Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 16:00

Sarkozy-porte-plainte-contre-Mediapart.jpg

 

 

Nicolas Sarkozy a annoncé ce lundi  30 avril, sur France 2, qu'il allait porter plainte contre le site « Mediapart » avant la fin de la campagne. Le chef de l'Etat estime que le document présenté par le site au sujet du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par l'Etat libyen en 2007 était un « faux »

"Nous portons plainte contre Mediapart". Interrogé lundi 30 avril au matin sur France 2 au sujet des dernières révélations du site Internet sur le financement de la campagne de 2007 par des versements de l'Etat libyen dirigé alors par Mouammar Kadhafi, Nicolas Sarkozy a estimé que les journalistes s'étaient basés sur un "faux". "Ce document est un faux grossier, les deux personnes en Libye qui étaient censées avoir envoyé ce document et le recevoir l'ont démenti", a déclaré le chef de l'Etat, qualifiant une nouvelle fois Mediapart d'"officine". La plainte sera déposée "avant la fin de la campagne", a poursuivi le candidat, sur le plateau des 4 Vérités. "Le document était un faux. Médiapart n'est pas crédible. J'ai honte pour l'AFP d'avoir fait une alerte pour un faux", s'est justifié le président sortant. "Dans la vie tout ne se vaut pas. Il y a une morale, ceux qui mentent, qui font du faux, doivent être punis", a-t-il menacé.

Démenti du signataire du document libyen

Le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, a estimé lundi également que "c'est à la justice d'être saisie". "Si c'est un faux, eh bien le site sera condamné, si ce n'était pas un faux, à ce moment-là il y aurait des explications à fournir", a déclaré le candidat PS sur Europe 1.

Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye qui vit en exil à Doha, a qualifié dimanche de faux la note révélée par Mediapart. "Toutes ces histoires sont falsifiées", a déclaré Moussa Koussa, interrogé par l'AFP sur la note publiée samedi par Mediapart et portant sa signature. Ce site a publié samedi un document signé de la main de l'ancien responsable du renseignement affirmant que le régime de Mouammar Kadhafi avait accepté en 2006 de financer à hauteur de "50 millions d'euros" la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le document ne précise pas si un tel financement a effectivement eu lieu. "Il est clair que tout ce qui se dit est sans fondement. La question ne mérite pas que l'on s'y arrête", a commenté l'ex-responsable libyen. Il s'est refusé à fournir d'autres détails.

Takieddine règle ses comptes : Il n’a pas de "doute" sur la note

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, mis en examen dans le dossier Karachi, a réaffirmé dimanche dans une interview à Libération.fr avoir quant à lui "peu de doute" sur l'authenticité de la note. "Il y a peu de doute sur son authenticité", dit-il, tout en affirmant n'avoir "jamais assisté en Libye à des discussions concernant le financement de la campagne de Sarkozy". Il répète que "ce document est crédible" même s'il n'a "toujours pas" de preuve, après que Bachir Saleh, ex-directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, eut démenti avoir été le destinataire de cette note, sur un "accord de principe" de la Libye pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 à hauteur de "50 millions" d'euros.

 

Interrogé au sujet de ces 50 millions d'euros, au regard des 22 millions d'euros validés par le Conseil Constitutionnel pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, Ziad Takieddine explique que le colonel Kadhafi "avait l'habitude des campagnes américaines, qui coûtent dix fois plus cher". "Mais il paraît plus difficile à croire que cette somme ait pu être utilisée en 2007 pour la campagne. Je pense qu'il faut plutôt s'orienter vers de l'enrichissement personnel. Se demander dans quelle poche est allé cet argent", s'interroge-t-il.

Nicolas Sarkozy : « c’est une infamie »

Nicolas Sarkozy avait déjà qualifié dimanche d'"infamie" ces accusations publiées par Mediapart. "C'est une infamie. Quand je pense qu'il y a des journalistes qui osent donner du crédit au fils Kadhafi et aux services secrets de Mouammar Kadhafi", avait réagi dimanche le président et candidat de l'UMP sur Canal +. "C'est une honte qu'on me pose une question pareille", a ajouté Nicolas Sarkozy. Auparavant, dans « Le Parisien », il avait parlé d'"une tentative pour faire diversion après le retour en scène de M. Strauss-Kahn, qui est tout sauf à l'avantage des socialistes".

 

 

 

Source : leJDD.fr  30-04-2012

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Repost 0
Published by jp echavidre
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens