Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 07:00

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_101.jpg

 

 

L’entreprise d’Emile Darl’mat collabore étroitement avec la firme Peugeot dans le courant des années 1930. Il vend des voitures de la marque au lion mais surtout met son savoir faire au niveau mécanique pour accroitre leurs performances. Déjà en 1928 Peugeot, Darl’mat et le carrossier Marcel Pourtout collaborent pour sortir des voitures uniques mais exceptionnelles. En 1934, la même équipe travaille sur un projet de cabriolet sur la base de la Peugeot 601. Il sera équipé, chose exceptionnelle pour l’époque, d’un toit repliable en acier. Peugeot commande 680 exemplaires de ce modèle « Eclipse » qui va faire sensation.

En 1936 Peugeot propose son nouveau modèle 302 à empattement court pour un nouveau projet commun entre le styliste de Pourtout Georges Paulin et Darl’mat. Le projet porte cette fois sur un véhicule de compétition qui sera équipé d’un moteur issu de la Peugeot 402 et pour lequel Georges Paulin va montrer tout son talent dans une technique qui commence à faire ses preuves : l’aérodynamique. Georges Paulin teste, depuis quelques années déjà, les formes de ses modèles en soufflerie. Peugeot est intéressé par le projet et décide d’y attacher son nom . Ce sera une Peugeot 302 Darl’mat « Spécial Sport ». Après la sortie du premier véhicule, Peugeot décide la production d’un nombre limité de voitures commerciales dans trois versions différentes Cabriolet, Roadster et coupé.

Mais le projet compétition n’est cependant pas abandonné : Darl’mat et Pourtout préparent trois voitures pour les 24 Heures du Mans 1937 sous la forme de roadsters. Les trois voitures se classeront 7ème, 8ème et 10ème au général et 2de, 3ème et 5 ème dans leur catégorie. Beau succès pour Peugeot qui décide de persévérer et de lancer trois nouvelles voitures pour la saison suivante.

Mais entre temps la marque au lion a ajouté à son catalogue un modèle « 402 légère » qui reprend le châssis à empattement court de la 302 mais avec un moteur de 402. En conséquence, les modèles Darl’mat Pourtout construits en 1938 recevront l’appellation « 402 ».

Le moteur est un quatre cylindres en ligne implanté longitudinalement à l’avant. Il a une cylindrée de 1 991 cc et est alimenté par deux carburateurs Zénith. La puissance maxi est de 70 cv à 4 250 t/mn.  Le châssis est en acier, la carrosserie est en acier et aluminium, ce qui conduit à un véhicule relativement lourd : 1020 kg.

105 voitures seront produites entre 1937 et 1939 : 53 roadsters, 20 coupés et 32 cabriolets. On estime que 30 voitures, tout au plus, existent encore à ce jour dans des états de conservation assez divers.

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_102.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_103.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_104.jpg 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_105.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_106.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_107.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_108.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_109.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_110.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_111.jpg

 

 

peugeot_402_darl_mat_pourtout_roadster_1938_15.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

yves-michel 07/05/2018 11:39

je cherche des infos sur le parebrise rétractable d'une 402 voir des photos du mécanisme si vous avez merci d'avance cdlt

jp echavidre 08/05/2018 00:47

Bonjour
Je n'ai malheureusement pas d'infos à vous procurer sur ce sujet. Vous pouvez vous adresser au Musée PEUGEOT de Sochaux (Doubs) qui pourra très certainement vous renseigner
Bien cordialement
Jean-Pierre ECHAVIDRE

paulin 06/08/2011 09:00


Vous semblez oublier que la marque Eclipse et les brevet de 1926, 1931, 1934 et 1935 en France (déposés également aux USA, GB, Suisse) appartienneent à Georges Auguste Paulin (Consulter les
archives françaises de l'INPI). IL est le seul inventeur du coupé-cabriolet à ouverture et fermeture automatique. Pourtout a été le constructeur des prototypes sur châssis Hotchkiss et 301 et Emile
Darl'mat a fait connaître ce système en exposant un prototype dans la vitrine de son garage.
Je suis le dernier témoin vivant de cette époque et je vous remercie de la publication de ces très belles photos.
Bien cordialement.
MIchel-Georges Paulin


jp echavidre 06/08/2011 14:00



Bonjour


Et merci pour ces précisions. Je connaissais évidemment Georges Auguste Paulon et son invention "géniale" implantée sur l'Eclipse qui depuis a fait beaucoup d'émules.


C'était une époque durant laquelle les inventeurs s'en donnaient à coeur joie. Ils ont préparé tous dans leur domaine l'automobile que nous connaissons et qui a tant bousculé notre mode de vie.


Beien cordialement


 


Jean Pierre Echavidre



Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens