Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 18:30

ferrari_355_spider_1995_101.jpg

 

 

Lancée en 1994 pour remplacer la berlinette 348, la Ferrari 355 avait une ambition affichée: faire une Ferrari, sportive bien sur mais utilisable au quotidien à l’égal d’une Porsche. L’objectif fixé semble avoir été atteint car la F355 est l’un des plus beau succès de la marque italienne. Certains adeptes de Ferrari trouvent même que toutes ses remplaçantes ne sont pas parvenues à l’égaler.

Les ventes de F355 commencèrent en Europe en 1994 par un coupé GTB. En même temps est présenté un modèle GTS, et l’année suivante verra la sortie des cabriolets dénommés spiders. La GTS n’est autre qu’une version « targa » intermédiaire entre la berlinette fermée et le spider. Ce sera, pour beaucoup, la version idéale de cette nouvelle Ferrari.

Coté design, le Carrossier Pinin Farina a manifestement travaillé beaucoup en soufflerie : face avant dessinée pour canaliser le flux d’air sous le fond plat, becquet arrière intégré au capot moteur, entrées d’air sur les flancs qui ajoutent à l’originalité de la voiture.. Les performances aérodynamiques ont été conciliées avec une élégance et une finesse remarquables. Pour compléter la silhouette, de nouvelles jantes 18 pouces réalisées en magnésium ont été merveilleusement sculptées.

Coté habitacle la première impression est assez étrange : il faut se laisser tomber dans le siège avant car le pavillon de la belle italienne n’est qu’à 1,17 mètres du sol !..Pour les finitions, l’ensemble est un peu décevant pour une voiture de cette classe ou évidemment on attend beaucoup. Le choix des matériaux et un tas de petits détails ne sont pas à la hauteur de la renommée de la marque même si les équipements proposés sont très complets.

C’est évidemment côté moteur que Ferrari s’est surpassé. Le V8 qui pourtant date de plus de vingt ans mais qui a été réactualisé en permanence affichait 320 chevaux sur la 348. Sa cylindrée a été légèrement augmentée, de 3,4 litre à 3,5 litres, mais le principal changement réside dans le passage à 5 soupapes par cylindre : trois soupapes sont réservées à l’admission et deux à l’échappement. C’est cette innovation qui explique l’appellation 355, au lieu de 358, pour la cylindrée et les 5 soupapes par cylindre. Les bielles sont en titane (gain de poids) et l’ensemble peut résister à un régime maxi de 10 000 t/mn. La puissance maxi est de 380 chevaux à 8250 t/mn.

Les performances sont assez époustouflantes : 0-100 km/h en 5 secondes et le kilomètre départ arrêté en 24,2 secondes. Certes certains concurrents font aussi bien, voire mieux (Audi par exemple), mais la belle italienne a bien d’autres atouts..

Pour la tenue de route, Ferrari a également fait de grosses améliorations sur le châssis dont la base reste le châssis de la 348. Direction assistée de série ce qui est une première pour la marque et un amortissement piloté avec deux modes de fonctionnement au choix : « normal » ou « sport ». Même à vitesse « élevée » la voiture a un comportement exceptionnel en sortie de virage.

En 1997 l’ensemble de la gamme F355 est modifiée : Ferrari lance sa fameuse boite de vitesses F1 à six rapports commandée par une palette sur le volant. A chaque changement de rapport, un courant électrique est transmis à un calculateur, gérant en direct les informations mécaniques. Par le biais d’une pompe hydraulique, il commande, en envoyant de l’huile à l’embrayage, des pistons transmettant l’information du changement de vitesse à la commande de boîte. Quatre modes sont disponibles, allant de l’Auto au Low grip en passant par les modes Normal et Sport. Pour l'anecdote, à l'arrivée de la boîte F1, Ferrari décida de renommer sa berlinette "355 F1". 

La Ferrari F355 sera, tous modèles confondus, produite à 11 273 exemplaires dont 2664 spiders et 1053 spiders F1

 

 

 ferrari_355_spider_1995_102.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_103.JPG

 

 

ferrari_355_spider_1995_104.jpg

 

 

 ferrari_355_spider_1995_105-copie-1.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_106.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_107.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_108.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_109.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_110.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_111.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_112.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_113.jpg

 

 

ferrari_355_spider_1995_.jpg

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens