Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Le point du corona virus le 6 Février 2022 au soir :

Le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 était de33 027 patients dimanche , tandis que les contaminations enregistrées étaient en baisse sur une semaine, selon les chiffres publiés par Santé Publique France. 129 personnes ont succombé à la maladie en 24 heures.

Le nombre de nouveaux cas s'établissait à 155 439 contre 214 542 la veille. En moyenne sur sept jours, 256.329 cas quotidiens ont été enregistrés, une nette baisse par rapport aux 345.491 enregistrés il y a une semaine, semblant confirmer que le pic des contaminations est passé.

La fréquentation dans les salles de cinéma et de spectacle vivant en France a baissé d'environ 25% en ce début d'année par rapport à la même période avant la crise sanitaire, selon la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. La ministre a toutefois déclaré, dimanche 6 février, s'attendre à une "belle saison festivalière" et assuré qu'elle allait continuer "à aider tous ceux qui en ont besoin".

Au total, près de 14 milliards d’euros ont été mobilisés en faveur du monde de la culture en France depuis le début de la crise sanitaire, selon des chiffres du ministère.

Manifestations au Canada

Ottawa, Toronto, Québec : les opposants aux mesures sanitaires au Canada, dont certains occupent le centre-ville de la capitale fédérale depuis une semaine, se sont rassemblés samedi 5 février pour réclamer la levée des restrictions.

Cette contestation, partie d'un mouvement de camionneurs dans l'Ouest du pays, s'est transformée en occupation d'Ottawa : depuis huit jours, les rues devant le Parlement et sous les bureaux du Premier ministre Justin Trudeau sont occupées par des dizaines de camions et de manifestants.

Certains ont commencé à monter des abris de fortune et ont juré de ne bouger qu'une fois les restrictions levées.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - «Il n'y a pas de nazis dans mon équipe», défend Eric Zemmour :

Sur France Inter, lundi matin, le candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour a réfuté tout lien avec des "nazis".

"Il n'y a pas de nazis dans mon équipe" et "il faut arrêter avec cette insulte", a réclamé le candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour lundi matin sur France Inter. "Il faut arrêter avec ce cirque, la nazification commence à bien faire, me nazifier moi.... Ma famille est née en Algérie, je suis un Français de confession juive. Je croyais naïvement que les nazis voulaient exterminer les juifs, qu'est-ce que les nazis ont à voir avec un juif dont les parents sont nés en Algérie?", a souligné l'ancien polémiste. Dans un entretien au Figaro jeudi dernier, sa rivale Marine Le Pen avait reproché à Eric Zemmour d'attirer "toute une série de chapelles", "venues puis reparties" de l'ancien Front national: "Il y a les catholiques traditionalistes, les païens, et quelques nazis".

Le RN vise particulièrement le soutien que manifestent à Eric Zemmour des membres du Parti de la France, fondé en 2009 par Carl Lang et des anciens du Front national. A droite, le camp de Valérie Pécresse (LR) reproche aussi au candidat Reconquête! des accointances avec ce parti. "Ils ne sont pas dans mon équipe. Il n'y a pas de nazis dans mon équipe, voilà, c'est clair, c'est net. Maintenant, tout le monde peut dire qu'il me soutient, vous comprenez, c'est facile... Il faut arrêter avec cette insulte (...) ça suffit", a dit Eric Zemmour.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Des opposants au pass vaccinal veulent «rouler sur Paris» dans le cadre de «convois de la liberté» :

Des milliers d'opposants au pass vaccinal annoncent sur les réseaux sociaux vouloir "rouler sur Paris" samedi dans le cadre d'une action citoyenne baptisée "convois de la liberté", inspirée par celle des routiers canadiens. Dans les groupes Facebook et Telegram "Convoy France officiel", regroupant chacun environ 23.000 membres lundi, selon un décompte de l'AFP, ces militants tentent d'organiser une action nationale d'ampleur pour "le respect des libertés et des droits fondamentaux". Six "convois" de co-voiturage ou de particuliers à bord de leurs propres véhicules sont annoncés dès mercredi au départ notamment de Bayonne, Nice, Strasbourg ou encore Cherbourg.

Ces manifestants doivent rallier Paris vendredi dans la soirée, sans qu'aucun lieu précis de regroupement ne soit mentionné. Certains appellent ensuite à rejoindre Bruxelles pour une "convergence européenne" le lundi 14 février.

S'agit-il d'une action de blocage à proprement parler? "Chacun est libre", mais Convoy France n'appelle pas directement à une action de regroupement ou de blocage, a insisté dimanche dans un tchat vidéo Marisa, porte-parole de ce nouveau mouvement.

"Cette initiative est prise au sérieux par les autorités", a indiqué à l'AFP une source policière qui annonce "des dispositifs de vigilance". "L'évaluation de la menace potentielle fait cependant encore l'objet d'analyses par les services de renseignement, compte tenu du contexte électoral et de la volonté de jouer le mimétisme avec le mouvement canadien", a ajouté cette source.

Lundi matin, un premier convoi d'une trentaine de manifestants qui tentait de rejoindre la capitale à bord de leurs véhicules a été intercepté entre l'Essonne et la Seine-et-Marne "dans le calme", par les forces de l'ordre, a appris l'AFP. Sur les tchats consultés par l'AFP quelques messages mentionnaient des actions possibles, notamment sur le périphérique parisien. Mais la majorité des participants proposaient plutôt des moments de convivialité à travers une distribution de repas ou de l'hébergement sur la route.

Au Canada, un mouvement de contestation initié par des camionneurs , pour qui le vaccin est obligatoire afin de traverser la frontière avec les États-Unis, paralyse depuis plus d'une semaine la capitale Ottawa. En France, la plupart des participants à cette déclinaison française du mouvement sont proches des mobilisations des "gilets jaunes" et veulent trouver "une nouvelle manière d'exprimer leur ras-le-bol général", au-delà des manifestations locales, a indiqué à l'AFP un organisateur qui a requis l'anonymat. Mais il ne s'agit pas d'une mobilisation des chauffeurs routiers, a insisté cette source. Deux syndicats du secteur du transport routier, FO et la CFTC ont confirmé à l'AFP n'être aucunement associés à ce mouvement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - A Moscou, Macron dit à Poutine qu'il espère «amorcer une désescalade» :

Au début de sa rencontre au Kremlin avec son homologue russe Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a dit lundi qu'il espérait amorcer une "désescalade" dans la crise russo-occidentale autour de l'Ukraine.

Emmanuel Macron a dit lundi qu'il espérait amorcer une "désescalade" dans la crise russo-occidentale autour de l'Ukraine, au début de sa rencontre au Kremlin avec son homologue russe Vladimir Poutine. "La discussion peut amorcer ce vers quoi nous devons aller, ce qui est une désescalade", a déclaré M. Macron, ajoutant vouloir "commencer à bâtir une réponse utile collectivement pour la Russie et pour tout le reste de l'Europe". Selon le président français, cette "réponse utile" vise à "éviter la guerre" entre la Russie et l'Ukraine et à "construire les éléments de confiance, de stabilité, de visibilité pour tout le monde".

Emmanuel Macron a jugé que la situation actuelle en Europe était "critique" et imposait "d'être extrêmement responsable". Vantant le dialogue mené depuis 2019 avec la Russie, il a estimé qu'il était "nécessaire car c'est le seul qui permet de bâtir une vraie sécurité et stabilité pour le continent européen".

Vladimir Poutine a pour sa part estimé que la Russie et la France avaient des "préoccupations communes concernant la sécurité en Europe". Il a salué les "efforts" de Paris pour "résoudre le problème de la sécurité en Europe", notamment celui visant à "trouver un règlement à la crise" en Ukraine.

Les deux hommes ont commencé leur rencontre au Kremlin assis de part et d'autre d'une longue table blanche, un format que Vladimir Poutine a adopté récemment lors de ses rencontres avec des dignitaires étrangers, en raison de la pandémie. La visite d'Emmanuel Macron à Moscou intervient en pleine flambée de tensions entre les Occidentaux et la Russie, accusée d'avoir massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne en vue d'une invasion.

Le président français est le premier dirigeant occidental de premier plan à rencontrer le président russe depuis l'accroissement des tensions en décembre. Mardi, il se rendra en Ukraine pour s'y entretenir avec le président Volodymyr Zelensky.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - «Zone interdite» sur l'islamisme : enquête ouverte après des menaces de mort contre Ophélie Meunier :

Une enquête a été ouverte pour menaces de mort contre la journaliste de "Zone interdite" sur M6 Ophélie Meunier , placée sous protection policière après avoir été menacée à la suite d'un reportage sur l'islamisme, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Nanterre sollicité par l’AFP. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne fin janvier, après la plainte déposée au commissariat de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) par Ophélie Meunier le 26 janvier.

La journaliste a présenté le 23 janvier un numéro de "Zone Interdite" consacré à la montée de l'islam radical notamment à Roubaix, suscitant de vives réactions sur les réseaux sociaux et des menaces. Parmi les images les plus frappantes: la vente de poupées sans visage dans un magasin musulman de Roubaix (la vendeuse assurant que l'islam interdisait de représenter les traits humains) ou des fillettes voilées et séparées des garçons dans une école privée de Marseille.

Certains y ont vu une description fidèle et alarmante de la montée de l'islamisme, d'autres une présentation alarmiste et stigmatisante de l'ensemble des musulmans. Après avoir reçu ces menaces, Ophélie Meunier et un jeune originaire de Roubaix, Amine Elbahi, témoin dans l'émission et qui dénonçait la montée de l'islamisme, ont été placés sous protection policière. "Ce que j'ai dit dérange. Je dois avoir visé juste au regard des menaces", avait déclaré à l'AFP Amine Elbahi.

A Paris, une enquête a été ouverte vendredi des chefs d'appels téléphoniques malveillants et menaces de mort contre ce Roubaisien, a indiqué à l'AFP le parquet de Paris. Celui-ci a confié les investigations à l'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH). Depuis la diffusion du reportage, des sociétés de journaliste (SDJ) et des médias en leur nom propre, comme France Télévisions, ont apporté leur soutien à Ophélie Meunier. Comme les magazines L'Express ou Le Point, Le Monde a consacré la semaine dernière un éditorial à l'affaire. Il y pointe le danger que ces menaces font peser sur "la liberté d'expression et d'information". "Je veux, au nom de tout le gouvernement, adresser notre plein et entier soutien" à Ophélie Meunier, avait réagi pour sa part la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, devant l'Assemblée nationale et le Sénat.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Pékin 2022 : Des JO sans neige naturelle au milieu de zones industrielles :

Une montagne de critiques est adressée au CIO et aux organisateurs des Jeux olympiques d'hiver de Pékin qui se targuent orchestrés des Jeux «verts» et «propres».

Un ruban blanc serpentant au milieu de broussailles arides: l'image des pistes de ski alpin des JO-2022 captée depuis son vol vers la Chine par le Norvégien Kjetil Jansrud pourrait résumer «l'aberration» environnementale dénoncée par des experts. C'est l'un des engagements forts des organisateurs des JO-2022 (4-20 fév): les Jeux de Pékin seront «verts» et «propres», insistent-ils, assurant que l'électricité consommée lors des épreuves olympiques sera entièrement d'origine renouvelable, «une première dans l'histoire», ou encore que 85% des véhicules utilisés pour la quinzaine olympique rouleront à l'électricité ou à l'hydrogène.

A Zhangjiakou, la ville à 180 km au nord-ouest de Pékin où ont lieu les épreuves de ski nordique, de biathlon, de ski freestyle et de snowboard, des forêts d'éoliennes peuvent produire 14 millions de kilowatts/heure. Les montagnes environnantes sont recouvertes de panneaux solaires d'une capacité additionnelle de sept millions de kilowatts/heure tandis que 33.000 hectares de forêt et de végétation (47.333 ha à Pékin) ont été plantés depuis 2014 pour compenser les émissions de carbone. Lorsqu'un pré-rapport du comité d'organisation a été publié mi-janvier, le CIO a souligné que «les principes de soutenabilité avaient été intégrés à toutes les étapes de la préparation des JO, pour minimiser les impacts négatifs des Jeux et maximiser les effets positifs». Mais ni le satisfecit du CIO, ni les mesures prises par les organisateurs ne rassurent les experts interrogés par l'AFP.

Pire : la superbe épreuve du Big Air et son tremplin de 60 mètres ont été installés au cœur de l’ancienne zone industrielle de Shougang. L'aciérie, qui fut un temps le premier site de production du pays et le premier employeur de la ville avec jusqu'à 65 000 travailleurs, a fermé en 2010. «Organiser des JO dans cette région est une aberration, c'est irresponsable», regrette la géographe Carmen de Jong, de l'université de Strasbourg, à propos du recours exclusif à la neige artificielle et donc à beaucoup d'eau pour enneiger des sites de compétition olympiques situés dans un climat aride/semi-aride, à seulement 1.500 km au sud-est du désert de Gobi. «Nous sommes dans une région déjà en pénurie d'eau, c'est le problème principal», poursuit-elle. «Selon des calculs très conservateurs, sur les dix sites de compétition de neige, à raison de 10.000 m3 de neige par hectare, il faudrait à peu près deux millions de m3 d'eau.»

«On a mis les Jeux d'hiver où on n'aurait pas dû mettre des Jeux d'hiver», renchérit Martin Müller, de l'institut de géographie et durabilité de l'université de Lausanne (Unil). «On va déranger l'écosystème, il manquait une grande partie des infrastructures», poursuit l'universitaire, qui déplore aussi l'absence de «transparence qui permettrait d'évaluer ces Jeux là par rapport aux autres en matière environnemental». S'il se garde de les présenter d'emblée comme les JO les plus dommageables pour l'environnement de l'histoire, Martin Müller rejette l'appellation de «Jeux verts»: «ils ne seront pas parmi les Jeux les plus durables (...) la durabilité des Jeux est en train de baisser depuis les années 2010», rappelle-t-il en référence à ceux de Sotchi en 2014 et de Pyeongchang en 2018, et même ceux de Vancouver en 2010.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Recouvert de neige, le volcan Ebeko entre en éruption :

Dans l'archipel des Kouriles, le volcan Ebeko est entré en éruption, expulsant des colonnes de gaz et de cendres.

Après un somme de trois mois, le volcan Ebeko, situé sur l’île de Paramushir (Russie), est à nouveau entré en éruption. Selon l'Institut de Volcanologie de Kamchatka, le volcan de l'archipel des Kouriles a commencé à montrer des signes d’activités à partir du 12 janvier dernier. A cette date, jusqu’au 24 janvier, il était possible de voir des fumerolles ainsi que quelques dépôts de cendres. C’est le 6 février que des explosions phréatiques se sont produites dans le cratère Korbut.

Des images, immortalisées depuis Severo-Kurilsk, à environ sept kilomètres du volcan, ont été publiées par l’Institut. Une jeune femme se trouvait-elle à 1,2 kilomètre du volcan quand la violente éruption s’est déclenchée. Elle a publié la scène fascinante sur son compte Instagram. Une énorme colonne de gaz était visible à plus de deux kilomètres d’altitude.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Birmanie : affrontements entre armée et rebelles dans l'Etat de Rakhine :

Des affrontements entre l'armée birmane et des rebelles ont eu lieu la semaine dernière dans l'Etat de Rakhine (ouest), une région secouée depuis des années par les violences mais restée calme depuis le coup d'Etat de février 2021.

L'Armée d'Arakan (AA), une des plus puissantes milices armées du pays, est en lutte depuis des décennies afin d'obtenir davantage d'autonomie pour la population bouddhiste de la région (dite rakhine ou arakanaise).

En novembre 2020, la Tatmadaw, les forces armées birmanes, s'était mise d'accord sur un cessez-le-feu avec l'AA. Peu de temps après le putsch du 1er février 2021 contre l'ex-dirigeante civile Aung San Suu Kyi, elle avait réitéré cet engagement.

Mais, vendredi, l'armée a pénétré dans une base de l'AA proche de la frontière avec le Bangladesh, et des combats ont eu lieu pendant environ trois heures, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la faction ethnique rebelle, sous couvert d'anonymat. Un des membres de l'AA est mort, d'après lui. "Il y a une forte tension militaire qui peut dégénérer à tout moment", a-t-il relevé. "On se demande si l'armée cherche à déstabiliser l'État de Rakhine resté stable et calme jusqu'à présent".

Zaw Min Tun, porte-parole de la junte, a confirmé à l'AFP les affrontements, indiquant que plusieurs membres des forces de sécurité ont été tués ou blessés. Mais il a imputé l'attaque à un groupe d'insurgés de la minorité musulmane des Rohingyas.

En 2017, l'armée avait lancé une sanglante campagne contre les Rohingyas. Plusieurs milliers d'entre eux ont été tués et plus de 700 000 ont fui au Bangladesh voisin, un drame qualifié de "génocide" par des enquêteurs de l'ONU. En 2019 et 2020, les affrontements s'étaient intensifiés entre les militaires et l'Armée d'Arakan, faisant quelque 200 000 déplacés. Des ONG ont évoqué de potentiels crimes de guerre.

La Birmanie a plongé dans la violence depuis le coup d'Etat il y a un an et des centaines de milliers de personnes ont été déplacées. Des milices citoyennes secondées par des factions ethniques rebelles ont pris les armes contre le régime et les généraux mènent une répression sanglante à l'encontre de leurs opposants: plus de 1500 civils ont été tués et près de 9000 sont actuellement en détention, selon un groupe de surveillance local.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Pékin 2022 : Anaïs Chevalier-Bouchet vice-championne olympique de biathlon en individuel :

La biathlète Anaïs Chevalier-Bouchet est devenue vice-championne olympique de l'individuel (15 km) lundi soir sur le site de Zhangjiakou, battue d'une petite dizaine de secondes par l'Allemande Denise Herrmann, sacrée aux Jeux olympiques de Pékin. A 28 ans, elle signe la plus belle performance de sa carrière grâce à une course presque parfaitement gérée grâce à des tirs de qualité et à une bonne glisse sur les skis. Elle a malheureusement fait une faute lors de son dernier tir, l'empêchant de peut-être remporter l'or.Anaïs Chevalier-Bouchet a offert à la France sa troisième médaille, toutes en argent. Un peu plus tôt dans la journée, c’est le skieur alpin Johan Clarey qui a remporté la deuxième place en descente au terme d’une course magnifique. Samedi, le biathlon avait ouvert le compteur des médailles en décrochant là aussi l’argent dans l’épreuve du relais mixte. Demain mardi, ce sont les hommes qui tenteront de faire briller la France dans le 20 kilomètres individuel. Quentin Fillon Maillet et Emilien Jacquelin sont particulièrement attendus.

La semaine dernière, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une déclaration unanime appelant à "un arrêt immédiat de toutes les formes de violence" en Birmanie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Des scientifiques dévoilent les communications sonores des poissons :

Des chercheurs de l’université de Cornell ont mis en lumière un fait longtemps ignoré par la science, la capacité de la plupart des poissons à communiquer à l’aide de sons.

Dans l’eau, personne ne les entend crier. Et pourtant… Alors que pendant des décennies, les scientifiques ont considéré que les poissons n’émettaient que quelques rares bruits sans signification particulière, des études récentes démontrent qu’ils disposent de tout un éventail de dispositifs sonores qu’ils ne se privent pas d’utiliser. «Cette communication acoustique a probablement été négligée parce qu’elle est difficilement audible et que les spécialistes de ce domaine se sont principalement concentrés sur les baleines et les dauphins» explique à Syfy Wire , Andrew Bass, neuroscientifique évolutionnaire à l'Université de Cornell, l’un des auteurs d’une étude parue dans la revue Ichthyology & Herpetology.

Mais, grâce à des appareils de détection extrêmement performants, une équipe de chercheurs a pu écouter et même enregistrer le bavardage incessant des poissons écureuils ainsi que les différentes caractéristiques physiologiques leur permettant de produire des sons sans l’aide de cordes vocales. Ils peuvent, par exemple grincer des dents ou contracter très rapidement les muscles de la vessie natatoire, un petit «sac» rempli de gaz avec lequel le poisson régule sa flottaison.

Quant à la teneur de ces conversations sous-marines, elle tourne essentiellement autour des grands problèmes de la vie comme la reproduction et la nourriture. La majorité des messages échangés pourrait se traduire, précise Syfy Wire, par «éloigne toi de moi», «viens plus près», «touche pas à ma bouffe» et «est-ce qu’il y a quelqu’un dans le secteur?»

Si l’équipe de l’université de Cornell s’est particulièrement intéressée aux poissons écureuils, cette aptitude à la communication acoustique est répandue dans la plupart des espèces dont quelques unes sont particulièrement bavardes comme les poissons chats.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Patrick Balkany incarcéré ce lundi à Fleury-Mérogis :

L'ancien maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany, condamné pour fraude fiscale, "va être incarcéré" lundi à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) après la révocation de son bracelet électronique, a annoncé la procureure de la République d'Evreux. "M. Balkany va être incarcéré en région parisienne" lundi, à Fleury-Mérogis, a indiqué Dominique Puechmaille lors d'un bref point presse devant la gendarmerie de Vexin-sur-Epte (Eure), où elle avait convoqué M. Balkany, 73 ans, dans la matinée. L'épouse de ce dernier, Isabelle, "est pour l'instant toujours à l'hôpital", a-t-elle ajouté.

Patrick Balkany a annoncé jeudi quelques instants après que la justice a décidé de révoquer le placement sous bracelet électronique du couple que son épouse avait essayé de se suicider. Il a expliqué à BFMTV que sa femme, déjà «fragile» après deux tentatives de suicide dans le passé , aurait avalé une boîte de barbituriques. Elle a été prise en charge par les pompiers. D’après Patrick Balkany, son épouse aurait «prévenu» qu’elle «n’irait pas en prison». En réaction, ce dernier a annoncé qu’il voulait porter plainte contre le juge et le procureur pour mise en danger de la vie d’autrui.

Les époux Balkany ont été condamnés pour «fraude fiscale massive». Le 24 janvier dernier, le parquet général de Rouen a «requis la confirmation» de la révocation par le tribunal d'application des peines (TAP) d'Evreux, de leur placement sous bracelets électroniques. Cette décision faisait suite à une centaine d' «incidents» ayant fait sonner leurs bracelets au moulin de Cossy, leur résidence de Giverny (Eure) où ils sont assignés depuis mars 2021. Selon des connaissances de Patrick Balkany interrogées par l'AFP, l'ex-maire a été vu plusieurs fois ces dernières semaines à Levallois-Perret, notamment au marché et au club de basket de la ville.

Patrick Balkany, 73 ans, a déjà été incarcéré le 13 septembre 2019 après sa condamnation à quatre ans de prison. Mais il a finalement été libéré très amaigri, le 12 février 2020 pour raison de santé, avec un contrôle judiciaire léger. Il avait alors passé cinq mois entre la maison d'arrêt parisienne de la Santé et l'hôpital. En avril 2021, il a par ailleurs été hospitalisé cinq jours pour un œdème pulmonaire et une insuffisance cardiaque. Isabelle Balkany, 74 ans, de son côté, a écopé de trois ans sans mandat de dépôt, le tribunal tenant compte de son état de santé, après une première tentative de suicide début mai 2019 .

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon «n’accepte pas de transformer le trésor public en trésor privé» :

Interrogé dimanche soir par Anne-Claire Coudray et François Lenglet sur TF1 sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, sa mesure de blocage des prix ou encore les bénéfices du CAC 40, le leader de la France Insoumise s’est montré ferme quant aux mesures qu’il souhaite mettre en place pour aider les plus précaires.

Alors qu’Emmanuel Macron rencontre ce lundi à Moscou Vladimir Poutine pour le convaincre de ne pas envahir l’Ukraine, Jean-Luc Mélenchon a exprimé son souhait d’une « désescalade » entre les deux pays, ajoutant : « La France doit être non-alignée. Ni les Russes ne doivent entrer en Ukraine, ni les Américains ne doivent annexer l’Ukraine dans l’OTAN. » Afin d’illustrer son propos, le candidat d’extrême-gauche s’est mis en situation : « Je ne sais pas comment nous réagirions si on apprenait que M. Erdogan avait créé une alliance qui encerclerait la France. Ça ne nous ferait pas plaisir », et a conclu que, malgré les tensions et les menaces d’un conflit armé, « l’intérêt de la France n’est pas de transformer la Russie en adversaire. »

Autre sujet épineux, cette fois pour les Français : le pouvoir d’achat. Jean-Luc Mélenchon a redit à quel point la situation était « inouïe » et que des millions de Français ne pouvaient ni se chauffer ni manger correctement à cause de la flambée des prix. Il a donc proposé de bloquer les prix, détaillant au passage que « c’est une mesure transitoire ». Le candidat s’est également ému du montant des bénéfices engrangés par les entreprises du CAC 40 – « ceux qui ont beaucoup se sont rempli les poches », et a attaqué Total, firme qui « a fait le bénéfice le plus extraordinaire de toute l’Histoire ». Il s’est, par ailleurs, directement adressé à elles : « Le CAC 40, vous avez fait 53 milliards en une année, 130 l’année suivante. Avec ça, il y a de quoi mettre un million de personnes au travail pendant un an à 2000 euros par mois. » Sur ce volet, Jean-Luc Mélenchon a rappelé qu’il ne voulait pas « transformer le trésor public en trésor privé comme ce qu’est en train de faire le gouvernement. »

Si l’entretien n’a duré qu’une dizaine de minutes, la séquence de fin s’est montrée particulièrement intéressante puisqu’un sondage projeté en direct a montré que le candidat inquiétait 54% des Français interrogés, que 50% d’entre eux trouvent ses idées dangereuses et que 26% des sondés pensent qu’il peut devenir président de la République. Le chef de la France Insoumise a expliqué, d’un rictus, que « défendre des gens dans la lutte rend rarement sympathique » et que son image s’est construite en réaction, comme lorsqu’il y a des « moments d’abus de pouvoir quand 100 policiers viennent perquisitionner chez [lui] ». Sur les sondages, il s’est concentré sur les 26%, un « chiffre encourageant » selon oui.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2037) : LUNDI 7 FEVRIER 2022

Lundi 7 Février 2022 - Sondage de la présidentielle : la poussée Zemmour, Pécresse grignote :

Avec 14,5% (+1) des intentions de vote au premier tour de notre sondage de la présidentielle en temps réel Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio, Eric Zemmour a rattrapé une partie de son retard sur Marine Le Pen et Valérie Pécresse.

Le suspense pour la qualification pour le second tour de l'élection présidentielle de 2022 est total à un peu plus de deux mois du premier tour. Dans notre sondage de la présidentielle en temps réel Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio, Eric Zemmour progresse de 1 point et ne compte désormais plus que trois points de retard sur Marine Le Pen, qui, elle, perd 0,5 point (17,5% pour la candidate du Rassemblement national contre 14,5% pour son rival). Il est encore tôt pour apprécier pleinement l'effet des meetings de samedi mais l'ancien journaliste du «Figaro» obtient ce lundi son meilleur score. Prise en étau entre les deux adversaires de l'extrême-droite, la candidate LR Valérie Pécresse progresse aussi, gagnant 0,5 point pour être ce lundi à 15,5% des intentions de vote.

Dans un effet de vase communicant qu'il faut toujours prendre avec des pincettes, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui fait les frais de ce week-end politique, passant de 2 à 1%. Ce dernier aura de surcroît des difficultés à obtenir ses parrainages.

A gauche, Fabien Roussel poursuit sa dynamique. Avec 3,5% (+0,5), le candidat communiste, en meeting à Marseille, dimanche, possède désormais 1 point d'avance sur la candidate socialiste Anne Hidalgo, toujours à 2,5%. Les autres candidats sont stables alors que le président de la République Emmanuel Macron, toujours non officiellement candidat à sa réélection, perd 0,5 point mais reste encore largement en première place (25%).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens