Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 08:00
ELECTIONS REGIONALES : UN RESULTAT TRES INCERTAIN !...

 

Aucun pronostiqueur n’ose se prononcer. Les instituts de sondage font profil bas. Jamais l’issue d’un scrutin n’aura été aussi imprévisible que celui qui aura lieu, malgré tout, les 6 et 13 décembre. Les politiques qui connaissent le mieux "le terrain" admettent que, cette fois, ils sont absolument incapables de prévoir ce qui sortira des urnes. Des élections en décembre : du jamais vu !.. Une campagne électorale inaudible, des régions dont les Français ne connaissent pas très bien le fonctionnement, et enfin et surtout un contexte national pur le moins inédit.

Une évidence en tout cas : les élections régionales sont en train de devenir –au moins en partie- un test national.

Comment pourrait-il en être autrement dans une France frappée au cœur par les barbares de Daech et qui, sur fond d’état d’urgence, se découvre soudain fragile et fait légitimement de sa sécurité la priorité des priorités?  La sécurité, une priorité absolue au point de faire passer l’emploi au second rang des préoccupations des électeurs.

Les 6 et 13 décembre, les Français sont donc invités à élire pour six ans 13 conseils régionaux, mais que va-t-il se passer? Certains qui avaient prévu de voter n’iront peut-être pas : par appréhension. A l’inverse, d’autres –qui, déçus par l’action du pouvoir, avaient prévu de zapper ce rendez-vous- iront, au contraire, voter  pour que les terroristes de Daech sachent que les Français sont viscéralement attachés à leur drapeau, à leur histoire, à leurs valeurs et à leur façon de vivre ensemble.

 

Trois scénarii pour les 6 et 13 décembre

Mais  pour qui voteront ces électeurs-là?

Scénario 1 : une poussée du Front national. Un FN qui canaliserait à son profit la peur, l’angoisse et aussi la colère, qui, aujourd’hui, habitent notamment l’électorat populaire.

Scénario 2 : une bonne tenue des listes de la droite et du centre. Dans ce scénario, joueraient en leur faveur, outre le désir d’un vote-sanction, l’idée que le pouvoir depuis la tragédie de Charlie aurait "perdu du temps", l’idée aussi que, dans le contexte actuel, un vote FN, c’est l’aventure.

Scénario 3 : un réflexe légitimiste autour du chef de l’Etat.

Avec son discours devant le Congrès, François Hollande a su, en un rien de temps, prenant la droite à contre-pied,  changer de ton, changer de discours, changer de stratégie. Après l’inflexion libérale, le virage sécuritaire. Faire bloc, en temps de guerre, derrière le président. Alors, les élections régionales, test national? Oui, comme chaque fois que la parole est donnée au peuple. Non, car elles auraient dû avoir lieu, ces élections, plus tôt ou plus tard. Aujourd’hui, elles apparaissent étranges, presque déphasées. Il ne faudra donc pas sur interpréter les résultats. Quels qu’ils soient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens