Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 18:00

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_101.JPG

 

C’est au salon de l’Automobile de Turin en janvier 1966 que la Lamborghini 400 GT Flying Star II est présentée au public. C’est un exemplaire unique construit par la Carrozzeria Touring, célèbre carrossier milanais en collaboration évidemment avec Lamborghini.

Touring collabore depuis 1964 avec Lamborghini, et produit, après y avoir apporté sa touche personnelle, les carrosseries des 350 GT puis 400 GT. Il fut mis en concurrence sur le projet de la Miura avec Bertone, et c'est ce dernier qui remporta l'appel d'offre, tant en ce qui concerne l'étude de la voiture que son industrialisation. La Flying Star II est construite sur un châssis de Lamborghini 400 GT. Son nom était un clin d'œil à une création Touring de 1931, qui habillait soit un spider Alfa Romeo 1750 GS soit une Isotta Fraschini 8A.

La voiture explorait un nouveau concept qui depuis a fait son chemin chez les constructeurs automobiles les plus prestigieux : le « break de chasse » 3 portes. Deux places à l’avant, de larges surfaces vitrées, un espace de chargement important, des lignes très tendues et un centre de gravité très bas. Un design d’avant-garde à la fois élégant, sportif et hors du commun. Un concept qui sera d’ailleurs mis en œuvre par la même Carrozzeria Touring  sur la Bentley Flying Star en 2010 soit plus de 40 ans plus tard.

Entre temps Touring aura subi bien des déboires. Après avoir démontré son talent pendant des décennies et construit des voitures en très petites séries pour bon nombre de constructeurs du monde entier, Touring a presque raté le virage de l’industrialisation. Il prend, au début des années 60, la décision d’abandonner ses petits ateliers d’artisans pour construire une usine moderne qui sera opérationnelle en 1962. Mais c’est peut être déjà trop tard et la chance ne sourit pas au carrossier. De longues grèves en Italie lui font perdre une partie de ses clients. Et pourtant la créativité de Touring est intacte. Il propose régulièrement de nouveaux prototypes aux constructeurs tel le projet DBSC soumis à Aston Martin et demeuré sans suite. Touring, au bord du gouffre et écrasé sous les dettes doit se mettre sous la protection de l’Etat italien en mars 1963.

La production des Lancia Flaminia GT, Alfa Romeo Giulia GTC et 2600 Spider, Autobianchi Primula Coupé et Lamborghini 400 GT est cependant maintenue. Le bureau d'étude parvient, avec très peu de moyens, à faire quelques miracles. La recherche d'un acquéreur potentiel qui aurait pu poursuivre l'activité s'avère infructueuse. La production cesse définitivement le 31 janvier 1967, une fois les commandes en cours honorées.

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_102.jpg

 

La Lamborghini 400 GT Flying Star II est donc la dernière production de la Carrozzeria Touring qui ne rouvrira ses portes pour une nouvelle vie qu’en 2008

Construite sur un châssis de Lamborghini 350GT raccourci et renforcé, la Lamborghini Flying Star II est propulsée par le 12 cylindres en V à 60°en aluminium implanté longitudinalement à l’avant. Avec une cylindrée de 3 929 cc et alimenté par 6 carburateurs double corps Wéber, il délivre une puissance maxi de 320 cv à 6500 t/mn et un couple maxi de 370 Nm à 4500 t/mn. Le moteur est couplé une boîte 5 vitesses manuelle de la série 400GT. Les suspensions sont indépendantes et les freins à disque sur les quatre roues.

Le faible poids total (1080 kg) ainsi que le centre de gravité très bas rendent la voilure extrêmement agréable à conduire avec des performances pourtant excellentes : vitesse maxi 260 km/heure et 0 à 100 km/heure en 7 secondes.

Malgré l’accueil très enthousiaste du public et les atouts de la voiture, Lamborghini ne donnera pas suite au projet Flying Star II de Touring.

La voiture est alors vendue durant le salon de Turin à Jacques Quoirez qui est en fait le frère de Françoise Sagan. Depuis lors elle a toujours été immatriculée en France, malgré une courte période passée aux Etats-Unis ainsi qu'en Grande Bretagne, avant de revenir en France chez son actuel propriétaire il y a 20 ans..

Elle a fait l'objet d'une restauration complète dans les nouveaux ateliers de Touring Superleggera à Milan en 2009. Une recherche soignée a permis de reconstituer la forme et la finition du coffre conformément au dessin original.

Elle est présentée périodiquement dans des salons et Concours d’Elégance. Ce fut le cas au salon Rétromobile de Paris en 2013 puis au Concorso d’Eleganza Villa d’Este en 2013 où la majorité des photos ont été prises.

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_103.jpg 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_104-copie-1.jpg

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_105.jpg

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_106.JPG 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_108.jpg

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_109.jpg

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_110.jpg

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_111.jpg 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_112.jpg

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_114.jpg

 

 

lamborghini_400_gt_touring_flying_star_II_1966_115.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens