Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 18:00

aston_martin_db4_gt_1959_101.jpg

 

Un an après la présentation de la DB4, en 1958, Aston Martin sort une version compétition la DB4 GT. Conçue avant tout pour briser la suprématie des Ferrari GT la voiture est d’abord faite pour l’équipe compétition de la marque mais elle sera également vendue à des compétiteurs privés.

La DB4 GT se distingue de la voiture d’origine par des touches sportives conçues par le carrossier Touring mais les principales évolutions sont dues au gain de poids qui a été l’un des principaux objectifs de l’étude. D’abord l’empattement réduit de 12 cm puis l’adaptation de la technique « superleggera », très en vogue, consistant à assembler les panneaux de carrosserie sur une structure tubulaire. Les panneaux en alliage léger de la DB4 sont remplacés par des panneaux en alliage d’aluminium-magnésium sur la GT.

La DB4 était la première voiture routière du constructeur Aston Martin à être équipée du moteur six cylindres en ligne de 3670 cc de cylindrée développé par Tadek Marek. Construit en alliage léger et implanté en position longitudinale avant, il développe une puissance maxi de 240 cv. Puissance suffisante pour un modèle routier mais pas adaptée à une voiture de compétition au début des années 60. Le moteur de la DB4 GT va être « boosté ». Alimenté par 3 carburateurs Weber il va délivrer une puissance maxi de 302 cv à 6000 t/mn et un couple maxi de 366 Nm à 5 000 t/mn.

Présentée officiellement au salon de l’Automobile de Londres en 1959, la voiture a fait des débuts en compétition quelques mois plus tôt au cours du « International Trophy Meeting » à Silverstone. Le pilote : Stirling Moss, l’expert, emporte la victoire dans sa catégorie devant le principal rival Ferrari et sa 250 GT.

La production de DB4 GT commence au début de l’année 1960 et vers la fin de l’année bon nombre de voitures sont déjà aux mains de pilotes privés dans les compétitions automobiles de Grande-Bretagne. Les succès remportés sur les différents circuits du territoire sont considérables. 74 exemplaires de la DB4 GT seront construits dont certains d’ailleurs ne feront jamais de compétition mais serviront de voitures routières. La domination d’Aston Martin sur les circuits automobiles va cependant être de courte durée car Ferrari riposte assez rapidement. La marque italienne produit une nouvelle Ferrari 250 GT à empattement raccourci, structure allégée et moteur plus puissant. La compétition est très âpre.

Pour tenter de contrer son principal adversaire, Aston Martin développe une version « Lightweight » de la DB4 GT. Utilisation de davantage de panneaux de carrosserie en alliage aluminium-magnésium, allègement du châssis métallique, etc. mais ces améliorations ne seront pas suffisantes pour revenir au niveau des Ferrari.. Il fallait des modifications en profondeurs pour redonner à la voiture la compétitivité nécessaire.

Aston Martin s’adresse alors au carrossier italien Zagato dont la compétence en matière de carrosserie allégée est reconnue. Zagato a effectivement travaillé pour des modèles de compétition d’Alfa-Romeo ou d’Abarth. Mais la DB4 GT Zagato, dont le style est remarquable, ne parviendra pas, elle non plus, à se hisser au niveau des Ferrari. Finalement, la dernière version de la DB4 GT sera réalisée par l’autre carrossier italien Bertone et présentée au Salon de l’Automobile de Genève en 1961 puis au salon de Turin la même année.

La fin de la production des DB4 GT en 1963 marquera le retrait, pour un temps seulement, d’Aston martin de la compétition automobile. Une vraie déception pour le constructeur britannique qui avait mis beaucoup d’espoir dans cette voiture. Mais si les succès en compétition n’ont pas été au niveau des espérances, la DB4 GT a marqué l’histoire d’Aston Martin. La version Zagato, considérée comme la voiture au style le plus élégant jamais construite, est devenue une perle rare. Les 74 exemplaires de DB4 GT sont présentées dans les diverses événements automobiles et recueillent à chaque fois le même succès. Quant aux heureux propriétaires ils peuvent se louer d’avoir entre leurs mains une véritable pépite !..

 

aston_martin_db4_gt_1959_102.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_103.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_104.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_105.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_106.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_107.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_108.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_109.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_110.jpg

 

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_111.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_112.jpg 

 

aston_martin_db4_gt_1959_113.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_117.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_118.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_120.jpg

 

 

aston_martin_db4_gt_1959_119.jpg 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens