurs ». Dans ce pays de 10 millions d’âmes, le film « Billy Elliot », de Stephen Daldry, ne peut plus être diffusé à la télé et « La confusion des sentiments », de Stefan Zweig, est considéré comme un livre dangereux.

Ex-élève turbulent du bloc soviétique, la Hongrie n’est pas en odeur de sainteté. Avec Orban, elle est tombée dans l’autoritarisme, après des années de politique néolibérale menée par les socialistes : « Pendant huit ans, il a gouverné à la Kadar [un communiste réformateur]. L’opposition était tolérée. Mais depuis 2018 il gouverne comme Matyas Rakosi, le Staline hongrois », explique un professeur anonyme. Cette année-là, Orban a failli perdre les élections législatives. Depuis, il coupe les têtes, attaque les ONG au portefeuille, prend le contrôle des médias, des théâtres, des universités, passées sous un régime de fondations privées encadrées par son parti, le Fidesz. Il multiplie les lois contre les minorités, construit un mur anti-migrants et se crée un ennemi mortel, George Soros (milliardaire américain d’origine hongroise, symbole de l’Occident honni), attaqué tous les jours dans les médias. Le pays est en croissance constante mais vit sous perfusion des subventions européennes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Candidat à la présidentielle aux Philippines, le boxeur Manny Pacquiao met fin à sa carrière :

Le légendaire boxeur philippin Manny Pacquiao, candidat à la présidentielle, a annoncé mercredi qu'il raccrochait les gants après plus de 25 ans de carrière professionnelle. Champion du monde en huit catégories de poids différentes et sénateur, Pacquiao qui, à 42 ans, ambitionne de succéder au président philippin Rodrigo Duterte, a reconnu que cette décision a été "la plus difficile" de sa vie. "C'est dur pour moi d'accepter que ma carrière de boxeur est terminée", a déclaré Manny Pacquiao dans un message vidéo posté sur Twitter, vite devenu viral. "Aujourd'hui, j'annonce ma retraite".

Cette déclaration intervient dix jours après que le boxeur, devenu un héros national, s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle de mai 2022 aux Philippines. Pacquiao, qui a grandi dans la rue avant de devenir une star internationale, a annoncé sa candidature quelques semaines après son dernier combat professionnel, une défaite le 22 août à Las Vegas face au Cubain Yordenis Ugas. Il avait débuté sa carrière professionnelle en janvier 1995 avec une bourse de 1.000 pesos (19 euros) avant d'amasser une immense fortune estimée à plus de 500 millions de dollars.

Le boxeur, marié et père de cinq enfants, a remercié ses millions de fans à travers le monde. Il a également tenu à rendre un hommage particulier à son entraîneur de longue date, Freddie Roach, affirmant qu'il le considère comme un membre de "(sa) famille, un frère, un ami". Pacquiao est entré en politique en 2010, quand il a été élu député, avant de devenir sénateur en 2016. Il a parfois déclenché des controverses par ses déclarations favorables à la guerre anti-drogue menée par le gouvernement ou hostiles à l'homosexualité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Dupont-Aignan lance sa campagne, marginalisé par les départs et Zemmour :

Le candidat souverainiste Nicolas Dupont-Aignan lance dimanche à Paris sa campagne présidentielle, marginalisé par des départs et menacé dans les sondages par Eric Zemmour.

"Sauvons la France". C'est avec ce slogan que le candidat souverainiste Nicolas Dupont-Aignan lance dimanche à Paris sa campagne présidentielle, marginalisé par des départs et menacé dans les sondages par Eric Zemmour.

En juillet, le président de Debout la France disait vouloir "faire mentir les diagnostics" face au "duel Macron-Le Pen qui étouffe les Français".

Crédité alors de 4 à 6% d'intentions de vote, il a depuis dégringolé dans les sondages autour de 2%, alors que le polémiste et putatif candidat Eric Zemmour est donné jusqu'à 15%, en mordant sur son électorat, celui de Marine Le Pen et celui des Républicains.

Candidat à l'Elysée pour la troisième fois, Nicolas Dupont-Aignan avait réuni 4,7% des voix au premier tour en 2017 (1,8% en 2012). Il avait ensuite rallié la candidate du Rassemblement national, qui lui avait promis Matignon en cas de victoire.

Le député de l'Essonne, qui tiendra un discours à 15H00 au Cirque d'Hiver, a depuis pris ses distances avec la responsable d'extrême droite, qu'il estime incapable de battre le chef d'Etat en cas de nouveau duel en 2022.

Mais sa décision de faire cavalier seul a provoqué une vague de départs de son parti. Une centaine de cadres conduits par son ancien lieutenant, Jean-Philippe Tanguy, ont rejoint l'an dernier l'orbite du RN, en dénonçant sa "stratégie d'isolement et de division". M. Tanguy est même devenu le directeur adjoint de la campagne de Marine Le Pen. M. Dupont-Aignan a perdu aussi en décembre le soutien de l'ancien "gilet jaune" Benjamin Cauchy, qu'il avait nommé en position éligible sur sa liste aux élections européennes. Il est parti rejoindre Eric Zemmour.

Et vendredi, deux jeunes cadres de DLF ont publié une tribune dans Valeurs Actuelles pour appeler les jeunes du mouvement à soutenir la candidature du polémiste. "Isolé politiquement, sans financement, avec trop peu de militants et de récents sondages qui le placent à 2%", M. Dupont-Aignan "n'accèdera pas au second tour", estiment-ils.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Saisie de 687 kg de cocaïne dans un camion de crevettes près du Havre :

Un camion transportant près de 700 kg de cocaïne cachés dans une cargaison d'une vingtaine de tonnes de crevettes a été intercepté vendredi matin près du Havre par les gendarmes qui ont interpellé deux personnes, a-t-on appris samedi de sources proches du dossier, confirmant une information du Parisien.

L'affaire a débuté à la sortie du port du Havre, vendredi matin, avec l'interception d'un camion de 38 tonnes par quatre hommes.

Ces derniers, armés, ont fait monter de force dans leur voiture le chauffeur, pour s'emparer du poids-lourd, a-t-on ajouté de sources concordantes. L'alerte a été rapidement donnée, l'enlèvement du conducteur ayant eu des témoins, et le camion pris en chasse par des gendarmes.

Moins de 50 minutes après le début des faits, l'épopée des malfaiteurs s'est achevée sur l'autoroute A 25, après avoir laissé le chauffeur sur une aire de repos. Ce dernier n'était pas au courant de la présence de cocaïne dans sa cargaison, a-t-on précisé de source policière.

A l'intérieur du camion, les gendarmes ont découvert parmi les cartons de crevettes en provenance d’Équateur 11 sacs de sport contenant au total 687 kg de cocaïne. Cette prise exceptionnelle représente plus de 40 millions d'euros, selon une source proche du dossier.

Un des malfaiteurs - les autres ont pris la fuite- a été interpellé ainsi qu'un autre homme ayant attiré l'attention dans la zone portuaire par son comportement, a-t-on ajouté de même source.

L'enquête ouverte pour "trafic de stupéfiants, importation, enlèvement, séquestration" a été confiée à la police judiciaire de Rouen, et la JIRS (Juridiction interrégionale spécialise) de Lille a été saisie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Les élections en Géorgie marquées par des "allégations généralisées d'intimidations" :

Les élections municipales en Géorgie se sont illustrées par des accusations "généralisées" d'intimidations et de fraude, ont estimé dimanche les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), au lendemain du scrutin.

Ce scrutin, que le parti au pouvoir est en passe de remporter, a été entaché "par des allégations généralisées et récurrentes d'intimidations, d'achat de voix et de pressions sur les candidats et les électeurs", ont déclaré les observateurs lors d'une conférence de presse à Tbilissi.

Selon l'OSCE, le parti Rêve géorgien, qui dirige le pays depuis 2012, a également eu recours "à des ressources administratives" qui lui ont donné "un avantage excessif". Les observateurs ont également relevé "des cas d'intimidation et de violences contre des journalistes", sans plus de précision sur leurs auteurs.

Après le décompte de quasiment tous les bureaux de vote, la formation Rêve géorgien remporte 46,6% des suffrages, suivie par le Mouvement national uni (MNU), fondé par l'ex-président Mikheïl Saakachvili, avec 30,61% des voix.

Les partis d'opposition remportent toutefois ensemble 53,4% des votes et plusieurs d'entre eux ont dénoncé des fraudes.

La campagne électorale a été marquée par l'arrestation vendredi de Mikheïl Saakachvili, le principal opposant géorgien, à son retour d'un exil de huit ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - En Tunisie, démonstration de force de plus de 5000 partisans du président Saied :

Aux cris de "Nous sommes tous Kais Saied!", plus de 5000 partisans du président tunisien sont descendus dimanche dans la rue pour appuyer son coup de force par lequel il s'est arrogé les pleins pouvoirs en disant vouloir "sauver" la Tunisie.

A Tunis, les manifestants, chiffrés selon des observateurs à environ 3000, se sont rassemblés sur l'avenue Bourguiba, l'artère principale du centre de la capitale. Brandissant des drapeaux nationaux et des portraits de Kais Saied, ils ont scandé "Le peuple veut la dissolution du Parlement", "Nous sommes tous Kais Saied, Nous sommes tous la Tunisie", ont constaté des journalistes de l'AFP.

Selon des médias locaux, un millier de personnes ont défilé dans la grande ville industrielle de Sfax (centre-est) et autant dans la cité balnéaire de Sousse (centre-est). Les pro-Saied ont aussi manifesté par centaines à Tataouine, ville proche des sites pétroliers, et par dizaines à Kairouan (centre) et Gabès (sud).

"Saied veut instaurer des réformes et nous l'appuyons", a déclaré à l'AFP Noura ben Fadhel, une fonctionnaire d'une quarantaine d'années active dans des ONG.

"Je suis venue appuyer le changement et mettre fin à la dégradation actuelle, on en a marre, ça fait 10 ans et ça suffit!", a ajouté cette manifestante à Tunis, en réclamant "des solutions pour l'emploi" dans un pays où le chômage est passé de 15 à près de 18% sous l'effet de la pandémie de Covid-19.

Après des mois de blocage politique, M. Saied a annoncé inopinément le 25 juillet le limogeage du Premier ministre, le gel du Parlement et qu'il s'octroyait aussi le pouvoir judiciaire. Il a affirmé agir dans le but de "sauver" d'un "péril imminent" le pays, en proie à une grave crise économique.

Le président a été critiqué par des ONG tunisiennes et internationales et par la puissante centrale syndicale UGTT, co-lauréate du Nobel de la Paix 2015, pour "un accaparement du pouvoir". Les militants ont dit craindre pour le respect des droits et libertés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Traitements non approuvés contre le Covid-19 :

scandale chez un groupement hospitalier brésilien : Un dossier de 10 000 pages et des accusations gravissimes. Prevent Senior, un groupement hospitalier et service de mutuelle brésilien, est soupçonné d’avoir minimisé le nombre de décès causés par le Covid-19 au sein de ses établissements et d’avoir administré à des patients âgés des traitements expérimentaux sans autorisation. Selon une douzaine de lanceurs d’alerte, les médecins travaillant pour ces hôpitaux étaient sous pression de leur direction, risquant représailles voire licenciement, pour administrer aux patients un «kit Covid» composé d’hydroxychloroquine, d’azithromycine et d’ivermectine, trois produits qui se sont révélés inefficaces pour lutter contre le Covid-19. Le premier avait été vanté par le président brésilien Jair Bolsonaro lui-même, qui a déjà brandi des plaquettes de cet antipaludique, au cœur d’une polémique en France après les travaux vivement critiqués du professeur français Didier Raoult.

A l’origine de ce scandale révélé par GloboNews, l’avocate des anciens employés de Prevent Senior qui ont lancé l’alerte assure qu’il y a la volonté politique d’éviter un confinement, avec l’accord de certains officiels brésiliens. «L’économie ne pouvait pas s’arrêter donc il a fallu trouver une façon de donner de l’espoir aux gens qui sortaient travailler. Cet espoir avait un nom : hydroxychloroquine», a déclaré Bruna Morato face à la commission d’enquête ouverte par le Sénat brésilien sur la gestion de la pandémie par le gouvernement. Selon elle, au moins neuf patients sont décédés après voir reçu les traitements non approuvés. «Des patients âgés très vulnérables pensaient recevoir un bon traitement, ils ne savaient pas qu’ils étaient utilisés comme cobayes», a-t-elle dit, citée par le «Guardian».

«Ca coûte bien moins cher à un groupement hospitalier de rendre disponibles certains médicaments plutôt que d’admettre ces patients», a-t-elle poursuivi, évoquant une politique globale de réduction des coûts au sein de l’entreprise. «L’expression que j’ai entendue à de nombreuses reprises était : "La mort vide des lits aussi"», a-t-elle continué, citant des médecins qui selon elle auraient reçu la consigne de limiter l’apport en oxygène chez des patients présents en soins intensifs depuis plus d’une dizaine de jours.

Ce scandale survient alors que le Brésil est le deuxième pays au monde en nombre de victimes du Covid-19 : plus de 597 000, selon les chiffres les plus récents. Le président Jair Bolsonaro est vivement critiqué dans le pays, où il a toujours fait preuve de défiance face aux consignes sanitaires comme le port du masque ou l’encouragement à se faire vacciner. Sa foi en l’hydroxychloroquine s’est à nouveau prouvée le mois dernier, puisqu’il a de nouveau fait la promotion du médicament lors de l’Assemblée générale des Nations unies. «L’histoire et la science tiendront pour responsables» les «nombreux pays, et la grande majorité des médias, qui se sont opposés à ce traitement», a-t-il tonné.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1920) : DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021

Dimanche 3 Octobre  2021 - Attentat meurtrier à Kaboul après un rallye de victoire des talibans :

Les talibans ont organisé dimanche à Kaboul leur premier grand rallye de victoire, une démonstration de force ternie par un attentat à la bombe, qui a fait plusieurs morts aux abords de l'une des principales mosquées de la capitale.

Un responsable gouvernemental, qui a requis l'anonymat, a fait état auprès de l'AFP d'au moins cinq personnes tuées et de 11 blessées. Parmi les victimes se trouvaient des civils et des talibans.

L'attaque a eu lieu à l'entrée de la mosquée Id Gah, la deuxième mosquée de la ville, où se tenait une prière funéraire pour la mère d'un haut responsable taliban, Zabihullah Mujahid, porte-parole du gouvernement et figure du mouvement.

Le porte-parole a fait état de l'explosion sur Twitter, sans faire néanmoins de lien avec sa cérémonie familiale. La veille, les talibans avaient largement relayé sur les réseaux sociaux le lieu et l'heure de la cérémonie.

Selon le responsable gouvernemental, la bombe, placée à l'entrée de la mosquée, a été activée au moment où les fidèles quittaient l'édifice après avoir présenté leurs condoléances à M. Mujahid et ses proches.

La dernière attaque mortelle à Kaboul, remonte au 26 août: 72 personnes avaient été tuées et plus de 150 blessées dans un attentat perpétré à l'aéroport, revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

Sous le nom EI-K (Etat islamique Province du Khorasan), l'EI a revendiqué certaines des attaques les plus sanglantes commises ces dernières années en Afghanistan et voue une haine tenace et réciproque aux talibans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens