Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 14:46













Selon le sondage OpinionWay, les Français sont à 56% contre l'idée d'un grand emprunt national, lancée par Nicolas Sarkozy lors du Congrès de Versailles. Un chiffre inquiétant quant au succès à venir de cette initiative.

 

Interrogés par OpinionWay sur le projet de Nicolas Sarkozy de lancer un « grand emprunt » pour financer les « priorités stratégiques » que s'apprête à définir le gouvernement, les Français ne se montrent guère convaincus de son opportunité.

 

56 % sont plutôt ou tout à fait opposés à cette initiative présidentielle. 42 % seulement s'y déclarent plutôt ou tout à fait favorables. Cette proportion grimpe à 78 % chez les électeurs de Nicolas Sarkozy, et elle atteint 41 % chez ceux de François Bayrou. Les sympathisants de Ségolène Royal sont hostiles à 81 % à l'idée d'un emprunt. 68 % des électeurs de Jean-Marie Le Pen partagent cette position. 

Ces chiffres sont d'autant plus préoccupants pour Nicolas Sarkozy que l'emprunt d'État est généralement considéré comme un outil politique plus qu'économique. Il est censé fédérer les Français autour d'objectifs promus au rang de priorités nationales.

 

Dans son discours devant le Congrès, à Versailles, Sarkozy a annoncé que ces priorités concerneraient les investissements pour l'avenir et qu'elles seraient définies à l'issue d'une négociation avec les partenaires sociaux qui devrait durer trois mois. C'est donc le temps imparti au chef de l'État pour rattraper ce mauvais démarrage.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens