Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 11:00

rythmes-scolaires-ecole-decret.jpg 

 

Le Conseil supérieur de l'éducation (CSE, consultatif), a rejeté lundi 5 mai le projet de décret complémentaire sur les rythmes scolaires, qui introduit des assouplissements pour les communes qui peinent à mettre en place la semaine de 4,5 jours en septembre 2014. Le projet de décret a recueilli 31 voix contre, 27 abstentions, 3 voix pour et aucun refus de vote, selon le ministère.

Dans le détail, la FCPE, la FSU, FO, CGT, SUD, le Snalc et la Fage ont voté contre, selon une source syndicale. L'Unsa, le Sgen, l'UNL et l'Unef se sont abstenus et la Peep, la Ligue de l'enseignement et Jeunesse au plein air (JPA) ont voté pour.

Le gouvernement n'est pas tenu par l'avis de cette instance, qui réunit notamment syndicats d'enseignants, fédérations de parents d'élèves et collectivités locales. Mais cela fait tout de même un peu désordre de voir que le monde enseignant est totalement opposé à une réforme que le gouvernement a bien l’intention de mettre en œuvre..Le décret entrera en vigueur lorsqu'il sera publié au Journal officiel, probablement en fin de semaine.

Ceux qui ont voté contre ont pu le faire pour des raisons opposées, avec chacun sa vision idéale de la réforme, a souligné le ministère, pour qui le texte, fruit de trois semaines et demie de consultations, permettra d'appliquer la réforme partout en septembre.

Maintien des cinq matinées de classe hebdomadaires

Seules 17% des communes ont appliqué la réforme à la rentrée 2013 et les communes restantes doivent embrayer en septembre 2014. Parmi elles, 94% ont remis leur copie, les autres ayant des difficultés de mise en œuvre ou faisant de la résistance.

Tout en maintenant cinq matinées de classe hebdomadaires, le nouveau texte autorise par dérogation des semaines de huit demi-journées au lieu de neuf, pour regrouper les trois heures d'activités périscolaires en un après-midi, ce qui supposerait que trois journées de classe restent à 6 heures.

Le CSE devait initialement être présidé par Jean-Paul Delahaye, qui a démissionné mercredi 30 avril dernier du poste clé de directeur général de l'enseignement scolaire. Le départ de ce proche de Vincent Peillon a été interprété comme un refus de cautionner un texte détricotant 18 mois de travail.

Le projet de décret doit être soumis lundi après-midi, également pour vote consultatif, au Comité technique ministériel (CTM), où siègent les organisations syndicales et les représentants du ministère.

Le premier décret sur les rythmes avait été rejeté au CSE, avec 5 voix pour, 30 abstentions, 23 votes contre et 14 refus de votes, sans recueillir aucune voix de syndicats d'enseignants, ni de fédérations de parents. Le premier décret avait également été rejeté par le CTM. Il est clair que le corps enseignant dans son ensemble est opposé à cette réforme. Mais n’est-il pas opposé à toutes réformes ?...

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens