Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 12:00

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_101.jpg

 

 

Pendant les années d’après guerre, Ferrari a considérablement étendu sa gamme de moteurs avec plusieurs variétés de configurations ou de cylindrée. La gamme est passée du V12 de 1.5 litre de 1949 jusqu’au V12 de 5 litres, conçu par l’ingénieur Lampredi , qui équipe la 375 + qui remporte les 24 Heures du Mans en 1953.

Le V12 va être remplacé par un nouveau moteur de 6 cylindres en ligne conçu également par Lampredi, mais avant d’enterrer définitivement le « gros V12 » quatre véhicules équipés de ce moteur sont construits. Ils sont spécialement préparés pour la grande « Carrera PanAmericana » course sur route qui se déroule au Mexique. Les modèles 375 précédents avaient mis en évidence des problèmes de rigidité du châssis, on va donc réduire l’empattement à 2420 mm au lieu de 2600 et l’on renforce le châssis par des tubulures transversales.

Le carrossier Scaglietti est chargé de la carrosserie des 4 véhicules dont deux seront exploitées par l’équipe Ferrari sous l’appellation « S » comme « Sport » et deux par des clients avec « S » comme « Special ». Une seule sera réalisée en berlinetta pour Michel-Paul Cavalier un Français membre de l’équipe dirigeante de Ferrari. Les trois autres sont des spyders. Le moteur V12, à 60°, implanté longitudinalement à l’avant a une cylindrée de 4 963 cc et développe 380 cv à 6 800 t/mn avec un couple maxi de 546 Nm à 5000 t/mn.. Il est alimenté par 3 carburateurs Wéber.

Les voitures furent prêtes pour l’édition 1955 de la course mexicaine mais malheureusement les organisateurs doivent annuler le rallye : trop d’accidents mortels aux essais du au très mauvais état de la route. Ferrari ne pourra aligner ses voitures que lors du Grand Prix de Buenos Aires en 1956, sans grand succès d’ailleurs. Les deux 410 S du constructeur sont alors vendues.

La première (châssis 0596CM, la jaune) est vendue à un suédois qui effectue rapidement quelques transformations dans l’espoir de l’aligner au départ des Mille Miglia de 1956.. La rumeur prétend que Ferrari n’avait pas apprécié les transformations sur la voiture et avait fait tout ce qu’il fallait pour qu’elle ne prenne pas le départ. Elle participera à des courses mineures avant d’être vendue aux Etats-Unis où elle va disparaitre pendant une douzaine d’années. C’est, finalement le collectionneur Pierre Bardinon qui la rachète, pratique une restauration et la repeint en rouge. Elle changera encore plusieurs fois de mains jusqu’à l’année 1990 date à laquelle elle est achetée par Larry Bowman qui fait exécuter une restauration complète et la fait repeindre à nouveau en jaune pour la présenter au Pebble Beach Concours d’Elégance de 2005 où elle est primée dans sa catégorie. Peu de temps après la très rare voiture est acquise par le propriétaire actuel qui la présente régulièrement lors d’évènements exceptionnels tel le Concorso d’Elaganza Villa d’Este 2008 où elle a été photographiée.

La deuxième (chassis0598CM la rouge) est vendue à un américain John Edgar. Elle sera engagée dans des compétitions notamment dans les mains de Carroll Shelby. La voiture finira sa carrière sportive en 1959 par un abandon au cours des 1000 Km de Daytona. Elle disparait, elle aussi, pendant de très nombreuses années avant que sa restauration ne soit décidée par Stephen Grisworld au début des années 1980. Elle passera alors dans plusieurs mains et sera présentée en course ou en concours d’élégance. Le propriétaire actuel la présentera aux Concours d’Amelia Island et au Pebble Beach Concours d’Elegance de 2012 où furent prises ces photos.

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_102.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietty_spyder_1956_104.JPG

 

 

ferrari_410_s_scglietti_spyder_1956_103.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_107.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_108.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_112.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_113.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_115.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spyder_1956_117.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_syider_1956_119.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_120.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_122.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_123.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_124.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_125.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_127.jpg

 

 

ferrari_410_s_scaglietti_spider_1956_128.jpg

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens