Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 19:00

cadillac_452a_pininfarina_roadster_1931_101-copie-1.jpg

 

Encore aujourd’hui la qualité et la « classe » d’une voiture sont souvent jugés au nombre de cylindres de son moteur. Cette notion était encore plus vraie dans les années 30 durant lesquelles la course à la cylindrée a été de mise.  A partir de 1920, plusieurs constructeurs automobiles avaient dans leur gamme des moteurs V12 et la seule limite que l’on connaissait à ces gros moteurs multicylindres était la rigidité des arbres à cames.

A la fin des années 20, trois constructeurs américains se lancent dans l’étude de moteurs V16 pour défier leurs concurrents : Cadillac, Marmon et Peerless. Les cylindrées sont souvent supérieures à 7 litres et les difficultés rencontrées sont souvent au-delà de ce que les ingénieurs avaient imaginé !..

Ce sont les ingénieurs de Cadillac qui, les premiers, vont achever la mise au point de leur moteur en janvier 1930. Le moteur a été construit à partir de deux blocs d’un V8 récemment développé pour une nouvelle Buick. Moteur en acier, implanté longitudinalement à l’avant du modèle Cadillac 452 V16. La cylindrée est de 7,412 litres. Alimenté par deux carburateurs Cadillac le moteur développe une puissance maxi qui parait aujourd’hui bien modeste : 175 cv à 3 400 t/mn. Le couple lui, est surabondant : 432 Nm à 1 700 t/mn.

Le châssis de cette  nouvelle Cadillac est dérivé de la série précédente Model 51. Un châssis très lourd, équipé d’un moteur très lourd, lui aussi, conduira Cadillac à mettre sur tous ses modèles V16 une assistance au freinage hydraulique sur les 4 roues. La voiture qui a un empattement de 3 760 mm et une longueur totale de 5 730 mm pèse en effet environ 2 800 kg !..

Côté carrosserie, la marque à plutôt l’habitude de construire des modèles complets et non des châssis roulants comme le font beaucoup de ses concurrents. Elle dispose, en interne du groupe Général Motors, de deux carrossiers attitrés que sont Fleetwood et Fisher et la plupart des modèles sortiront des ateliers de ces deux carrossiers.

Avec ses nouveaux modèles V16, Cadillac produit le plus cher de ses modèles jamais réalisé. Et pourtant, le succès est considérable. Durant les sept premiers mois de 1930, 2000 voitures sont commandées. Mais le marché est vite saturé et les ventes chutent très rapidement faisant dire au patron de Cadillac qu’il faudrait maintenant dix ans pour doubler les ventes déjà réalisées. Les causes de cette chute sont multiples : la dépression économique qui s’annonce déjà, la sortie d’un modèle V12, moins cher, chez Cadillac.  La marque ne renoncera pourtant pas à son V16. Elle continuera les développements et sortira un tout nouveau moteur en 1938.

Dans ces 2 000 voitures vendues au début de 1931 on ne compte pas moins de 70 variantes de carrosseries. Ces voitures sont encore, à ce jour, considérées comme les plus prestigieuses des voitures américaines. En plus de ces 2 000 véhicules, Cadillac a réalisé 21 châssis roulants destinés à des carrossiers étrangers. L’un de ces carrossiers est le turinois Pinin Farina qui commence à peine à se faire connaitre au-delà des frontières italiennes. L’un des châssis est expédié à Turin pour une commande du Maharaja de Orchha en Inde qui souhaite acquérir une voiture puissante pour chasser le tigre !.. On choisi donc la configuration « roadster » avec un « rumble seat » légèrement surélevé à l’arrière afin de donner au jeune maharaja une vision à près de 360°. La voiture, modèle unique, est livrée en Inde vers la fin de l’année 1931. Elle va rester dans la famille du Maharaja pendant près de 30 ans et sera vendue en 1960 à un collectionneur américain. Celui-ci va la restaurer dans son état d’origine et la présenter au « Pebble Beach Concours d’Elégance » de 2005 au cours duquel le carrossier Pinin Farina célébrait son 75 ème anniversaire. 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_102.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_103.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_104.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_0105.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_106.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_107.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_108.jpg

 

 

cadillac_452a-v16_pininfarina_roadster_1931_109.jpg

 

 

cadillac_452a_v16_pininfarina_roadster_1931_110.JPG

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens