Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 08:00

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_101.jpg

 

 

L’histoire de la plus célèbre des BMW sportive d’avant guerre commence avec  la modeste 315, sortie en 1934, motorisée par un six cylindres en ligne. La version sport ne dispose pourtant que du six cylindre 1,5 litre alimenté par 3 carburateurs qui développe une puissance maxi de 40cv. Le modèle remportera cependant de nombreux succès dans sa catégorie.  Mais ce qui interresse beaucoup plus BMW c’est de se frotter aux concurrents de la catégorie supérieure : les 2 litres. La firme développe donc une version 2 litres du même six cylindres qui, cette fois, développe une puissance maxi de 55 cv. Le moteur sera monté sur le modèle 319.

Ce nouveau moteur va servir de base à un nouveau modèle de la marque présenté en 1936 : la « 326 », qui sera suivie l’année suivante d’un cabriolet deux places la « 327 ». Mais les performances sont encore bien modestes et la clientèle ne suit pas. Le modèle « 327 », malgré son élégance, n’est pas un très grand succès commercial.

BMW va alors se lancer dans une nouvelle conception de moteur, toujours sur la base du six cylindres en ligne, mais avec une culasse totalement remaniée. Les modifications approte 25 cv supplémentaires et le nouveau moteur, qui atteint maintenant une puissance de 80 cv, est monté sur le modèle « 328 » présenté en 1936. Engagé en compétition la « 328 » gagne dans la catégorie des 2 litres et lorsque le véhicule est commercialisé en 1937 son palmarès sur les circuits est déjà important. Le roadster standard est construit par BMW mais d’autres carrossiers tels que Glaeser, Wendler ou Drauz offrent des versions plus luxueuses du même modèle. Les carrosseries sont réalisées en aluminium ce qui permet d’obtenir une voiture très légère : environ 900 kg. La vitesse de pointe est alors de 150 km/heure.

Aujourd’hui la BMW « 328 » est considérée par les spécialistes comme la plus moderne des voitures d’avant guerre. Avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale 426 exemplaires de la BMW « 328 » avaient été fabriquées. Le nombre de modèles qui ont subsisté peut être estimé à 200. Ce qui est remarquable quand on se rappelle que toutes les voitures allemandes avaient été réquisitionnées par les autorités militaires. La BMW « 328 » nécessitait un carburant de grande qualité qui la rendait peu utilisable durant le conflit.

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_102.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_103.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_104.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_105.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_106.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_107-copie-1.JPG

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_108.JPG

 

 

 bmw_328_wendler_cabriolet_1939_109-copie-1.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_110.JPG

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_111.jpg

 

 

bmw_328_wendler_cabriolet_1939_112.jpg

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens