Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 18:00

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_201.jpg

 

Au Salon International de l’Automobile de Genève 2014 c’est une ère nouvelle qui s’ouvre pour Automobili Lamborghini : la nouvelle Lamborghini Huracan qui trône sur le stand n’est pas seulement la remplaçante de la superstar Gallardo, mais elle se veut aussi être une nouvelle référence dans le segment des voitures de sport luxueuses. Avec son style unique d’une très grande pureté, ses innovations technologiques et ses qualités dynamiques, la Huracan élève le niveau de l’offre dans la voiture de sport. Elle combine tout à la fois des performances exceptionnelles, une facilité de conduite inédite et un luxe de finition sans pareil.

Avec un volume total de 14 022 voitures produites, la Lamborghini Gallardo est bien le modèle de la marque qui a recueilli le plus de succès tout au long de ses dix années de production. Sa remplaçante, la Huracan, comme la Gallardo et la plupart des modèles Lamborghini, tire son nom du monde de la tauromachie. Le tauro Huracan appartenant au Comte de la Patilla était connu pour son grand courage et son sens inné de l’attaque. Il participe au combat à Allicante en août 1879 montrant en cette occasion son caractère et sa combativité ce qui le fait entrer dans la légende de la tauromachie.

Même si la dernière née de Lamborghini a, dans son style, toutes les caractéristiques développées sur les modèles précédents et, en tout premier lieu, l’agressivité qui a toujours caractérisé les coupés de la marque on constate un changement très net. Les angles ont été arrondis, les formes ont par ailleurs été travaillées pour accentuer la largeur et inspirer la stabilité. La face avant arbore des feux horizontaux et, grâce à de nombreux passages en soufflerie, l'arrière épuré se passe d'aileron, sans crainte pour la tenue de cap. Depuis son entrée dans le giron d'Audi en 1998, Lamborghini connaît une forte croissance à l'exportation. Les États-Unis absorbent à eux seuls 40 % de sa production. Autant dire que les desiderata de la clientèle américaine sont devenus une priorité. Aussi, à l'heure de concevoir la remplaçante de la Gallardo, la marque cinquantenaire a-t-elle opté pour une rupture à la fois esthétique et philosophique.

Contrairement à celles en élytre d'une Aventador, les portes de l'Huracan s'ouvrent de façon classique. Avec des aérateurs de forme hexagonale rappelant la Marzal de 1967, et des inserts en cuir, le LP 610-4 fleure bon les seventies. En revanche, son volant intégrant les commandes de clignotants (façon moto), d'appel de phares et d'essuie-glaces, autant qu'une instrumentation totalement digitale, nous projettent au contraire dans un univers futuriste. Lamborghini grille au passage la politesse à Audi avec un écran personnalisable sur lequel on peut faire apparaître la navigation en grand format, comme dans le prochain coupé TT.

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_202.jpg

 

Techniquement, la Huracan LP 610-4, coupé deux places à moteur central arrière bénéficie pleinement de son appartenance au puissant groupe Volkswagen. Il repose sur un châssis mariant aluminium et fibre de carbone, qu'il partagera avec la prochaine génération de coupé Audi R8. Comme son nom l'indique, son monumental V10 à 90° de 5 207 cc de cylindrée développe désormais une puissance maxi de 610 ch à 8 250 t/mn. Il bénéficie aussi d'une double injection, directe et indirecte, déjà vue sur la Golf GTI. Il est aussi couplé avec une boîte double embrayage à 7 rapports Oerlikon Graziano, semblable à celle du coupé R8. Jusqu'à présent, Lamborghini avait toujours été réfractaire à ce type de transmission qui gomme un peu les sensations. Mais l'influente clientèle américaine, sensible à l'onctuosité d'une boîte automatique, l'a manifestement emporté.

Le V10 Lamborghini, un moteur «longue-course», impressionne plus par la vigueur de son couple à bas régime, - 420 Nm sont disponibles dès 1.000 tr/min -, que par la vivacité de ses montées en régime. Il arrache le bitume sans s'emballer. La puissance paraît d'autant plus maîtrisée que la boîte double embrayage a tendance à lisser les accélérations. Cette belle efficacité provient aussi d'une transmission intégrale évoluée dans laquelle le visco-coupleur est remplacé par un embrayage piloté. Une répartition de couple privilégiant à la base les roues arrière (30/70 %) n'empêche pas l'apparition d'un léger sous-virage à la limite qui peut s'avérer frustrant sur circuit mais rassurant sur route. Pour étendre le registre du coupé Huracan, Lamborghini propose l'option amortissement piloté «magnéto-rheological» (2 400 euros) ainsi que la direction active Lamborghini Dynamic Steering (LDS) (1 700 euros) dont la démultiplication varie en fonction de la vitesse et des trois modes de conduite: « Strada », « Sport » et « Corsa ». Le coupé sera ainsi plus affûté pour la conduite sportive et, avec des freins en céramique en série, prêt à tâter du circuit pour ceux qui le souhaiterait.

Côté performances, le coupé Huracan LP 610-4 éclipse la Gallardo LP 560-4. Malgré un poids en hausse d'une trentaine de kilos, il expédie le 0 à 100 km/h en seulement 3,2 secondes et une vitesse maxi donnée à 325 km/heure. Dans le même temps, un châssis plus rigide conjugué à une électronique de pointe facilitent son pilotage. En mode « Strada », le pur-sang se fait aussi docile qu'une voiture ordinaire. Reste que la haute technologie à l'origine de ces progrès se traduit par une inflation du tarif, qui franchit désormais la barre des 200 000 euros.

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_203.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_204.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_205.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_206.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_207.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_208.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_209.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_210.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_211.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_212.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_213.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_214.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_215.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_216.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_217.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_218.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_219.jpg

 

 

lamborghini_huracan_lp610-4_lb724_2014_220.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens