Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 16:00







bayrou-une-autre-politique.jpg




Le président du MoDem, qui présentait mercredi 13 janvier ses vœux à la presse, a critiqué «l'autosatisfaction» dont fait preuve Nicolas Sarkozy.

 


François Bayrou s'est lancé dans un véritable tour de France ces derniers jours. Il arrive d'Angoulême, de Marseille et de Lyon. Il devait être à Aix-en-Provence mercredi soir et sera à Angers ce soir. Sans compter un déplacement de quarante-huit heures en Martinique ce week-end, pour «prendre la tempéra­ture» après la victoire du non au référendum sur une autonomie accrue, qu'il a saluée. À chacun de ses déplacements, il intronise les têtes de liste pour les régionales et rencontre les militants.

 

Mais mercredi, lors de ses vœux à la presse, le président du MoDem a évité le sujet du mieux qu'il pouvait, arguant du fait que le lancement officiel de la campagne aurait lieu le 24 janvier à Paris. Il a re­connu que les régionales étaient «des échéances pas faciles pour des partis non installés». Pour le second tour, il a expliqué que le chef de l'État avait fait de ces élections un «référendum de soutien à sa politique», laissant entendre qu'il ne fera pas partie de ceux qui l'approuvent.

 

S'appuyant, comme les Verts la veille, sur une étude du centre d'études poli­tiques de Science-Po (Cevipof), soulignant la défiance accrue des Français à l'égard de la politique, François Bayrou a surtout souhaité que la démocratie «redevienne positive et crédible» et que l'opposition «propose des solutions concrètes et réalistes». Critiquant vivement «l'autosatisfaction» exprimée par Nicolas Sarkozy lors de ses vœux, «carrément malvenue» en période de crise, François Bayrou a donné à sa formation la mission de montrer qu'il existe «une autre politique possible, réaliste».

 

«L'autre politique dit la vérité au lieu de raconter des mensonges", a-t-il lancé. "L'autre politique rassemble les Français au lieu de les opposer. L'autre politique ne transige pas sur la justice.  » Sans vouloir développer ce point, car «tout le monde sait bien ce à quoi (il) pense  », Bayrou a en outre souligné que cette «autre politique» met aussi en cause «toute mainmise des affaires sur le pouvoir politique  ».

 

 

"Fier  de ses têtes de liste"

 

Dans des vœux aux allures de discours de politique générale, deux «priorités» ont été mises en avant : l'emploi et l'éducation. L'ancien ministre de l'Éducation nationale a ainsi prôné «un plan global de réévaluation de l'école». Sur le plan économique, le président du MoDem a dit croire que le peuple, «y compris aux régionales», pourra s'élever par son vote en faveur des plans de relocalisation. «Et ce n'est pas du protectionnisme», a précisé celui pour qui la «reconquête de l'outil de production» industrielle et agricole est «une question de vie ou de mort».

 

Interrogé sur la question qui divise la droite en ce moment, le droit de vote accordé aux étrangers, François Bayrou a rappelé qu'il s'était toujours dit «favo­rable» à ce droit pour les élections locales et pour les étrangers «présents depuis longtemps» en France. Mais mercredi, l'ancien candidat à la présidentielle a indiqué qu'il n'était «pas certain» que ce soit une bonne idée d'aborder ce sujet à l'ouverture d'une campagne électorale.

 

En revanche, Bayrou s'est montré très clair à propos du débat sur l'identité nationale. «Nous détestons , a-t-il dénoncé, les manœuvres et les manœuvriers qui, pour s'attacher des bataillons électoraux, cherchent à exciter ce qu'un peuple a de passions sombres, de peurs et de capacités de rejet.  »

 

«Nous aimons les racines différentes et la diversité des langues qui enrichissent un pays  », a indiqué François Bayrou, «fier» de ses têtes de liste issues de la ­diversité. Parmi celles-ci, Alain Dolium, d'origine antillaise, tête de liste en Ile-de-France. Il sait qu'une partie de son électorat sera partagée entre le vote MoDem et celui d'Europe Écologie. Pour l'instant, Dolium affûte encore ses arguments pour défendre une vision «équilibrée» du développement durable. Bayrou, lui, botte en touche au sujet de ses relations avec les Verts.

 

Vendredi, profitant de sa visite à Angers, Jean-Philippe Magnen, tête de liste Europe Écologie en Pays de la Loire, espère lui remettre une boussole «afin qu'il puisse symboliquement mieux se repérer sur l'échiquier politique».

 

 

Source : lefigaro.fr  14-01-2010





 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens