Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 17:54













Elle n’a qu’une idée en tête : rebondir politiquement pour prouver à ses (nombreux) détracteurs qu’elle n’est pas finie. L’année a été rude pour Rachida Dati, délogée du ministère de la Justice sur demande expresse de Nicolas Sarkozy. Mais, après quelques semaines difficiles et un bon score aux élections européennes (29,6 % en Ile-de-France, en tandem avec Michel Barnier), l’ex-garde des Sceaux qui rentre ce matin 20 juillet d’un week-end prolongé à l’étranger avec sa fille Zohra s’est fixé un nouveau challenge : conquérir la mairie de Paris.

Un objectif à la mesure de la revanche qu’elle estime devoir prendre contre ceux, dit-elle, qui ont « joué contre elle », à commencer par certains conseillers de l’Elysée.

« Bien sûr, les municipales, ce n’est pas tout de suite, commente un élu de Paris, proche de la maire du VII e arrondissement. D’ici à 2014, date du scrutin, il peut se passer beaucoup de choses. Il n’empêche, Rachida ne pense qu’à ça. Elle est surmotivée et veut s’investir totalement dans le jeu parisien. » Il y a quelques jours, la toute nouvelle eurodéputée a téléphoné à François Fillon autre candidat potentiel à la mairie de Paris pour lui faire part de ses intentions. Le portable du Premier ministre était sur messagerie : « Cher François, je voulais te dire que la mairie m’intéresse beaucoup. Il y a de grandes chances que je me présente. D’autant que la dernière fois tu m’avais dit que tu n’étais pas partant. Discutons-en. » François Fillon lui aurait répondu par SMS, quelques instants plus tard, accusant réception de son message sur un ton amusé.

 

« Fillon, s’il se décide, a plus de chances »

 

Soucieuse de ne pas couper totalement les ponts avec l’Elysée, Rachida Dati prend bien soin de ne pas critiquer Nicolas Sarkozy. Si elle compte encore quelques ennemis au château, le chef de l’Etat, lui, a cessé de l’accabler et lui a même donné quelques signes d’encouragement. « Ça ne veut pas dire du tout qu’il l’adoubera pour Paris, tout ça est encore très loin, tempère un de ses proches. Fillon, s’il se décide, a plus de chances. » En tout cas, Dati compte bien parler de sa situation de vive voix au président : une rencontre entre eux est prévue prochainement.

Sur l’échiquier politique parisien, certains élus comme Philippe Goujon, président de la fédération UMP de Paris, imagine déjà un ticket Fillon-Dati face à la socialiste Anne Hidalgo, candidate déclarée à la succession de Bertrand Delanoë. Mais la maire du VIIe rêve d’être la numéro un. Et, pour défendre ses chances à fond, elle va s’impliquer directement ou indirectement dans toutes les élections intermédiaires qui se dérouleront à Paris d’ici à 2014, à commencer par les régionales de 2010.




Source : leparisien.fr  20-07-2009 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens