Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 16:00

Mario-Monti-plan-de-rigueur-Italie.jpg

 

 

Dimanche 4 décembre dernier, Mario Monti, le chef du gouvernement italien, a détaillé son nouveau plan d'austérité de 20 milliards d'euros. Les coupes budgétaires toucheront notamment le système de retraites italien. Les syndicats ont dénoncé un "coup très dur pour les retraités" tandis que la ministre des Affaires sociales a fondu en larmes à l'évocation de ces dispositions. Par ailleurs, le chef du Gouvernement a fait savoir qu'il ne percevra pas son salaire de président du Conseil, ni de ministre de l'Economie.

A l'aube d'une nouvelle semaine « cruciale » pour l'euro, Mario Monti, le chef du gouvernement italien, a donné un coup d'accélérateur à la rigueur budgétaire en annonçant une nouvelle cure d'austérité d'environ 20 milliards d'euros accompagnée de mesures de relance de l'économie. Un plan qui s'ajoute à ceux de 60 milliards, de juillet et septembre, jugés insuffisants compte tenu de l'entrée en récession de l'économie italienne.

Pour souligner l'urgence de la situation, Mario Monti a avancé d'une journée l'adoption de ce plan anti-crise initialement prévue lundi 5 décembre. Il a également rappelé avoir reçu le mandat "d'aider à sauver l'Italie" d'une crise "très grave" qui "risque de compromettre ce qu'ont accompli en 60 ans de sacrifices au moins quatre générations d'Italiens". En place depuis trois semaines, le chef du gouvernement a décidé de renoncer à son salaire de président du Conseil et de ministre de l'Economie estimant qu'il en est de "son devoir".

Durcissement du système de retraite

Dans le détail, le plan d'austérité italien comprend deux volets : des mesures de rigueur pour 20 milliards d'euros d'ici à 2014 et des investissements pour 10 milliards d'euros destinés à relancer la croissance. Le gouvernement s'est attaqué au sensible dossier des retraites. Ainsi, la réforme annoncée prévoit une augmentation du nombre d'années de cotisations –fixé pour le moment à 40 ans- et une accélération du relèvement prévu de l'âge de départ des femmes. De même, le calcul des pensions ne se fera plus sur les derniers salaires perçus mais sur l'ensemble de la carrière. L'annonce de ces mesures touchant les régimes de retraites a été marquée par les larmes de la ministre aux Affaires sociales. Elsa Fornero a éclaté en sanglots alors qu'elle soulignait combien le durcissement du système actuel lui avait "coûté psychologiquement".

Parmi les autres dispositions, une augmentation de la taxation de l'immobilier, une nouvelle taxe sur les produits de luxe (voitures, yachts, avions privés) et des mesures contre l'évasion fiscale sont au programme.

Pour le principal syndicat italien : des mesures "socialement insupportables"

Au niveau des mesures de relance, le plan anti-crise prévoit une diminution des charges sociales pour les entreprises qui embaucheront des jeunes et des femmes. L'ensemble du plan sera présenté dès lundi aux deux chambres du parlement pour être approuvé avant Noël.

Sans ce plan, l'Italie risque l'insolvabilité et la mise en péril de l'euro, selon Mario Monti. La méfiance des marchés à l'égard de la Botte a fait grimper les taux d'emprunt à des niveaux jugés insoutenables à terme pour le pays dont la dette atteint 120% du produit intérieur brut. Lundi, les marchés ont réagi favorablement aux annonces de la veille. La Bourse de Milan a ouvert sur une hausse de 2,02% et les investisseurs ont salué l'adoption du plan par le gouvernement Monti.

Sur le plan politique, les principales formations politiques se sont ralliées à la cure du président du Conseil. Seule la Ligue du nord -parti populiste d'Umberto Bossi- s'oppose frontalement aux mesures énoncées. De même le principal syndical italien, la CGIL, s'insurge contre des mesures "socialement insupportables" qui constituent un "coup très dur pour les retraités". La "patronne des patrons", Emma Marcegaglia a, quant à elle, qualifié les dispositions "d'indispensables" regrettant tout de même l'accroissement de la pression fiscale.

 

 Source : leJDD.fr 04-12-2011

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Europe
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens