Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 18:00

_auburn_12_160a_speedster_1932_101.jpg

 

 

L’industrie automobile aux Etats-Unis, encore un peu plus qu’ailleurs, n’a été faite que de haut et de bas.  L’histoire de la société Auburn en est la parfaite illustration.

C’est le 22 août 1903 que nait la « Auburn Automobile Company ». La production est basée sur un modèle unique la « Auburn 6HP » fabriquée à environ 100 exemplaires par an et vendue 800 Dollars. En 1906 sort un nouveau modèle 2 cylindres, 5 places qui sera produit jusqu’en 1910. Mais la gamme se complète avec la « Auburn G » à moteur 4 cylindres et boite 2 vitesses. Plusieurs variantes de carrosseries sont proposées à la clientèle.

C’est en 1912 qu’apparait le premier moteur 6 cylindres sur la « Aubrun 6/50 ». Le moteur est un Rutenber de 41 cv. La gamme est maintenant assez étoffée mais les prix ont considérablement augmenté et les ventes déclinent.

En 1918 la production est complètement stoppée. L’entreprise est vendue au groupe R. Band de Chicago qui est dirigé par le célèbre créateur du chewing-gum éponyme William Wrigley. Une réorganisation financière intervient et l’entreprise repart avec un seul modèle la « Auburn Beauty six » équipée d’un moteur Continental Red Seal. Entre 1919 et 1922 près de 16 000 exemplaires de la « Beauty six » sortiront des ateliers Auburn. L’année suivante la cadence est portée à 6 voitures par jour mais les ventes ne suivent pas et en fin d’année 1924 le stock d’invendu est de 700 voitures. C’est alors que l’entreprise embauche un jeune vendeur de voitures, très doué et dynamique : Errett Loban Cord. Il va faire repeindre les voitures avec des couleurs chatoyantes et de deux tons et ainsi écouler le stock en un temps record. L’année suivante, en 1925, il rachète la société à R. Band. Il a 31 ans, beaucoup d’ambitions et beaucoup d’idées.

Durant l’année les ventes d’Auburn vont être doublées. E.L.Cord engage l’ingénieur James Crawford et sort deux nouveaux modèles 8 cylindres. Il engage également le styliste Gordon Buehrig de chez Stutz qui sera le « père » de tous les nouveaux modèles. En octobre 1926 il rachète la « Duesenberg Motor Corp ». L’année 1929, verra l’apogée de la marque : 22 000 unités vendues.

Mais la crise économique de 1930 frappe de plein fouet l’industrie automobile américaine et surtout les constructeurs les plus fragiles. Les ventes d’Auburn vont tomber à 13 000 par an et même 6 000 en 1934. Pour sauver l’entreprise E.L. Cord décide de lancer un véhicule 12 cylindres à un prix très compétitif.

C’est le lancement de la gamme 12 160A qui comprendra plusieurs silhouettes de carrosserie dont le speedster présenté ici qui sera le modèle le plus vendu. Le moteur est un 12 cylindres en V Lycoming implanté longitudinalement à l’avant, de cylindrée 6 407 cc. Alimenté par un carburateur Stomberg, il développe une puissance maxi de 160 cv à 3500 t/mn. Carrosserie et châssis sont réalisés en acier aussi le poids de la voiture est considérable : 2095 kg pour le speedster. Ce qui limite un peu ses performances : la vitesse maximum atteinte est de 160 km/h.

Commercialement Auburn s’est lancé dans une grande aventure. Le prix des modèles V12 sont les plus bas du marché américain. Au lancement le 12 160A est même moins cher qu’une Dodge équipée d’un huit cylindres. Tant et si bien que le doute va s’installer dans les esprits des clients potentiels. Ceux-ci vont s’imaginer que les Auburn ont sans aucun doutes des vices cachés pour qu’elles soient vendues aussi peu cher..Si bien que dès l’année 1933, bien que les modèles identiques aient été rebaptisés 12 161A, les ventes s’écroulent. Jusqu'à l’arrêt de la production en fin d’année 1934, tous modèles confondus, les 12 cylindres auront été fabriqués à 1261 exemplaires.

En 1935 la fabrication des « Auburn 8-851 » remises au gout du jour est relancée. Le style extérieur a été remodelé par Gordon Buehrig en particulier l’avant. Le speedster remporte un réel succès L’aventure Auburn se terminera en 1937. E.L. Cord vend ses actions de la « Auburn Automobile Company » et, en fin d’année, le nouvel actionnaire majoritaire décide d’arrêter la production automobile au profit de pièces pour conditionneur d’air.

 

315_auburn_12_160a_speedster_1932_102.jpg

 

 

auburn_12_160a_boattail_speedster_1932_103.jpg

 

 

319_auburn_12_160_speedster_1932_104-copie-1.jpg

 

 

auburn_12_160a_speedster_1932_105.jpg

 

 

auburn_12-160a_speedster_1932_106.jpg

 

 

auburn_12-160_speedster_1932_107.jpg

 

 

auburn_12-160_speedster_1932_108.jpg

 

 

auburn_12-160_speedster_1932_109.jpg

 

 

auburn_12-160_speedster_1932_110.jpg

 

 

auburn_12_160a_speedster_1932_111.jpg

 

 

auburn_12_160a_speedster_1932_112.jpg

 

 

auburn_12-160a_speedster_1932_113.jpg

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens