Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 12:00

pontiac_bonneville_convertible_1957_101.jpg

 

L’histoire de Pontiac en automobile remonte en fait à 1893, et à la fondation par Edward M. Murphy de la « Pontiac Buggy Company », une société qui vient tardivement à la construction de voitures à cheval… La société est justement implantée dans la ville de Pontiac, dans l’état du  Michigan, et qui tire son nom de celui d’un chef Indien de la tribu des Ottawa. Un chef qui a mené une rébellion de 1763 à 1766 contre l’occupation Britannique.

En 1907, Murphy s’associe à Alanson P. Brush pour fonder la « Oakland Motor Car Company », basée, elle aussi, dans la ville de Pontiac. En 1909, la firme entre dans le giron d’un GM naissant, en deux étapes. Au début de l’année, Brush cède la moitié du capital à William C. Durant, mais suite à son décès quelques mois plus tard, GM rachète finalement la totalité de la marque. Après l’introduction en 1916 d’un modèle V8, les ventes décollent en 1917 avec la Model 38 dotée d’un six cylindres en ligne. Mais après 1920, les ventes stagnent, en particulier en raison de problèmes de qualité.

A cette époque, GM souhaite combler les vides dans sa gamme. En effet, l’écart est jugé trop important en termes de prix dans l’échelle des marques Chevrolet, Oakland, Oldsmobile, Buick et Cadillac. Il est donc décidé de créer quatre marques, qualifiées de « compagnons » pour Oakland, Oldsmobile, Buick et Cadillac. Ainsi, Cadillac propose LaSalle qui vient prendre place au dessus de Buick, qui ajoute pour sa part Marquette au dessus d’Oldsmobile, dont la marque Viking vient prendre place au dessus d’Oakland. La marque compagnon d’Oakland sera justement Pontiac, et sera au final la seule à survivre au-delà de 1940.

La première Pontiac, surnommée Chief of the Sixes (Chef des Six – cylindres), arbore fièrement une tête de chef indien au bout de son capot.  Il s’agit d’un modèle à empattement plus court que celui des Oakland, mais qui adopte un moteur à 6 cylindres en ligne, sur un segment de prix où les concurrents en proposent en général 4. Le succès est au rendez-vous, et dès la première année, il se vend plus de Pontiac que d’Oakland, et l’écart ne cesse de s’accroître. En 1930, les ventes d’Oakland sont de 25.000 voitures, alors qu’elles étaient de plus de 35.000 dix ans plus tôt. La même année, les ventes de Pontiac sont déjà au dessus des 200.000 voitures. En 1930 et 1931, dernière vaine tentative, Oakland propose uniquement des moteurs V8, à des tarifs habituellement pratiqués pour des 6 cylindres chez les concurrents. En 1932, GM met fin à la marque Oakland et la société devient la Pontiac Motor Company, reprenant sous sa propre marque les modèles V8 …

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_102.jpg

 

Lorsqu’elle est présentée le 11 janvier 1957, la Pontiac Bonneville est la plus rapide des Pontiac jamais construites. Elle affiche fièrement ses performances : 0 à 60 mph en 8,1 secondes !..Ceci grace à un V8 à injection de 6,1 litres de cylindrée qui développe une puissance maxi de 300 cv. Son tarif la positionne directement face à la gamme Cadillac. Au cours de l’année 1957 seuls 630 exemplaires seront produits ce qui fait de cette voiture une des plus rares de toute la gamme Pontiac. Chaque concessionnaire américain ne recevra qu’une seule voiture à vendre !..

En 1958, plusieurs équipements dont l’injection passent en option pour abaisser le prix. Et l’année suivante la Bonneville accède au statut de modèle à part entière, et des versions berline, break et coupé complètent le cabriolet proposé jusqu’alors. Avec ce modèle, la marque inaugure plusieurs de ses spécificités, outre son nouveau logo : la calandre en deux parties (qui n’est donc pas sur les modèles qui suivront une copie de BMW…) et le concept de voies larges. Une modification technique qui sera un argument commercial largement utilisé, et non usurpé puisque les Pontiac « Wide Track » étaient considérées à l’époque comme les plus agiles des modèles full-size.

La Bonneville a représenté le haut de la gamme Pontiac de 1957 à 2005, soit 48 ans de bons et loyaux services effectués par neuf générations successives. En fait, seule la Corvette aura connu une durée de vie supérieure au sein du groupe GM…

Fin 2010, la marque Pontiac sera définitivement enterrée, refermant le livre d’un peu plus de 80 ans d’histoire. Une histoire qui connut son apogée dans les années 50 et 60, devenant l’une des marques phare de GM, et qui fut émaillée de quelques modèles marquants.

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_103.jpg 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_104.jpg

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_105.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_106.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_107.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_110a.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_108.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_109.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_110.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_111.jpg

 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_112.jpg 

 

pontiac_bonneville_convertible_1957_113.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Xav 01/12/2013 12:07

Merci Jean Pierre pour cet article. Bon dimanche.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens