Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – point sur le Coronavirus le 11 octobre au soir :

Plus de 16 000 cas de Covid supplémentaires ont été recensés en France dans le dernier bilan dévoilé ce dimanche soir par Santé publique France. Les nouvelles contaminations (près de 27.000 la veille) ne cessent d'augmenter, de même que les admissions en réanimation (1483 patients au total dimanche, un record depuis mai).

À Aix-Marseille, toutes les mesures de restriction sont reconduites pour 15 jours supplémentaires (jusqu'au 27 octobre), a annoncé le préfet des Bouches-du-Rhône dimanche soir. Il s'appuie notamment sur un avis des autorités régionales de Santé (ARS Paca) qui indiquent qu'après deux semaines d'inflexion fin septembre dans le département, «la situation actuelle ne fait plus montre d'une amélioration mais d'une stabilisation sous forme de plateau».

Le préfet d'Occitanie et de Haute-Garonne Etienne Guyot avait réuni dans l'après-midi par audioconférence plusieurs maires de la métropole de Toulouse pour leur faire part de ce nouveau stade d'alerte, synonyme de nouvelles restrictions. «Dix-sept communes de l'agglomération toulousaine passent du niveau d'alerte renforcée au niveau d'alerte maximale. De plus, un certain nombre de communes (...) qui appartiennent au bassin de vie toulousain vont passer en niveau d'alerte renforcée», a indiqué le préfet dans un communiqué. Dans l'Hérault, les 31 communes de la métropole de Montpellier passent également en alerte maximale ainsi que sept communes attenantes, a annoncé la préfecture.

La zone d'alerte maximale est atteinte lorsque le taux d'incidence dans la population générale dépasse 250 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours, quand il dépasse 100 chez les plus de 65 ans, et si le taux d'occupation des lits en service de réanimation par des patients Covid-19 atteint 30% dans la région. Elle suppose notamment la fermeture des bars et salles de sport, un protocole renforcé dans les restaurants ou encore des jauges réduites dans les amphithéâtres d'universités et dans les centres commerciaux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – L'Ordre des infirmiers alerte sur l'épuisement professionnel et appelle à des mesures urgentes :

L'Ordre national des infirmiers alerte ce dimanche sur la "situation d'épuisement professionnel" et appelle à des mesures urgentes.

Plus de la moitié des infirmières et infirmiers sont "en situation d'épuisement professionnel", une proportion qui a presque doublé depuis le début de la crise sanitaire, alerte dimanche l'Ordre national des infirmiers, qui appelle à des "mesures urgentes". L'Ordre a mené sa propre enquête, réalisée du 2 au 7 octobre 2020 auprès des 350.000 infirmiers qui y sont inscrits, et dont 59.368 ont répondu. Il ressort de cette enquête, d'abord publiée par Le Parisien, que 57% des répondants sont "en situation d'épuisement professionnel".

Ce résultat risque d'avoir "un fort impact sur la qualité des soins", estiment 48% d'entre eux alors qu'ils étaient déjà 33% en situation d'épuisement professionnel avant la crise sanitaire, souligne l'Ordre dans un communiqué. Il alerte sur "une situation en tension" et appelle à "des mesures urgentes". Plus d'un tiers des infirmiers salariés indiquent être "en effectifs réduits par rapport à la normale", 57% estiment "ne pas disposer du temps nécessaire pour prendre en charge les patients.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – La métropole de Toulouse passe en zone d’alerte maximum :

 Le préfet de la Haute-Garonne vient d'annoncer ce dimanche soir lors d'une réunion avec les maires le passage de la métropole de Toulouse en zone d'alerte maximale. Tout comme celle de Montpellier. Principale restriction : la fermeture totale des bars.

Depuis le tour de vis du 25 septembre, Toulouse et seize communes sont logées à la même enseigne. Il s'agit de Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma, Castanet, Saint-Orens, Labège, Aucamville, Launaguet, L'Union, Portet, Ramonville, Auzeville et Quint-Fonsegrives. Mais le périmètre exact d'application des mesures serait en cours de discussion.

Dans un communiqué diffusé vendredi, le préfet de la Haute-Garonne indiquait déjà qu'en cas d'aggravation des chiffres pour Toulouse et ces seize communes, ce week-end, il déciderait : "la fermeture de certains établissements recevant du public (bars, casinos, salles de jeux, lieux d'exposition, salles des fêtes et salles polyvalentes...) ; l'obligation d'un protocole sanitaire renforcée pour les restaurants et la limitation de la capacité d'accueil dans les centres commerciaux."

Les principales décisions prises à Paris lundi dernier concernaient aussi : l'interdiction des soirées étudiantes et rassemblements festifs et familiaux dans des établissements recevant du public, la fermeture des foires et salons,  l'interdiction de rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique, la fermeture des gymnases, salles polyvalentes et piscines à l'exception de l'accueil des mineurs...

Dans son communiqué de vendredi, le préfet de la Haute-Garonne faisait état d'un taux d'occupation des lits de réanimation par des patients Covid (à l'échelle de la région) de 30%. Ce qui correspond, pour ce critère qui est le principal des trois retenus, au seuil d'alerte. Le nombre de nouveaux cas dans la métropole, le taux d'incidence, était, lui, ce vendredi, de 233 (pour un seuil d'alerte de 250). Et le taux d'incidence pour les personnes de plus de 65 ans de 117 (pour un seuil d'alerte fixé à 100). Ce dimanche soir, selon nos informations, les trois seuils d'alerte des critères sont dépassés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Roland-Garros : 13ème sacre de Rafael Nadal :

Rafael Nadal a surclassé Novak Djokovic en trois sets 6-0, 6-2, 7-5 pour s'offrir un treizième sacre historique à Roland-Garros dimanche et égaler le record de vingt trophées en Grand Chelem établi par Roger Federer.

Djokovic en reste à 17 tournois majeurs et encaisse sa première défaite de l'année à la régulière, la deuxième après sa disqualification choc à l'US Open. Il ne devient donc pas le premier joueur de l'ère Open (depuis 1968) à compter au moins deux fois chacun des quatre titres du Grand Chelem à son palmarès.

«Gagner ici, c'est tout pour moi», s'est réjoui Nadal. «Je ne pense pas au vingtième (Grand Chelem), aujourd'hui, c'est juste une victoire à Roland-Garros, et Roland-Garros, c'est tout pour moi, j'y ai passé les moments les plus importants de ma carrière sans aucun doute». «Rien que jouer ici, c'est une inspiration pour moi, l'histoire d'amour que j'ai avec cette ville et ce court est inoubliable», a-t-il ajouté.

Personne d'autre que Nadal n'a remporté plus de onze fois le même tournoi du Grand Chelem. A 34 ans et 130 jours, l'Espagnol devient le vainqueur le plus âgé depuis son compatriote Andres Gimeno en 1972 sur la terre battue parisienne. Et il le réalise sans perdre le moindre set. Ce succès en finale marque son centième match gagné à Roland-Garros. Depuis sa première participation en 2005, il n'y a connu que deux défaites, en 2009 (contre Söderling en huitièmes de finale) et en 2015 (contre Djokovic en quarts de finale). Il avait déclaré forfait avant son troisième tour en 2016. Il n'y avait probablement pas grand-chose (rien ?) à faire contre un tel Rafael Nadal, à la fois ultra saignant, ultra précis et ultra réaliste.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Covid-19 : Emmanuel Macron s'exprimera mercredi soir :

Le Président de la République Emmanuel Macron s’exprimera en direct de l’Elysée, mercredi 14 octobre 2020 à partir de 19h55, annonce dans un communiqué France Télévisions. Il répondra aux questions d'Anne-Sophie Lapix (France 2) et de Gilles Bouleau (TF1). Cette interview portera notamment sur la situation sanitaire et économique du pays, alors que la France fait face à une recrudescence de l'épidémie, explique également le communiqué. L'entretien sera diffusé en direct sur France 2 et sur TF1, et simultanément sur franceinfo canal 27, LCI canal 26 et TV5 MONDE.

Mercredi dernier, Emmanuel Macron avait estimé qu'il fallait «aller vers plus de restrictions» dans les zones où le Covid-19 «circule trop vite», alors que la situation sanitaire continue de se dégrader dans certaines régions. Il avait toutefois exclu une nouvelle limitation des déplacements: «la stratégie qu'on a retenue n'est pas celle-ci, elle est de responsabiliser nos citoyens: nous ne sommes pas, et nous ne serons pas pour plusieurs mois dans un temps normal», avait-il expliqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – En Inde, le mystère de la faible mortalité du coronavirus :

Le nombre de cas de coronavirus a franchi dimanche en Inde le seuil des 7 millions, un chiffre qui se rapproche de celui atteint par les Etats-Unis, le pays au monde le plus touché par la pandémie (7,7 millions). Le chiffre pourrait être en réalité bien plus élevé au vu du taux de dépistage beaucoup plus faible qu'ailleurs.

Le nombre de décès (108.334 dimanche) est toutefois bien inférieur à celui des Etats-Unis (214.305 morts). La relative jeunesse de la population indienne, une possible immunité grâce à d'autres maladies et un manque de recensement officiel des morts pourraient expliquer ces chiffres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Allongement du délai pour l'IVG : l'Académie de médecine y est opposée :

L'Académie nationale de médecine s'est dite lundi opposée à l'allongement du délai légal d'accès à l'IVG de 12 à 14 semaines, adopté jeudi en première lecture par l'Assemblée nationale, craignant des «manœuvres chirurgicales qui peuvent être dangereuses pour les femmes».

«En portant ce délai à 16 semaines d'aménorrhée (soit 14 semaines de gestation, NDLR), on augmente le recours à des manœuvres chirurgicales qui peuvent être dangereuses pour les femmes et à une dilatation du col plus importante susceptible de provoquer des complications à long terme comme un accouchement prématuré», estime l'académie dans un communiqué.

Pour l'instance de conseil des pouvoirs publics, «cet allongement entraînera inéluctablement une augmentation significative des complications à court ou à long terme» et il ne correspond pas à l'attente des femmes, qui aspirent plutôt à une «prise en charge plus rapide» lorsqu'elles souhaitent avoir recours à une interruption de grossesse. Aussi, l'Académie de médecine recommande aux autorités sanitaires «de maintenir le délai légal» actuel tout en «rendant plus accessibles et dans des délais moindres» les centres de santé qui prennent en charge des IVG.

Le texte adopté jeudi propose, outre l'allongement des délais légaux, de permettre aux sages-femmes de réaliser des IVG chirurgicales jusqu'à la 10e semaine de grossesse et de supprimer la clause de conscience spécifique à l'IVG pour les médecins, des demandes récurrentes d'associations féministes pour garantir «un égal accès à l'IVG» sur tout le territoire. L'Académie de médecine «déconseille» également «le transfert de compétences aux sages-femmes pour la pratique des IVG chirurgicales quel qu'en soit le terme», «compte tenu de leur absence actuelle de qualification chirurgicale».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Les enfants de Donald Trump, en première ligne pour la réélection de leur père :

Contaminé par le Covid-19 et confiné -jusqu'à samedi dernier, en tout cas-, Donald Trump a été privé, ces derniers jours, des meetings de campagne qu'il chérit et qu'il avait maintenus avec peu de concessions aux exigences sanitaires, en dépit de la pandémie. À trois semaines de l'élection, le président américain a été remplacé au pied levé par trois de ses cinq enfants : Donald Jr, Ivanka et Eric ont tous trois été mobilisés, la semaine dernière, pour aller à la rencontre des électeurs.

L'aîné s'est rendu jeudi à Panama City Beach, en Floride, trois jours après la venue de Joe Biden dans l'État. Donald Trump Jr a pris la parole en intérieur, avec peu de personnes portant un masque, allant à l'encontre des recommandations sanitaires pour endiguer la propagation du coronavirus. Ivanka Trump, elle, s'est rendue dans l'Arizona dimanche, à Chandler puis à Paradise Valley. La conseillère de Donald Trump, la seule de ses enfants dotée d'un rôle officiel à la Maison-Blanche, a visité un marché puis a pris la parole devant environ 200 personnes installées en extérieur sur des chaises écartées les unes des autres dans un État où s'étaient rendus, trois jours plus tôt, Joe Biden et Kamala Harris. Eric Trump, le plus jeune des enfants nés du premier mariage du milliardaire, se trouvait jeudi à Monroe, en Caroline du Nord -la candidate démocrate à la vice-présidente s'y trouvait à la fin septembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Flop de StopCovid : Castex annonce une nouvelle application :

C'est un aveu d'échec pour le gouvernement : le 22 octobre, une nouvelle version de l'application de suivi des cas contacts StopCovid va être proposée au téléchargement, a annoncé Jean Castex sur franceinfo lundi matin. Selon les informations d'Europe 1, elle sera rebaptisée Alerte Covid et proposera de nouvelles fonctionnalités, avec notamment un temps de contact réduit de 15 à 5 minutes. StopCovid, a reconnu le Premier ministre, «n'a pas eu les effets escomptés». «Le gouvernement a demandé une nouvelle version de l'application qui sera officiellement lancée le 22 octobre», a-t-il déclaré.

Jeudi dernier lors d'une audition devant une commission d'enquête du Sénat sur la gestion de la pandémie, le secrétaire d'Etat à la Transition numérique et aux Communications électroniques, Cédric O, avait livré des chiffres témoignant de l'ampleur de l'échec de StopCovid. Téléchargée seulement 2,6 millions de fois depuis son lancement début juin, elle n'a reçu que 7969 déclarations de cas positifs et à peine 472 notifications ont été émises. «Le potentiel de cette application reste entier», avait commenté sobrement le secrétaire d'Etat.

Mi-septembre, déjà, le comité de contrôle et de liaison Covid-19, qui est «chargé d’associer la société civile et le Parlement aux opérations de lutte contre la propagation de l’épidémie par suivi des contacts ainsi qu’au déploiement des systèmes d’information prévus à cet effet», avait émis un avis particulièrement sévère concernant l'application StopCovid. Evoquant le nombre de téléchargements communiqué par le gouvernement (à l'époque, environ 2,4 millions), le comité soulignait : «Ce chiffre est, au surplus, peu significatif, compte tenu des désinstallations de l’application sur lesquelles le Gouvernement communique très peu mais qui s’élèvent au moins à 700 000. Par ailleurs, plusieurs milliers de personnes n’ont pas activé l’application, l’ayant téléchargée mais ne la consultant jamais.»

Les résultats de l'application française sont très en retrait par rapport à certains autres pays : «En Allemagne, une application de traçage numérique, bien que partiellement dépendante d’Apple ou de Google, a été téléchargée 18 millions de fois ; 38% des Islandais ont téléchargé une autre application mobile», notait le comité. Cédric O a toutefois assuré au Sénat jeudi dernier que «comparativement aux autres pays, y compris en Allemagne», le nombre de déclarations par des personnes positives est plus important en France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Rappelant sa neutralité, Anthony Fauci nie soutenir la réélection de Donald Trump :

Anthony Fauci l'a rappelé dimanche : il n'a jamais appelé à voter pour un candidat, et ne l'a pas fait cette année. Le directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses, membre important du groupe de lutte contre le coronavirus à la Maison-Blanche, a protesté contre l'utilisation d'une de ses citations dans un spot de campagne pour Donald Trump. «Je ne peux pas imaginer que quiconque puisse faire plus», l'entend-on dire dans la vidéo de 30 secondes, qui vante les mérites de la réponse de la Maison-Blanche face à la pandémie -et ce alors qu'aucun plan fédéral n'a été mis en place. Seulement, l'infectiologue a corrigé : cette phrase, issue d'une interview accordée en mars dernier, saluait «les efforts de tous les employés du système de santé fédéral» et non pas seulement le président américain ou son administration. «Les commentaires m'ont été attribués sans mon autorisation», a-t-il précisé.

Dans l'interview donnée en mars dernier à Fox News, Anthony Fauci déclarait : «Tout le monde est sur le pont. Je suis un membre de l'équipe, je ne suis pas seul. Depuis le moment où nous avons compris ce que c'était, j'ai consacré presque tout mon temps à ça. Je suis à la Maison-Blanche quasiment tous les jours avec le groupe de travail. C'est tous les jours. Donc je ne peux pas imaginer que quiconque puisse faire plus.»

Pas exactement le sens que voulait lui prêter la campagne Trump. Mais Donald Trump lui-même a insisté sur Twitter, après le communiqué du médecin : «Ce sont en effet les mots du Dr Fauci. Nous avons fait un travail "phénoménal", selon certains gouverneurs. Beaucoup de gens sont d'accord... Et maintenant viennent les Vaccins et les Traitements, bien avant ce qui était prévu!», a tweeté le président américain, accusé par les gouverneurs démocrates d'avoir davantage aidé les gouverneurs républicains dans la lutte contre le Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Fusillade à Marseille : deux jeunes filles de 17 et 19 ans blessées, dont une grièvement :

Deux jeunes filles ont été blessées par balles, dont l'une grièvement, dans une fusillade "autour d'un point de drogue" dimanche soir à Marseille, dans le quartier de la Belle de Mai, a-t-on appris lundi de sources policières.

Une jeune fille de 19 ans a été touchée par "une dizaine de d'impacts de balles", a-t-on précisé de source policière, confirmant une information du quotidien régional La Provence selon qui la victime, touchée à la tête, serait entre la vie et la mort. La seconde victime, une jeune fille de 17 ans, a été touchée aux bras et aux jambes et son pronostic vital ne serait pas engagé.

Les deux jeunes filles se trouvaient dans un véhicule avec deux autres passagers, deux hommes, quand leur voiture a été l'objet de "beaucoup de coups de feu autour d'un point de drogue", selon les précisions du préfet de police des Bouches-du-Rhône Emmanuel Barbe lundi matin sur l'antenne de CNews. Selon M. Barbe, ces "faits de violence", avec de "très jeunes filles" comme victimes, ont clairement été commis "à cause de la drogue".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – L'infirmière qui avait défendu le bilan de Trump sur le Covid-19 arrêtée pour avoir tiré sur une femme :

Amy Thorn, une infirmière qui avait pris la défense de la gestion de la pandémie de Covid-19 par la Maison-Blanche lors de la convention républicaine, a été arrêtée après avoir tiré sur une femme pendant une altercation.

D'infirmière admirée pour son courage à... la case prison. Amy Thorn, une infirmière de Virginie Occidentale qui avait fait parler d'elle en avril dernier en se portant volontaire pour aider ses collèges new-yorkais à faire face à la pandémie de Covid-19, a été arrêtée jeudi soir. Elle est accusée d'avoir tiré sur une femme pendant une altercation à Williamson. «En menant l'enquête, nous avons découvert que les deux femmes se sont disputées, l'une d'entre elles est allée chercher une arme. Elle a tiré sur la victime dans le ventre», a déclaré Grady Dotson, le chef de la police de Williamson, à la chaîne locale WCHS. La victime, Jonda Whitt, a été hospitalisée et ses jours ne sont pas en danger. Amy Thorn assure avoir agi en état de légitime défense et a été remise en liberté après avoir été mise en examen pour «blessures volontaires», d'après WSAZ.

Amy Thorn, aussi connue sous les patronymes de Johnson ou Ford, avait été invitée à s'exprimer lors de la convention nationale républicaine, organisée en août dernier à la Maison-Blanche. «Amy est bien connue dans la région pour sa participation et sa venue à la convention républicaine, c'est une infirmière qui a été avec le coronavirus et elle était en première ligne», a confirmé le chef de la police locale.

Celle qui est infirmière depuis 2003 avait vanté la gestion de la pandémie de Covid-19 par l'administration Trump, dans le cadre d'une soirée honorant «la grande histoire américaine» : «Cette expérience a été une des choses les plus émotionnellement rudes que j'ai vécues, mais elle a fait de moi une meilleure personne. Il y a de la lumière au bout du tunnel», avait-elle déclaré, reprenant une expression utilisée par Donald Trump dès... avril. «Nous commençons à voir les progrès et à voir les histoires de réussite», avait-elle poursuivi. «Je peux vous dire sans la moindre hésitation que le leadership et les décisions prises rapidement par Donald Trump ont sauvé des milliers de vies durant le Covid-19», avait-elle ajouté, citant pour exemple la prise en charge par Medicare et Medicaid de Telehealth, un service de téléconsultation. Près de 215 000 Américains sont décédés du Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1599) : 12 OCTOBRE 2020

Lundi 12 octobre 2020 – Covid-19 : 17% de positivité en Ile-de-France, 42% d'occupation des lits de réanimation :

En Ile-de-France, 17% des personnes testées pour le Covid sont positives, "un chiffre qu'on n'avait jamais atteint", a souligné lundi sur RMC/BFMTV le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) Aurélien Rousseau, qui a fait état de 42% de patients Covid dans les services de réanimation de la région.

Avec "474 malades, on a passé les 42% d'occupation" des lits de réanimation par des patients Covid en Ile-de-France, a souligné M. Rousseau. Il y a "plus de 1.480 personnes dans les lits d'hospitalisation conventionnelle, 672 dans les soins de suite et de réadaptation et presque une centaine dans les lits de psychiatrie", a-t-il ajouté.

Il avait alerté la semaine dernière sur la "grande marée" qui allait déferler sur les hôpitaux. "On pense qu'on a le temps mais à la fin il y a une course contre la montre", a-t-il répété lundi.

Signe alarmant selon lui, "on a par exemple aujourd'hui à Paris chez les 20-30 ans plus de 800 cas positifs pour 100.000. Le seuil d'alerte c'est 50. Et surtout, depuis trois jours (...) ces chiffres augmentent très rapidement chez les personnes âgées", or "le passage entre les générations c'est ça qui est notre préoccupation majeure". 127 Ehpad d'Ile-de-France comptent au moins un cas de Covid-19

Au total, "17% des tests reviennent positifs, c'est un chiffre qu'on n'avait jamais atteint", a souligné M. Rousseau. "On sait ce qui va se passer dans les 15 prochains jours" et notamment "qu'on va avoir plus de cas graves", a-t-il dit, rappelant qu'il avait été demandé aux hôpitaux d'activer "tous leurs dispositifs de crise" et que cela passait déjà par des déprogrammation d'interventions et des congés repoussés pour les soignants. Ce sont "sans doute jusqu'à 300 personnes par jour dans les prochains jours qui vont arriver dans les hôpitaux d'Ile-de-France", a-t-il pronostiqué. Le secteur privé "est très mobilisé", a par ailleurs souligné M. Rousseau, qui a indiqué que "dans les lits de réanimation, 24% des malades sont dans le privé".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens