Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 18:00

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_101.jpg

 

Au début des années cinquante, Maserati est au firmament des marques engagées en course en particulier avec  sa 250 F sacrée championne du monde avec, à son volant, le pilote mythique Juan Manuel Fangio. La barquette A6GCS, réalisée par Fantuzzi,  remporte de nombreux succès en compétition entre 1953 et 1955. Ce sont ces nombreux succès qui vont décider Maserati à extrapoler, sur le même châssis, une « berlinetta ». Ce sera l’ A6GCS/53 Pinin Farina. Deux autres versions spéciales seront également dérivées de la barquette A6GCS, les spiders réalisés par Vignale et Frua.

L’initiative de la berlinette revient à Guglielmo Dei, le concessionnaire Maserati bien connu de Rome, par ailleurs patron de la célèbre Scuderia Centro-Sud. Il souhaite une version fermée de l’A6GCS, qui serait en même temps plus confortable par mauvais temps et assez élégante pour participer avec succès aux concours d’élégance qui fleurissent en cette période.

C’est Pinin Farina, le carrossier attitré de Ferrari, qui est choisi pour dessiner et construire la voiture. Le résultat est éblouissant. C’est à l’évidence l’une des plus belles berlinettes de l’époque avec l’A6G/54 de Zagato et la Ferrari 250 GT châssis court. Comme ces deux dernières, elle possède le rare privilège d’être en même temps une voiture de course sophistiquée et un chef-d’œuvre du design.

Le capot ouvert, on ne peut qu’être saisi par la splendeur du six cylindres en ligne double arbre et double allumage installé en position longitudinale. Avec une cylindrée de 1,986 cc et alimenté par trois carburateurs Weber double corps 40 DCO3, il développe une puissance maxi de 170 cv à 7 300 t/mn.

La mécanique est pratiquement identique à celle du spider. Le châssis tubulaire en acier a été légèrement renforcé et les dimensions sont un peu supérieures. Le train avant est à double triangle avec ressorts hélicoïdaux, amortisseurs hydrauliques Houdaille et barre anti-roulis. A l’arrière pont rigide avec ressorts à lames et amortisseurs hydrauliques Houdaille.

Le premier exemplaire sort des ateliers turinois de Pinin Farina à la fin de l’année 1953 et un second suit quelques semaines plus tard. Il sera présenté au salon de l’Automobile de Turin où il fera grande impression. Dès la fin du salon l’A6GCS/53 Pinin Farina berlinetta est engagée dans la célèbre course des « Mille Miglia » où elle ne parviendra pas à rejoindre l’arrivée. La première voiture produite est également engagée en course lors du « Giro di Sicilia » où elle va être accidentée. Deux nouveaux exemplaires sont construits en 1954. C’est le troisième qui va être exposé au salon de l’Automobile de Paris à la fin de l’année 1954. Commandée par Guglielmo Dei, elle reçoit une livrée rouge avec une bande blanche disposée au milieu de la carrosserie

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_102.jpg

 

L’année suivante, la berlinette est acquise par le comte Magi Diligenti, qui la fait repeindre en blanc : c’est ainsi qu’elle se présente aux Mille Milles de 1955 (n° de dossard 643). Plus tard, elle sera équipée du moteur de 190 ch de l’A6GCM Formule 2.

Dans les années soixante, l’A6GCS Pinin Farina prend le chemin des Etats-Unis. On la retrouve dans le milieu de la décennie 70 chez Stan Nowak, après quoi elle est vendue à un célèbre collectionneur italien. Au terme d’une vie sédentaire de plusieurs années au sein de cette collection, elle est cédée dans les années 90 à un collectionneur de Californie. Ce dernier la restaure pour lui offrir l’état irréprochable où elle se trouve actuellement.

Les trois autres exemplaires de la berlinette (châssis n°2056, 2057 et 2060) ont perdu leur authenticité en raison d’accidents et de changements de carrosserie — ainsi 2056 a été transformée en spider par Fiandri pour la Scuderia Centro-Sud. La voiture présentée est donc la seule A6GCS Pinin Farina berlinetta à être parvenue jusqu’à nous dans sa configuration d'origine. Elle a participé au Concorso d’Eleganza Villa d’Este de mai 2014 où la plupart des photos ont été prises.

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_103.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_104.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_105-copie-1.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_106.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_109.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_110.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_111.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_112.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_113.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_114.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_116.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_117.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_118.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_119.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_120.jpg

 

 

maserati_a6g_cs_pinin_farina_berlinetta_1953_121.jpg

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens