Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 18:00

jaguar_xkss_1957_101.jpg

 

Vingt ans après que Bentley ait dominé la mythique course du Mans, un autre constructeur britannique relève le défi : Jaguar. Le responsable du développement de la première voiture de compétition de Jaguar de l’après guerre est un ancien « Bentley boy » : Walter Hassan. Il connait parfaitement son sujet et possède, en même temps, la compétence et la passion. La première version de cette sportive dotée d’une carrosserie entièrement réalisée en alliage léger, la jaguar XK 120 remporte quelques succès en course. Un bon départ qui encourage Walter Hassan et le fondateur de Jaguar, William Lyons, à poursuivre leurs efforts avec un objectif clairement défini : remporter les « 24 Heures du Mans ». La production d’un modèle de compétition sur la base de la XK120 est décidée.

La XK 120C, avec C pour compétition, ou Type C est présentée au public lors des tests de la course du Mans en 1951. Elle est motorisée par le six cylindres en ligne XK qui équipe le modèle de production mais le châssis a été complètement revu pour l’alléger et le moteur est alimenté par trois carburateurs Weber qui donnent une puissance maxi de 210 cv. Trois Type C sont engagées lors de la course. Deux ne parviendront pas à l’arrivée mais la troisième remporte la course et, pour Jaguar, ce premier essai est un coup de maitre !..

Lors de la compétition de 1952, Jaguar engage des voitures plus expérimentales et dont les tests n’ont pas pu se terminer à temps. L’élément le plus visible est le porte à faux arrière qui a été allongé. Pour des problèmes de surchauffe, aucune des voitures engagées ne pourra terminer la course. Une leçon d’humilité pour le team Jaguar qui, en 1953 ne prend plus aucun risque. Les types C engagées sont les premières voitures de courses à être équipées de freins à disques mais l’expérimentation a été faite avec application. Un avantage certain puisque l’équipe de Coventry remporte à nouveau la course.

Alors même que se préparait la compétition, Jaguar était déjà en train de mettre au point une toute nouvelle voiture pour confirmer sa suprématie dans les épreuves d’endurance. Au printemps de l’année 1954 la nouvelle voiture fait ses premiers tours de piste. Elle n’a pas encore de nom officiel mais on l’appelle Jaguar Type C MkII ou Jaguar Type D. C’est la première Jaguar à être construite sur la base d’une carrosserie monocoque. Attaché à la carrosserie un berceau avant supporte le moteur et le train avant.

jaguar_xkss_1957_102.jpg

 

Quatre voitures sont engagées au « 24 Heures du Mans » 1954. Elles seront performantes mais pas suffisamment pour battre la Ferrari 4,9 litres de Gonzales/Trintignant. L’année suivante Jaguar retourne au Mans avec une voiture modifiée notamment avec un moteur équipé de soupapes plus dimensionnées. La compétition est rude car Mercedes-Benz a engagé des SLR bourrées de technologie. Mais la course est endeuillée par un terrible accident au cours duquel une Mercedes est projetée dans la foule des spectateurs faisant une douzaine de victimes. Mercedes retire aussitôt ses SLR et Jaguar remporte sa troisième victoire au Mans. Les deux années suivantes 1956 et 1957 les Jaguar sont engagées dans la course par « Ecurie Ecosse team » qui conduira la marque britannique vers deux victoires supplémentaires. Personne ne conteste plus la domination de Jaguar en endurance.

Mais les règlements de la compétition vont changer. La cylindrée est limitée à 3 litres et La Jaguar Type D devient obsolète pour la course de 1958. Jaguar a bien tenté de mettre au pooint une version 3 litres du moteur XK mais il ne sera pas prêt à temps pour la course. La firme de Coventry lance alors une double opération : la vente d’une douzaine de Jaguar Type D à des compétiteurs privés qui vont les engager dans des courses des deux cotés de l ’Atlantique et, pour écouler les châssis restant, Jaguar construit une voiture routière vendue sous le nom de model XKSS. La voiture équipée du moteur XK, six cylindres en ligne de 3442 cc de cylindrée développant une puissance maxi de 253 cv à 6000 t/mn affiche un poids total à vide exceptionnel : 890 kg. Ce qui conduit à des performances record pour une voiture commercialisée : vitesse maxi 241 km/heure, 0-100 km/heure en 5,4 secondes !..

Merveille de design du à Malcom Meyer, ce somptueux cabriolet ne sera produit qu’en 16 exemplaires entre janvier et février 1957. L’un d’entre eux ira rejoindre la collection de Steve McQueen. Les autres sont encore aujourd’hui très recherchés par les collectionneurs du monde entier. Lors du Concours d’Elégance de Peeble Beach en 2010 les organisateurs étaient parvenus à réunir 12 des 16 Jaguar XKSS dispersées à travers le monde.

jaguar_xkss_1957_103.jpg 

jaguar_xkss_spider_1957_104.jpg

 

jaguar_xkss_1957_105.jpg 

 

jaguar_xkss_1957_106.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_107.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_108.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_109.JPG

 

 

jaguar_xkss_1957_110.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_111.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_112.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_113.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_114.jpg

 

 

jaguar_xkss_1957_115.JPG

 

 

jaguar_xk_ss_1956_24.JPG

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens