Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 17:00

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_100.jpg

 

 

Louis Delage obtient un début de célébrité dans le milieu automobile lorsqu’en 1927 ses voitures, équipées d’un extraordinaire moteur de 8 cylindres en ligne, dominent le championnat du Monde des Grands Prix. Cette consécration lui donne l’opportunité de lancer une production de très luxueuses voitures qui sont présentées au Salon de l’Automobile de Paris en 1929. La « D8 » se pose alors en concurrentes des Rolls-Royce ou Hispano-Suiza.

Le moteur, dont la cylindrée de 4 litres est assez modeste par rapport à ses concurrents, développe une puissance maxi est de 102 cv à 3 500 t/mn mais il possède un atout considérable : il est très silencieux.

La D8 est proposée dans trois variantes d’empattement ce qui permet une grande liberté aux carrossiers. Le succès est immédiat, malgré la crise économique et malgré le prix très élevés des voitures commercialisées. Les artistes et les têtes couronnées achètent les Delage. En 1931 une variante plus sportive la D8 S (S pour « Spéciale ») complète la gamme. Elle est construite sur la base du châssis dont l’empattement est le plus court avec un moteur 8 cylindres à taux de compression plus élevé qui développe maintenant une puissance maxi de 120 cv à 3 800 t/mn. Ce modèle va inspirer les carrossiers les plus inventifs et va porter le prestige de  Delage sur un autre terrain que celui des circuits automobiles : les Concours d’Elégance. Dans le début des années 30 la firme remporte pratiquement tous les plus prestigieux concours en France.

Mais Louis Delage ne résiste pas à l’attrait des circuits de compétition. Il prépare des voitures spécialement pour les courses d’endurance très en vogue : les 7 000 kilomètres du circuit des capitales (Parsi, Madrid, Monte-Carlo, Rome, Vienne, Berlin, Paris) sont bouclés en tout juste 7 jours. Une D8 S  équipée d’un 8 cylindres de 170 cv bat six record du monde d’endurance et établit un record de vitesse : 189,588 km/h de moyenne sur trois heures.

Mais la crise économique des années 30 aura pourtant raison des ambitions de Louis Delage. La clientèle potentielle des prestigieuses et couteuses D8 est tout de même limitée. Durant les 6 années de production du modèle D8, entre 1929 et 1934, 2 001 exemplaires furent vendus dont 99 pour la variante D8 S. Delage tente de lancer des versions avec motorisation plus modeste mais il ne parviendra pas à enrayer la chute des ventes. La Société Delage sera reprise par Delahaye.

Le modèle D8 S présenté a été réalisé par le carrossier parisien de Villars très réputé pour la qualité de ses véhicules. Il ne produit, en effet, que 25 véhicules par an. En 1933 il créé, sur la base d’un châssis D8 S, ce fabuleux roadster qui sera la vedette du Salon de l’Automobile de Paris en 1933. Le propriétaire Aurello Leroux, fils du Premier Ministre espagnol de l’époque, n’a pas regardé au prix. Il parcourt la Cote d’Azur au volant de sa luxueuse voiture, fréquente les Concours d’Elégance puis, en 1935, la revend à un riche espagnol qui la conservera à Madrid. Dans les années 1950 la  Delage D8 S  réapparait au « Gran Hotel Velasquez » où elle est prêtée aux clients de marque. Puis elle disparait à nouveau jusqu’aux enchères RM de Monterey en août 2007 où elle est mise en vente restaurée dans son état d’origine. Le nouveau propriétaire l’emporte pour 3 740 000 Dollars. En août 2010 le roadster de Delage-de Villars est proclamée « best of show » au prestigieux concours d’élégance de Peeble Beach

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_101.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_102.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_103.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_104.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_105.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_106.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_107.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_108.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_109.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_110.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_111.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_112.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_113.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_114.jpg

 

 

 

delage_d8_s_de_villars_cabriolet_1933_115.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens