Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:00

Christine-Boutin-TF1-abandon-13-02-2012.jpg

 

 

Finalement, malgré ses promesses réitérées, elle n’ira pas « jusqu’au bout ». Christine Boutin n'est plus candidate à l'élection présidentielle. La présidente du Parti chrétien démocrate (PCD) a annoncé lundi 13 février dernier au soir sur le plateau du 20h de TF1 qu'elle renonçait à se lancer dans la bataille présidentielle pour faire "alliance avec Nicolas Sarkozy", envers qui elle se montrait très critique il y a encore quelques semaines.

Christine Boutin ne sera pas candidate. "J'ai décidé avec mon Parti chrétien-démocrate de faire une alliance avec le président de la République candidat sans doute cette semaine. Je veux être avec lui pour faire gagner la France", a expliqué solennellement lundi soir sur le plateau de TF1, alors que la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy n'est plus qu'une question de jours. "Le président de la République, je serai à ses côtés, avec le Parti chrétien-démocrate qui prendra toute sa place à ses côtés", a-t-elle répété.

Fin du suspense donc pour celle qui avait évoqué la possibilité de soutenir François Bayrou si elle ne réussissait pas à obtenir les 500 parrainages d'élus nécessaires à sa candidature. En décembre, elle s'était montrée plus menaçante, assurant qu'elle allait "lâcher une bombe atomique dans la campagne de Nicolas Sarkozy" si elle ne les obtenait pas. "Ce n'est pas une menace, c'est une vérité. (...) Quand on me cherche, on me trouve", assurait-elle aussi sur Europe 1.

Boutin : « Il y a un rejet de Nicolas Sarkozy »

Depuis, la présidente du PCD semble avoir largement revu son jugement. Il y a peu de temps encore, elle se montrait très critique à l'égard de la politique menée par Nicolas Sarkozy. "Il y a un rejet de Nicolas Sarkozy énorme, qui me surprend moi-même, du reste. Cela relève davantage de l’irrationnel, mais cela fait qu’il est indispensable qu’il y ait plusieurs candidatures de la droite en 2012, si nous voulons gagner", expliquait-elle en avril dernier. Elle ajoutait : "Mais il est vrai que ce qui déçoit les Français, c’est le bling-bling. C’est l’importance de l’argent. C’est le discours de Latran qui est suivi par des attitudes complètement inverses."

En décembre dernier aussi, lors de la présentation de son programme, l'ancienne ministre du Logement n'hésitait pas à livrer quelques critiques acerbes : "Comment cacher que le programme du futur président de la République, de droite ou de gauche, se construit sur le bric et le broc médiatique, des sondages et des intérêts catégoriels?", s'est-elle interrogée. Tout en dénonçant l'attitude française sur la scène internationale et "l'impression que la France devient le vassal de l'Allemagne dans une Europe au bord de la rupture".

Il y a encore un mois, le 13 janvier, Christine Boutin assurait qu'elle n'avait aucunement l'intention de renoncer à sa démarche. "J'irai jusqu'au bout", répétait-elle sur Europe 1.

Tout ceci étant dit, ce n’est pas la défection de Christine Boutin qui va changer quoi que ce soit dans la campagne électorale qui s’annonce. Ce revirement subit, à peine motivé, confirme, une fois de plus, le manque de sérieux de ce monde politique dans lequel un jour  on affirme avec la main sur le cœur pour nous expliquer l’inverse quelques semaines plus tard.. Et ils voudraient qu’in leur fasse confiance !..

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens