Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 18:30

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_101.jpg

 

La Ferrari 250 GT California Spyder est présentée par la marque comme Ferrari 250 « Granturismo Spyder California » ou simplement Ferrari 250 « California ». Son nom a pour origine le fait qu’elle ait été d’abord conçue pour le marché américain. Dessinée par Pinin Farina et carrossée par la Carrozzeria Scaglietti, elle est « assurément l'une des plus belles Ferrari et l'un des plus beaux cabriolets de l'histoire de l'automobile ».

La 250 GT California Spyder est une déclinaison cabriolet de la berlinette contemporaine, le terme spyder désignant en italien tous les cabriolets. Propulsée par le traditionnel moteur V12 Ferrari à 60° et 24 soupapes de cylindrée 2 953 cm3, implanté en position longitudinale avant, elle sera produite à une centaine d'exemplaires, répartis à peu près équitablement entre une version châssis long (LWB pour long wheel base de 1958 à 1960) et une version châssis court (SWB pour short wheel base de 1960 à 1962).

Les performances sont bien sur bien au delà de l’ordinaire : puissance maximale 240 cv, ce qui, pour un poids très légèrement supérieur à 1 000 kg donne une vitesse maxi de 250 km/h et un 0-100 km/h en 6,5 secondes.

La voiture est aujourd’hui très recherchée par les collectionneurs du monde entier et par les passionnés de Ferrari qui sont nombreux. Le 18 mai 2008, une Ferrari 250 GT California Spyder SWB bleu nuit s'est vendue, lors des enchères « Ferrari Leggenda e Passione », organisées par Sotheby's, à un prix « record » de 7 040 000 euros, devenant ainsi l'une des automobiles les plus chères de l'histoire. Mais cette enchère a été très largement dépassée depuis pour d’autres modèles Ferrari.

Bon nombre des California Spyder participeront à de nombreuses compétitions en Sport-Prototypes, et en remportent certaines, à l'image des 12 heures de Sebring en 1959  et en 1960. Pilotée par Bob Grossman et Fernand Tavano, la California Spyder de l'équipe NART se classe également cinquième aux 24 Heures du Mans 1959.

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_102.jpg

 

 

Lors du Salon de l'automobile de Genève de 1960, la 250 GT California Spyder — jusqu'alors produite sur le châssis long de la Ferrari 250 GT Berlinetta « Tour de France », dont l'empattement atteint 2,60 m — est remplacée par une version châssis court avec un empattement réduit à 2,40 m, à l'image du traitement récemment reçu par la berlinette sur laquelle elle est basée. Cette réduction témoigne de la volonté de Ferrari d'améliorer les performances de l'automobile et notamment la vitesse de passage en courbe.

Le dessin de la California, considéré comme l'un des plus réussis de l'histoire de l'automobile, est signé de la main de Pinin Farina. Très proche esthétiquement de la luxueuse Ferrari 250 GT Cabriolet Pinin Farina Série I, cabriolet apparu et produit la même année, la California est néanmoins plus « élancée »; a une ligne de carrosserie fluide s'étirant des feux avant au galbe des ailes est associée l'agressivité de la calandre en « gueule de requin ».

Construite sur la base de la berlinette, elle en reprend la plupart des aspects esthétiquement, et notamment le « décrochement de hanches » devant les roues arrière. L'inclinaison du pare-brise est en revanche plus importante puisqu'il s'agit d'un cabriolet.

Montée à la main, la 250 GT California Spyder est carrossée par la Carrozzeria Scaglietti dans ses ateliers de Modène, comme la plupart des modèles de compétition Ferrari de l'époque. Bien qu'il eut été plus simple que Pinin Farina carrosse également ce nouveau cabriolet, ce dernier est trop occupé pour en assurer la production.

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_103.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_105.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_106.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_107.jpg 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_108.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_109.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_110.jpg 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_111.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_112.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_114.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_115.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_116.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_117.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_118.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_119.jpg

 

 

ferrari_250_gt_lwb_california_spider_1959_120.jpg

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens