Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 18:00

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_101.jpg

 

Bien que la 250 Europa GT porte presque le même nom que la 250 Europa qu’elle remplace les deux voitures sont cependant bien différentes. Par ailleurs, la sortie de ce nouveau modèle GT représente un tournant pour la marque Ferrari : les « 250 » ne seront plus seulement des voitures de tourisme mais une version compétition est mise à l’étude et sera engagée dans les courses internationales.

La 250 Europa GT n’est surement pas la plus connue des voitures construites par Ferrari mais c’est très certainement celle qui, dans sa catégorie, a le plus largement dominé les courses GT pendant prés d’une décade et contribué à la renommée de la marque italienne..

Présentée au Salon de l’Automobile de Paris en 1955 la première 250 Europa GT ressemble beaucoup à la 250 Europa dévoilée deux ans plus tôt. Pourtant sous la carrosserie de Pinin Farina presque tout a été changé. Le plus important changement est bien évidemment le moteur : le 12 cylindres dit « bloc long » conçu par l’ingénieur Lampredi qui était au cœur de la 250 Europa a été remplacé par le moteur V12 « bloc court » du motoriste Colombo. Ces deux moteurs ont tous deux une cylindrée de l’ordre de trois litres et tous deux douze cylindres mais les ressemblances s’arrêtent là.

Le moteur V12 de Gioacchino Colombo a été conçu dans une version de 1,5 litre de cylindrée, le plus petit V12 Ferrari de l’histoire, pour équiper le modèle 125S de Ferrari en 1947. Puis est apparue une évolution à 2 litres victorieuse au Mille Miglia de 1948, et que Luigi Chinetti allait mener à un doublé de victoires en 1949 : Les 24 Heures du Mans et les 24 Heures de Spa Francorchamps. Ferrari remporte également les Mille Miglia cette année là. Mais c'est la version trois litres qui allait entrer dans l'histoire par une incroyable série de victoires en Grand Tourisme (neuf victoires consécutives au Tour de France) et en Endurance (victoire au Mans en 1960, 61 et 63).

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_1022.jpg

 

La Ferrari 250 Europa GT est la toute première des 250 GT construite (précédée des 250MM et des 250 Europa sur châssis de 2800mm au lieu de 2600mm, mais qui ne sont pas des "GT"). Il s'agit d'un Coupé Pinin Farina qui fut exposée au Salon de Paris 1955 avant de terminer troisième au général au Tour de France 1956 avec Olivier Gendebien.

Le moteur type 112, V12 à 60° de 2953 cc de cylindrée Est implanté longitudinalement à l’avant. Alimenté par trois carburateurs Wéber il développe une puissance maxi de 230 cv à 7000 t/mn.

Au total, 34 exemplaires de la 250 Europa GT furent construites dont la grande majorité étaient des voitures de tourisme carrossée en coupé par Pinin Farina. Huit voitures de compétition ont été construites et les quatre premières d’entres elles reçurent la carrosserie berlinetta des 250 MM due à Pinin Farina.

Celle qui est présentée ici (châssis 0425GT) est l’exception. Présentée au Salon de l’Automobile de Genève en 1956, c’est l’une des dernière 250 Europa GT fabriquée et la seule carrossée par Scaglietti. Initialement réalisée comme une voiture d’exposition elle sera plutôt utilisée comme le prototype de la « 14 Louve » 250 GT compétizione. A la suite de son exposition à Genève, elle est vendue à un fidèle client de Ferrari Enrico Wax vitale.

Avant la fin des années 50 la 250 Europa GT  est vendue aux Etats-Unis où me modèle unique de Ferrari passe dans plusieurs mains. Elle est enfin acquise par le propriétaire actuel dans le courant des années 2000. Il fait procéder à une restauration complète afin de présenter la voiture au prestigieux concours d’élégance de Peeble Beach où il remporte, en 2013, le trophée de « Best in Class ».

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_103.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_104.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_105.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_106.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_107.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_108.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_109.jpg 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_111.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_112.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_113.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_114.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_116.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_118.jpg

 

 

ferrari_250_europa_gt_scaglietti_berlinetta_1956_117.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens