Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 18:00

daimler_double_six_50_landaulet_1926_101.jpg

 

 

Il est bien difficile d’imaginer aujourd’hui à quel point les premiers véhicules à moteur ont été mal reçus en Grande Bretagne. Alors qu’en France les premières courses automobiles étaient organisées de l’autre côté de la Manche les seules voitures qui circulaient le faisait sur la route, escortées par un homme à pied brandissant un large drapeau rouge afin d’avertir les personnes et les bêtes qu’une machine dangereuse arrivait !..

Avec une aussi stricte règlementation on explique facilement que F. R. Simms, détenteur du droit exclusif de construire des moteurs Daimler en Angleterre depuis 1891, n’en ait jamais rien fait. Il finira d’ailleurs par vendre ce droit inutilisé quelques années plus tard à Harry J. Lawson qui forme la « Daimler Motor Company » en 1896. La compagnie se cantonnera, très modestement, à l’importation de quelques véhicules européens. La demande en Grande Bretagne est très faible !..Mais après un an de fonctionnement Daimler Motor Co entreprend la construction de sa propre voiture. Un hybride d’un moteur allemand et d’un châssis très fortement inspiré de ce que fabrique le français Panhard & Levassor. Les British Daimlers deviennent rapidement populaires dans l’aristocratie britannique et en particulier dans la famille royale.

Cet engouement pour l’automobile fait rapidement évoluer les règlementations et du coup la demande ne cesse d’augmenter. Daimler va être obligé de diversifier sa production pour adapter ses produits à des budgets plus modestes mais c’est toujours sa clientèle royale qui lui procure le plus de fierté. Mais dans ce créneau un concurrent sérieux vient de se faire un nom : Rolls Royce. Et lorsque Rolls Royce dévoile en 1925 son nouveau modèle Phantom, Daimler comprend qu’il va lui falloir innover. Jusqu’à présent la base des motorisations tant cher Daimler que chez Rolls-Royce a été le 6 cylindres. Daimler décide d’attaquer un créneau plus original : le moteur V12. Appelé « Double Six » le projet est mené par l’ingénieur en chef de Daimler L.H. Pomeroy. Un développement qui va d’ailleurs être mené rondement puisque la production du Daimler Double Six commence en 1926. Elle se poursuivra jusqu’en 1936 et on pense que, durant cette période, 500 exemplaires furent fabriqués.

Le moteur V12 a été décliné en plusieurs variantes de cylindrées allant de 7136 cc pour le « Double Six 50 » jusqu’à 3477 cc pour le « Double Six 30 ». Le succès est assez rapide auprès du public le plus fortuné comme auprès des têtes couronnées. Le Roi d’Angleterre possède deux  limousines, Hussain de Jordanie achète un modèle découvrable de la marque.

Avec la déclinaison des moteurs, Daimler accentue également la déclinaison des châssis : de la voiture sportive au modèle de grand luxe plusieurs empattements sont disponibles.

Le modèle présenté est une Daimler Six 50 carrossée en landaulet limousine. La voiture est motorisée par le groupe le plus puissant de la marque le V12 de 7231 cc de cylindrée alimenté par deux carburateurs et développant une puissance maxi de 150 cv à 2480 t/mn. La vitesse maxi donnée par le constructeur est de 160 km/h.

Vendue en 1928 à Sir Frederick Stewart, un australien de Sidney la voiture recevra dans son pays la plaque d’immatriculation « 1 ». Après la deuxième guerre mondiale la voiture est vendue à un collectionneur américain et disparait jusque dans les années 80 où c’est un autre collectionneur, japonais cette fois, qui la rachète. Il entreprend en 2007 une restauration totale pour la remettre conforme à la définition d’origine. L’opération lui coutera 10 000 heures de travail. Elle sera présentée, en 2009, au Peeble Beach concours d’Elégance.

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_102.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_103.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_104.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_105.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_106.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_108.jpg

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_107.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_109.jpg

 

 

daimler_double_six_50_landaulet_1926_110.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens