Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:00

mg_magnette_k3_1933_101.jpg

 

Après le retrait de Bentley des courses automobiles dans le début des années 30, la présence britannique lors des événements internationaux est très modeste. La petite MG Midgets glane bien quelques victoires ici où là, sur le territoire anglais, dans des courses mineures, mais son petit moteur à quatre cylindres n’est pas du tout compétitif au sein des compétitions qui se disputent en France en Italie ou en Allemagne.

Et pourtant il y a quelques pilotes britanniques expérimentés qui seraient très heureux de pouvoir représenter leur pays au volant d’une machine construite en Grande-Bretagne. Le plus célèbre de ces pilotes est Lord Howe qui a déjà couru dans l’écurie Bugatti. Il propose un deal à Sir William Morris : il paiera les frais d’engagement de trois voitures lors de la course de Mille Miglia de 1933 si Morris lui met au point une MG de course compétitive !..

La toute nouvelle série K Magnette  est donc choisie comme base à la future MG de compétition. Avec une cylindrée de 1 087 cc, le six cylindres en ligne à arbre à cames en tête de la Magnette, implanté longitudinalement à l’avant, est parfaitement adapté pour la compétition en class G. Le moteur standard a des performances bien modestes puisque la puissance maxi n’est que de 41 cv. Pour la compétition, il est équipé d’un « supercharger » qui booste la puissance maxi jusqu’à 120 cv.

Les Magnettes de série sont disponibles en deux variantes d’empattement : le long « K1 » et le court « K2 ». Le « K3 » adapté pour la compétition utilise le même châssis de base que le châssis court K2 de 2,4 mètres d’empattement. Comme toutes les MG, le châssis est constitué de caissons longitiudinaux en acier et de tubes d’acier transversaux. Les ingénieurs de MG travaillent d’arrache pied pour optimiser le châssis et gagner le maximum de poids. Le châssis K3 de base fera tout juste 686 kg. La carrosserie sera elle aussi optimisée en poids : un minimum de tôles et fabrication entièrement en aluminium. Elle n’ajoute que 200 Kg au poids du châssis. Ce qui conduit à une voiture à vide qui pèse un peu moins de 900 Kg.

 

mg_magnette_k3_1933_102.jpg

 

Le premier prototype étant réalisé et testé, le pilote Lord Howe prend la route pour l’Italie. Il s’arrête à Molsheim pour que son ami Ettore Bugatti jette un coup d’œil sur sa toute nouvelle MG magnette K3. Les seules remarques de l’expert de Molsheim concernent la tenue du train avant qu’il considère comme un peu faible. Les modifications sont aussitôt entreprises et les trois voitures de course sont prêtes à temps pour le départ des Mille Miglia. Deux d’entres elles vont impressionner les concurrents, notamment les italiens, en terminant première et deuxième dans la classe des 1100 cc. Le team MG est également la première écurie étrangère à remporter le prestigieux « Gran Premio Brescia Team Prize »

Au retour en Grande-Bretagne les succès de La K3 Magnette a bien évidemment retenu l’attention de tous ceux qui, de près ou de loin, gravitent autour des circuits automobiles. Parmi ces personnages il y a Richard « Dick » Seaman qui va acheter une Magnette K3 et la faire courir dans toutes les occasions durant l’année 1934. Les performances recueillies lors des Mille Miglia a également attiré des pilotes italiens renommés tel Tazio Nuvolari qui accepte de piloter la voiture lors du "Ulster TT". Il n’a que très peu de temps pour la prendre en main, en particulier le maniement de la boite de vitesses à présélecteur. Il n’est pas très ravi non plus d’avoir hérité du n° 17 qui n’est pas un numéro qui porte chance aux pilotes. Il va pourtant dominer la course de bout en bout, établissant même un record du tour qui ne sera battu que par Stirling Moss au volant d’une Jaguar Type C en … 1951 !...

Entre 1933 et 1934, 33 exemplaires de la MG K3 Magnettes furent construits y compris les prototypes. Elles sont engagées dans de nombreuses épreuves et remportent de nombreuses victoires. Plusieurs furent modifiées pour les transformer en monoplaces de compétition. Pour la majorité des passionnés de courses automobiles, la Magnette K3 et plus généralement la marque MG sont les plus compétitives du moment sur tous les types de circuits. Le remplacement de la K3 ne parviendra pas à égaler ses performances en course et MG se retirera de la compétition en 1936.

 

mg_magnette_k3_1933_103.JPG

 

mg_magnette_k3_1933_104.JPG

 

 

mg_magnette_k3_1933_105.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_106.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_107.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_108-copie-1.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_109.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_112.JPG

 

 

mg_magnette_k3_1933_115.jpg 

 

mg_magnette_k3_1933_116.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_117.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_118.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_120.jpg

 

 

mg_magnette_k3_1933_121.JPG

 

 

mg_magnette_k3_1933_122.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens