Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 07:00

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_101.jpg

 

Présenté sous forme de prototype au salon de l’Automobile de Tokyo en 1965, la Toyota 2000 GT avait bien failli voir le jour sous une autre marque. C'est en effet pour le compte de Nissan que le modèle avait été initialement étudié et développé par le designer allemand Albrecht " Graf " Goertz.. L’homme n'est pas un inconnu dans le milieu automobile, puisque c'est lui qui a signé le design du spider BMW 507. La conception du châssis est par ailleurs déléguée à Yamaha qui produit également le prototype. Mais à la dernière minute, Nissan fait volte-face et abandonne le projet et donne l'autorisation à Yamaha de le vendre à qui en veut. Toyota, alors en quête d'image et de reconnaissance, reprend le projet à son compte en y installant un moteur de sa marque. La voiture sportive qui manque à Toyota va servir de porte drapeau à la marque qui l’engage avec succès, dès 1966, dans des compétitions avec un moteur gonflé. En octobre 1966, la Toyota 2000 GT bat 3 records du monde dans la catégorie 1500/2000 cm3. Elle est commercialisée à partir de mai 1967.

Le style de la 2000 GT n’est pas dans la tradition Toyota puisqu’il est inspiré des lignes européennes de l’époque. On ne peut s’empêcher de trouver à cette voiture des petits airs de jaguar type E, en particulier de profil. Mais cette ressemblance n’est possible que de très loin car la Toyota est une toute petite voiture : 4,18 mètres de long et, en cela, elle s’éloigne des standards des GT européennes. Si le capot allongé fait penser à la  Jaguar Type E, l’arrière de type fastback avec ses ailes rebondies à des airs de Ferrari 250 GTO. Mais là aussi la comparaison ne peut se faire que de très loin car, coté performances, les deux marques ne jouent vraiment pas dans la même catégorie.

Originalité pour cette sportive des années 60 : elle n’est pas dotée de roues à rayons très en vogue à l’époque. La patte de Yamaha qui a conçu des roues de 15 pouces en magnésium. Une innovation sur une voiture de série.

Coté habitacle, deux caractéristiques principales : très peu d’espace pour les conducteur et passager et une finition absolument exemplaire. Beaucoup d’appareils encastrés dans une planche de bord en bois précieux donnent un aspect très sérieux à la voiture.

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_103.jpg

 

Du coté du moteur, Toyota a puisé dans sa banque d’organes sans prendre aucun risque. C'est le moteur 6 cylindres en ligne de la placide et bourgeoise Toyota Crown (une véritable institution au japon dans le catalogue de Toyota) qui va servir de base. Très moderne de conception avec son bloc en fonte et sa culasse tout alu, il bénéficie de chambres de combustion hémisphériques. La distribution est assurée par deux arbres à cames en tête entraînés par chaîne. Alimenté par trois carburateurs horizontaux Solex Mikuni de 40, il développe une puissance maxi de 150 ch à 6 600 tr/mn. Couplé à une boite de vitesses mécanique à cinq rapports il faut, pour cette 2000 GT, moins de 9 secondes pour le 0 à 100 km/h. En vitesse de pointe elle atteint les 220 km/heure. Largement suffisant pour rivaliser avec des concurrents.

Le châssis étudié initialement par Yamaha bénéficie de l’expérience de ce constructeur japonais. Réalisé sous la forma d’un châssis indépendant en acier il est à la fois rigide et léger. Les quatre roues sont indépendantes, les suspensions sont directement dérivées de la compétition et la 2000 GT dont le poids à vide est de 1100 kg bénéficie d’une tenue de route étonnante bien que les vertèbres du pilote soient mises à rude épreuve !.. Le freinage est puissant assuré par quatre freins à disques et une assistance hydraulique.

La carrière de la sportive japonaise va être extrêmement courte. Lancée commercialement en mai 1967 après avoir remporté quelques succès en compétition, une variante est proposée en 1970 avec un moteur à simple arbre à cames, climatisation et boite de vitesses automatique. Au cours de l’année 1970, la production de la Toyota 2000 GT est arrêtée.

Au total 337 exemplaires auront été produits : 326 exemplaires en coupe boite de vitesses manuelle, 9 exemplaires en coupé boite automatique et 2 exemplaires en cabriolet. Pour la petite histoire, les deux cabriolets seront produits pour le besoins du film  de James Bond « You Only Live Twice » dont le tournage est effectué en partie au japon. Le premier cabriolet, blanc, sera celui du film, et un second bleu va servir pour la promotion.

Avec si peu d'exemplaires produits, et dont la plupart sont au Japon ou aux USA, la Toyota 2000 GT est devenue une rareté pour collectionneur. D’autant que les rares voitures sont devenues des véritables icônes au Japon, et que bon nombre de collectionneurs nippons sont prêts à toutes les folies pour en posséder une..

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_102.jpg

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_104.jpg

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_105.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_106.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_107.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_108.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_109.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_110.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_112.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_113.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_111.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_114.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_115.jpg 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_116.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_117.jpg

 

 

toyota_2000_gt_mf-10_usa_1967_118.jpg 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens