Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 19:00

talbot_av_105_james_young_4-seater_sport_tourer_1933_101.jpg

 

La « Brritish Talbot Company » est fondée en 1903 par Charles Chetwynd, Président du British Automobile Commercial Syndicate et vingtième comte de Shrewsbury and Talbot,  et Adolphe Clément avec pour principal objectif l’assemblage et la vente des voitures françaises Clément-Bayard. Elle commercialise ces voitures importées sous la marque Clément-Talbot et assemble également ses propres modèles qu’elle dénomme Talbots.

Les affaires son difficiles, la concurrence est très sévère aussi, en 1919, au sortir de la guerre, la firme est rachetée par la filiale anglaise du constructeur automobile français Darracq pour former la « Clément-Talbot-Darracq Ltd ». La nouvelle société va alors acheter le britannique Sunbeam et devenir la « Sunbeam-Talbot-Darracq Motors Ltd »

Dès 1921, la marque qui doit se faire connaitre s'engage en compétition. Jusqu'en 1925, la Talbot-Darracq 1500 à moteur huit cylindres et à double arbre à cames en tête va remporter à plusieurs reprises la Coupe Internationale des voiturettes au Mans et les 200 Miles de Brooklands.  Deux ans plus tard, en 1927, la marque abandonne, très provisoirement, la compétition pour se consacrer entièrement aux voitures particulières et bon nombre d’innovations techniques sont mises au point. Au salon de l’Automobile de Paris de 1932 apparaissent les trains avant à roues indépendantes. Une solution généralisée sur les voitures de production l’année suivante.

Entre temps, Talbot est revenu sur les circuits. Le suisse Georges Roesch, ingénieur en chef a développé des voitures performantes qui vont remporter de nombreux succès en compétition et améliorer l’image de la marque. D’abord avec la Talbot 90 équipé d’un moteur délivrant 93 cv et dotée d’une vitesse de pointe qui lui permettra de battre ses plus sérieux concurrents tels Bentley et sa « Speed Six » ou Mercedes-Benz et sa « SSK » suralimentée. Lors des 24 Heures du Mans 1930, les Talbot 90 terminent aux troisième et quatrième places..

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sport_tourer_1933_102.jpg

 

Mais Georges Roesch, encouragé par ces succès va perfectionner le six cylindres en ligne de Talbot en augmentant la cylindrée, afin d’engager les voitures dans la classe des trois litres. La première de ces voitures est engagée au début de l’année 1931 par la firme anglaise Fox & Nicolls pour aborder les compétitions d’endurance et de rallyes. Il s’agit de la 3 litre Talbot 105 devenue célèbre depuis. Dotée d’une carrosserie en aluminium, souvent peinte en vert pomme, équipée de petites ailes de deux roues, la voiture n’a pas un style éblouissant. Le châssis n’est qu’une extrapolation du châssis de l’ancienne Talbot 90 avec quelques éléments supplémentaires destinés à améliorer la rigidité.

La plus grande innovation sur cette voiture est bien évidemment le moteur : 2969 cc de cylindrée  alimenté par un carburateur Zénith il délivre une puissance maxi de 120 cv à 4800 t/mn. Le moteur est accouplé à une boite de vitesses manuelle à quatre rapports.

Durant cette période, la Talbot 105 glane des succès et donne un nouvel essor à la marque Talbot qui va devenir l’élément le plus rentable du consortium Sunbeam-Talbot-Darracq. La Talbot 105, tous styles confondus, sera vendue en 330 exemplaires. Malgré une nouvelle campagne à succès avec le nouveau Type 110, Talbot devra cependant fermer ses portes en 1938.

La voiture présentée ici est due au carrossier James Young qui a largement contribué au succès commercial de la Talbot 105.

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sport_tourer_19-copie-1.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_104.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_105.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_106.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_107.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_108.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_109.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_112.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_111.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_113.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_114.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_115.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_116.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_118.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_119.JPG

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_117.jpg

 

 

talbot_av_105_james_young_4-seater_sports_tourer_1933_120.jpg

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens