Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 19:00

ferrari_330_p4_1967_101.jpg

 

Les courses d’endurance étaient totalement dominées par Ferrari jusqu’à ce que John Cooper bouleverse la situation mondiale avec ses voitures à moteur central engagées en Formule 1 à la fin des années 50. Après avoir hésité, Enzo Ferrari qui tient à garder sa suprématie dans la couse automobile, va finalement se lancer dans la construction de prototypes à moteurs V6 ou V12 avec cette nouvelle implantation qui indéniablement semble apporter beaucoup d’avantages.

La première voiture de compétition apparue sur le circuit avec cette architecture est la Ferrari Dino 246 SP en 1961. Après deux années d’engagement avec le plus petit des moteurs Ferrari, le constructeur italien présente une 250 P à moteur V12 et cette série P va être au centre du programme compétition de Ferrari.

Enzo Ferrari est assez rapidement rassuré sur la réussite de son changement de stratégie car, après le succès en 1962 d’une voiture à moteur avant aux « 24 Heures du Mans », la 250 P enregistre ses premières victoires l’année suivante. La domination de Ferrari sur les circuits reste ce qu’elle était tant dans la classe « prototypes » que dans la classe « GT ». Une domination qui irrite passablement les constructeurs automobiles d’outre Atlantique qui vont tenter plusieurs opérations pour contrer Ferrari. C’est Henri Ford qui lance l’offensive : il veut racheter Ferrari mais les négociations vont échouer. Ford lance alors l’étude d’une voiture qui serait capable de battre « les petites voitures rouges ». Sur la base d’une Lola MkVI, la Ford GT fait ses débuts aux « 24 Heures du Mans » de 1964.

Maintenant doté d’un moteur de 4 litres de cylindrée, la Ferrari 330 P se montre plus rapide et plus fiable que la nouvelle Ford GT. Ferrari termine aux trois premières places alors que Ford ne peut amener une seule voiture à l’arrivée !..L’année suivante, Ferrari aligne aux « 24 Heures du Mans » ses nouvelles 330 P2 et Ford, qui est bien décidé à emporter la victoire, engage des GT 40 équipées d’un moteur de 7 litres !.. Même déroute que l’année précédente pour Ford qui connait de nombreux problèmes de fiabilité. Mais Ferrari n’est guère plus chanceux car la seule 330 P2 rescapée finit 7ème.

Pour la saison 1966, la FIA fait évoluer quelques caractéristiques des voitures et Ferrari en profité pour modifier la définition de sa 330 P2 qui devient P3. La boite de vitesses est remplacée par une boite ZF à 5 rapports et les 6 carburateurs Weber sont remplacés par un système d’injection Lucas. La puissance du moteur est très légèrement augmentée mais le poids de la voiture également. Trois 330 P3 sont construites.

 

ferrari_330_p4_1967_102.jpg

 

Les résultats de début de saison sont très prometteurs. Pilotées par Mike Parkes la P3 gagne les 1000 km de Monza et les 1000 Km de Spa avec John Surtees et Ludovico Scarfiotti respectivement comme co-pilotes. Mais la chance ne va pas durer pour Ferrari car des problèmes sociaux à l’usine vont empêcher que les voitures soient correctement préparées pour les 24 Heures du Mans. Aucune des Ferrari 330 P3 ne dépassera la 17ème heure de course. Et c’est le triomphe de Ford qui place enfin ses voitures aux trois premières places à l’arrivée.

Dès la fin de l’année 1966 Ferrari teste la remplaçante de la 330 P3. Le constructeur italien sait qu’il ne pourra jamais disposer de l’énorme budget de Ford. Il doit donc travailler plus vite et mieux. La nouvelle 330 P4 dispose d’un moteur nouveau dont la cylindrée est toujours de 3967 cc mais il est dérivé du 3 litres utilisé en F1. La culasse est nouvelle avec trois soupapes par cylindre deux en admission et une en échappement. La puissance maxi atteint 450 cv à 8000 t/mn. La carrosserie réalisée en aluminium et en fibre de verre est particulièrement légère : 792 kg. La vitesse maxi est de 350 km/heure !..

Après quelques centaines de tours de circuit à Daytona en décembre 1966 la voiture semble prête pour la compétition. Deux des trois 330 P3 sont transformées en P4. La confrontation avec Ford est pleine de suspens. Ford a développé une nouvelle voiture une GT40 Mk IV doté du classique moteur V8 de 7 litres. Lors de « 24 Heures de Daytona » Ferrari écrase Ford sur son terrain. Victoire aux places 1-2-3 avec deux 330 P4 et une 330 P3. Au « 24 Heures du Mans » c’est un air de revanche qui s’annonce. Ford remporte l’épreuve devant deux Ferrari 330 P4. Ferrari gagne cette année là le Championnat du monde des voitures de course pour la 12 ème année sur 14.

Le règlement est à nouveau changé en fin de saison 1967 et les 330 P4 ainsi que la 330 P3 deviennent obsolètes. Cet événement met fin à la carrière d’une des meilleurs voiture de course de Ferrari qui n’aura vécu qu’une seule saison. Deux des 330 P4 sont alors converties en « 350 Can-Am » et la troisième 330 P4 ne sera jamais plus engagée en course.

 

ferrari_330_p4_1967_103.jpg 

ferrari_330_p4_1967_104.jpg

 

ferrari_330_p4_1967_105.jpg

 

ferrari_330_p4_1967_106.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_107.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_108.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_109.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_110.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_111.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_111A.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_111B.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_112.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_113.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_114.jpg

 

 

ferrari_330_p4_1967_115.jpg

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens