Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 12:54
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : ECHOS DU CONSEIL MUNICIPAL (11 Décembre 2017 - 01 )  -    MOTION CONTRE LA REDUCTION DES CONTRATS AIDES

 

La majorité Municipale présente une motion demandant au Gouvernement de revenir sur sa décision de supprimer une partie des contrats aidés. Un "désastre" pour les petites communes d’après les propos du maire qui oublie tout de même de rappeler qu’il a profité à plein du système au détriment souvent des jeunes qu’il a recruté pour des emplois au rabais. Montesquieu-Volvestre a eu, à ma connaissance, jusqu’à 16 salariés sous contrat emplois aidés.

Jean-Pierre ECHAVIDRE demande la parole

Jean Pierre ECHAVIDRE : « En réponse à votre motion, Monsieur le Maire, je souhaite faire une déclaration que je vais vous lire. »

 

« D’abord un  commentaire sur le principe : votre motion a une connotation politique ce qui m’inspire deux remarques :

« 1/ Le Conseil Municipal n’est pas le lieu où doivent se tenir de tels débats d’autant qu’il en existe beaucoup d’autres, des débats, que nous pourrions utilement avoir ici et que vous nous refusez. » 

« 2/ Lorsque vos amis, Monsieur le Maire, étaient aux affaires, Vous étiez alors un brillant député et tout allait sans doute pour le mieux car, curieusement, nous n’avons jamais voté, au sein de ce conseil municipal, la moindre motion pour dénoncer tel ou tel problème. »

 

« Maintenant discutons sur le fond. Ce qui est plus important »

« Les emplois aidés existent depuis de nombreuses années. Ils ont toujours été créés, quel que soit le nom qu’on leur donnait, pour mettre le pied à l’étrier à ceux qui se trouvaient le plus éloignés de l’emploi pour des raisons diverses : manque de formation notamment pour les jeunes, âge, reprise d’activité pour les femmes, etc.  C’était une solution de retour à l’emploi accompagnée d’une acquisition d’expérience qui a plutôt bien fonctionné dans le secteur marchand ou le salarié sous contrat bénéficiait d’un tuteur qui était chargé de lui transmettre un savoir. »

« On a vécu pendant de nombreuses années avec un « fond » de contrats aidés de l’ordre de 150 000 à 200 000. Puis la machine s’est emballée pour plusieurs raisons que je peux vous rappeler

**  « La promesse faite par François Hollande alors Président de la République d’inverser la courbe du chômage. Promesse non tenue, plusieurs années de suite, et qui a multiplié les types de contrats aidés et le nombre de salariés concernés. On a atteint certains années 6 à 800 000 personnes. »

**  « Le monde de l’industrie et du commerce, qui lui aussi avait ses propres difficultés a renâclé à recruter ces emplois aidés de toutes natures même lorsqu’une prime était liée à l’embauche. »

**  « Certaines associations et surtout certaines communes ont trouvé dans le système une aubaine qui permettait de trouver des salariés à coût très faible puisque l’état en général finançait jusqu’à  75% du salaire ».

**  « Enfin est intervenue l’idée géniale de modification des rythmes scolaires initiée par la Ministre de l’Education Najat Vallaud Belkacem. Expérience critiquée par certains parents d’élèves et par des syndicats d’enseignants mais que les communes dirigées par des Maires affiliés au Parti Socialiste se sont empressés de mettre en place. Ce que nous avons fait à Montesquieu, contre l’avis par exemple des parents d’ élèves de maternelle. Alors que nous n’en avions certainement pas les moyens »

« Ces communes, souvent encouragés par les Départements ont totalement dévoyé le système puisque les emplois aidés, le plus souvent des jeunes sans qualification, se sont retrouvés dans des emplois subalternes, dans lesquels ils n’avaient quasiment rien à apprendre, où ils n’avaient pas de tuteur ou un tuteur fantôme et pour lesquels ils recevaient une formation minimum. »

« Les maires socialistes, dont vous faites d’ailleurs partie, ont même créé des emplois on ne peut plus précaires avec des temps partiels non choisis et des conditions de travail discutables autant de mesures qu’ils critiquent vigoureusement lorsqu’elles sont, d’après eux, mises en œuvre dans les entreprises privées. »

« Je tiens pour preuve que le système a été dévoyé et que, finalement vous n’en êtes pas si fier que cela, c’est que le recrutement de ces salariés, ici à Montesquieu, s’est fait dans le plus grand secret ce qui, à  mon avis,  est totalement illégal et nous allons en reparler ».

« Alors le Gouvernement a réagi : le coût était devenu exorbitant, l’efficacité était de plus en plus discutable et si l’on ne donnait pas à ces jeunes sans qualification ou insuffisamment qualifiés une vraie formation on les retrouverait dans le chômage dans quelques années. La diminution du nombre de contrats aidés a été décidée et elle s’accompagnera d’une réforme profonde du système de formation. »

« Il vous reste maintenant à résoudre vos propres problèmes que d’ailleurs vous auriez dû voir venir si vous étiez un peu plus lucides. Rappelez-vous Monsieur le Maire je vous ai interrogé sur ce sujet à la Communauté de Commune dont vous étiez le Président il y a près de deux ans. Vous ne m’avez pas répondu. Vous avez laissé les maires de petites communes faire la bronca et dire que ces emplois leur rendaient bien service. »

« Je vous ai également interrogés ici même à plusieurs reprises pour vous demander ce que vous feriez si les emplois aidés n’étaient pas reconduits. Vous m’aviez répondu à l’époque « on supprimera des prestations ».  Et bien au lieu de vous obstiner expliquez nous quel est le problème précis à Montesquieu-Volvestre, quelles sont les prestations que l’on peut supprimer. Ayons un vrai débat sur un sujet qui est important et pour lequel, si des problèmes se posent, vous portez l’entière responsabilité de les avoir créés. »

« Ce n’est pas en tous cas votre motion qui apportera la moindre solution. »

« Pour ce qui me concerne je voterai CONTRE Cette motion. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens