Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 18:00

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_101.jpg

 

 

Un an avant que n’éclate la première guerre mondiale le constructeur Mercedes est déjà reconnu comme un des leaders dans les courses automobiles. En 1914 une Mercédès gagne le Grand prix de France et, l’année suivante, la marque remporte la fameuse course Indy 500. Durant la guerre la firme de Stuttgart construit des moteurs d’avions et acquiert une bonne expérience dans la suralimentation. Dès 1922 l’ensemble des moteurs de Mercédès est suralimenté.

C’est en 1923 que Ferdinand Porsche entre chez Daimler, à Untertürkheim en Allemagne, au poste de Directeur Technique. Ses compétences déjà reconnues, ne vont pas tarder à porter leurs fruits : il élabore les plans de la Mercédès 2 litres à compresseur qui termine victorieuse la « Targa Florio » l’année suivante.

Le 17 octobre 1926 est la date de la fusion complète entre les deux entreprises Daimler et Benz. L’année 1927 voit l’apparition du Type S qui est considéré comme le meilleur produit conçu par Ferdinand Porsche pour la marque Mercedes-Benz. La marque, encore jeune, ne dispose pas d’un budget suffisant pour rivaliser en course avec ses rivaux italiens ou britanniques.

Le Type S défini par Porsche comprend deux modèles S 400 et S 630. Selon la nomenclature adoptée par Mercedes-Benz les chiffres indiquent la cylindrée du moteur six cylindres en ligne auquel est accouplé un compresseur (400 pour 4,00 litres et 630 pour 6,3 litres). La dénomination complète de ces modèles comprend trois valeurs de puissance : la puissance fiscale, la puissance en cv développée sans l’aide du compresseur et la puissance avec compresseur.

Vers la fin de l’année 1927 s’achève la mise au point d’un modèle S 680. Le moteur a augmenté sa cylindrée mais les changements apportés au moteur ne sont pas les seuls. Le châssis a été considérablement remanié, allégé, avec un moteur déplacé vers l’arrière. La voiture, beaucoup mieux équilibrée remporte une victoire sur le circuit du Nürburgring.

La course à la puissance ne s’arrête pas la. De nouvelles évolutions du moteur permettent de créer un modèle SS 700, puis finalement le SS 710 de cylindrée 7,068 litre et de puissance 27/160/200 cv. Ces voitures sont conçues pour la route mais leur définition est très voisine des véhicules de course développées simultanément par la marque. La marque remporte le Grand prix d’Allemagne 1928 avec ce nouveau modèle SS. Un peu plus tard dans la saison elle développe une version à empattement plus court, spécialement conçue pour les courses de cotes. Ce sera le modèle SSK le « K » étant ajouté pour « Kurz » ou « court ». Dans cette version seront également produits à la fois des véhicules spécifiques pour les courses et des châssis roulants destinés aux carrossiers.

Une version SSKL, spécialement allégée, remporte les « Mille Miglia » en 1931. C’est la première fois qu’une voiture non italienne remporte cette course prestigieuse et, en plus, la Mercédès bat le record de vitesse avec une moyenne de 101,1 km/h.  La crise économique éloignera Mercedes-Benz des circuits à la fin de 1931. La SSK ne peut d’ailleurs plus rivaliser avec la nouvelle génération de voitures de sport beaucoup plus légères. Mercedes-Benz aura produit en totalité 33 modèles SSK toutes catégories confondues et un seul SSKL.

Le modèle 710 SSK carrossé par Barker a été présenté en 2008 au Pebble Beach Concours d’Elégance et a participé, en 2010, au Goodwood Festival of Speed.  Il est équipé du moteur 6 cylindres en ligne de 7 069 cc de cylindrée alimenté par deux carburateurs Mercédès. Sa définition complète est 27/180/250 hp. La puissance de 250 chevaux avec compresseur étant atteinte à 3300 t/mn. D'un poids total de 1700 kg, la voiture atteint la vitesse de pointe de 190 km/h.

 

 

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_102.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_103.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_104.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_105.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_106.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_107.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_108.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_109.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_110.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_111.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_112.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_113.jpg

 

 

mercedes_benz_710_ssk_barker_roadster_1929_114.jpg

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens